mardi 12 décembre
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > NBA > NBA : Les résultats de la nuit

NBA : Les résultats de la nuit

lundi 26 décembre 2005, par Benjamin Chevrier

Le 25 décembre, la NBA a offert un très beau cadeau de Noël à tous ses fans avec 2 rencontres de très haut niveau. Le premier match était la revanche de la finale 2005 entre San Antonio et Detroit et le second était une opposition entre les Lakers de Los Angeles et les Heat de Miami.

JPEG - 23.3 ko
Duncan face à Big Ben

En ce jour de fête, les Spurs rendaient visite à la meilleure équipe actuelle de la NBA : les Pistons de Detroit. On a assisté à un match très défensif ce qui n’est pas étonnant quand on connaît la qualité défensive de ces 2 équipes. La saison dernière, elles étaient ni plus ni moins que les 2 meilleures défenses de la ligue. Dans ce match, Detroit prend rapidement l’avantage et compte 10 points d’avance dès la fin du premier quart temps (18-8) dans un Palace d’Auburn Hills surchauffé comme d’habitude. Les Pistons vont maintenir cet avantage jusqu’à la mi temps : 30-40. Mais les Spurs ont de l’orgueil et de la fierté, il ne faut pas oublier qu’ils sont champions en titre et que Poppovich est toujours là pour bousculer ses troupes quand elles ne répondent pas présentes. Les Spurs reviennent à 4 points à la fin du 3ème quart temps. Les Pistons s’échappent finalement en fin de match et remportent cette revanche de la finale de l’année dernière sur le petit de score de 85-70.

On peut noter le bon match des meneurs en attaque avec 19 points à 7 sur 17 aux shoots et 5 sur 6 aux lancers- francs pour Tony Parker et 20 points 6 sur 17 aux shoots et 6 sur 6 au lancers-francs. Dans le duel des 2 meilleurs intérieurs de la ligue, Tim « Dunkin’ » Duncan a dominé Rasheed Wallace. Le natif des Iles Vierges a inscrit 18 points à 9 sur 20 avec 11 rebonds alors que le Sheed est resté à 14 points avec un 6 sur 15 avec seulement 6 rebonds. Il ne faut pas oublier de souligner la bonne performance de Ben Wallace avec 10 points à 4 sur 7 complétés par 21 rebonds et une bonne performance défensive.

Nous saluons le bon début de saison de Detroit beaucoup plus spectaculaire cette année avec l’arrivée du coach Flip Saunders. Cet entraîneur a su conserver la défense très forte de cette équipe et a rajouté ses schémas offensifs. Saunders qui est resté 9 ans à Minnesota est considéré comme un génie dans le domaine offensif, il a un des livres de systèmes les plus intéressants et les plus complets de la ligue. C’est pour ces raisons que nous voyons beaucoup plus de contre-attaques du côté des Pistons cette année et que le basket pratiqué est beaucoup plus spectaculaire. Detroit a donc bien fini son année même s’il lui reste encore des matchs et elle est incontestablement la meilleure équipe de cette première partie de saison.

JPEG - 21.4 ko
Bryant face à Shaq

Le 2ème rencontre de ce soir de noël opposait le Miami de Shaquille O’Neal au Los Angeles de Kobe Bryant. Dans le premier quart temps, le Heat prend rapidement l’avantage et il finit devant avec 5 points d’avance. Cet écart se maintiendra jusqu’à la mi-temps tout comme dans le premier match : 48-53. Le troisième est plus serré et tournera à l’avantage des Lakers qui reviennent à égalité 70-70. Le 4ème quart temps est remporté par Miami qui s’impose une fois de plus 97-92.

Depuis que Shaq est parti à Miami, Kobe et ses Lakers n’ont jamais réussi à s’imposer dans ce qui est devenu une des plus grosses rivalités de la ligue. Kobe a réalisé un bon match avec 37 points mais un pourcentage très faible avec seulement 12 sur 30. Il était trop seul à la marque... en effet le 2ème meilleur marqueur est l’énigmatique Brian Cook, intérieur avec un physique impressionnant mais bien trop soft. Lamar Odom, toujours aussi vaillant, réalise un bon match avec 14 points et 16 prises aux rebonds. Du côté du Heat, Payton se montre sous son meilleur jour scorant 21 points à 9 sur 11 aux shoots et 2 sur 2 à 3 points dont un dans le money time. Le Shaq fait son boulot avec 18 points et 17 rebonds bien épaulé par les 18 points de Dwayne Wade même si celui-ci a été dominé dans son duel avec Kobe Bryant.

Au final, la NBA nous a offert une très belle soirée de basket avec 2 oppositions intéressantes de par le niveau et les rivalités entre les joueurs, les équipes mais aussi les coachs. On retrouvera sûrement ces 4 équipes en play-offs et elles nous offriront à coup sur de bons duels très disputés, de très bon niveau comme les équipes NBA savent si bien en produire quand il y a un enjeu à la clé.