dimanche 24 septembre
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > NBA > NBA : Les Bucks surprise de ce début de saison

NBA : Les Bucks surprise de ce début de saison

lundi 26 décembre 2005, par Benjamin Chevrier

Les Milwaukee Bucks sont très en forme en ce début de saison comme en témoignent leur 4 derniers matchs où ils restent sur 3 victoires et une défaite. Cette bonne série a commencé à Boston où Michael Redd a notamment inscrit 24 points bien aidé par Magloire avec 9 rebonds et T.J. Ford auteur de 7 passes. Dans l’équipe adverse on a pu voir un Paul Pierce très complet avec 23 points, 10 passes et 9 rebonds. Le match a été très serré avec un écart de seulement 4 points, 100-96 pour Milwaukee.

Les Bucks ont enchaîné avec un back to back (2 matchs 2 jours de suite) contre les jazz et il se sont inclinés 88-80 malgré un bon Michael Redd avec 19 points. 3 jours après Milwaukee, avait rendez-vous avec les champions en titre. Ce duel a tourné à l’avantage de l’équipe de la conférence Est avec un joueur sorti du banc Maurice Williams qui inscrit 28 points et qui mène son équipe à la victoire malgré un Tim Duncan des grands soirs avec 34 points et 13 rebonds.

Cette série s’est continué le 23 décembre avec la rencontre contre la Nouvelle-Orléans où les Bucks se sont une fois de plus imposés avec un bon match de leur go-to-player Michael Redd 36 points à 12 sur 24 au shoot. Cette équipe a un bilan de 15 victoires pour 9 défaites tout en étant dans la division centrale qui est la plus relevée à l’est. Il faut noter que toutes les équipes de cette division sont pour l’instant qualifiées pour les play-offs. Les Bucks sont 3ème de leur division et 5ème de leur conférence bien qu’ils aient un meilleur bilan que Miami et New Jersey. Ces 2 équipes se placent devant Milwaukee car ils sont premiers de leur division or les 3 premières places de la conférence sont réservées au vainqueur de chacune des divisions et l’ordre des 3 premières places est défini par le bilan.

JPEG - 31.2 ko
TJ Ford

On comprend ainsi que cette équipe réalise une grosse performance et cela est du à un effectif très riche avec notamment l’arrivée de plusieurs joueurs de talent. On peut citer l’arrivée de l’ailier Bobby Simmons qui avait été élu l’an dernier MIP (Most Improved Player) ou joueur ayant le plus progressé. Avant la saison dernière, ce joueur était surtout connu pour ses qualités défensives mais il a beaucoup travaillé son shoot et a aussi soulevé beaucoup de fonte comme il l’a dit lui-même. La saison dernière il a inscrit plus de 16 points par match augmentant sa moyenne de plus de 8 points. Les Milwaukee Bucks ont ainsi décidé de l’engager ce qui amène un renfort intéressant sur les lignes arrières. Outre Bobby Simmons, les Bucks récupèrent T.J. Ford après que celui-ci ait failli perdre la vie sur un terrain de basket victime d’une grave blessure à la colonne vertébrale.

En plus de cela, Milwaukee a fait resigner son joueur vedette et désormais all star Michael Redd pour le salaire maximum. Ce joueur qui avait été drafté au second tour (43ème choix) en 2000, est un excellent shooteur capable de série à 3 points hallucinantes. Si on ajoute Maurice Williams, joueur lui aussi capable de scorer 20 points dans un bon soir, on obtient une ligne arrière très

JPEG - 29 ko
Andrew Bogut

intéressante pour cette équipe. Mais les Bucks possédaient aussi le premier choix de la draft, ils ont sélectionné le pivot australien d’origine croate de l’université d’Utah Andrew Bogut ce qui amène de la solidité dans le domaine intérieur. A noter que ce joueur apporte un gros élan de fraîcheur dans les interviews où il n’hésite pas à dire ce qu’il pense aux journalistes. C’est pour l’instant un bon choix car il est très solide même s’il manque encore un peu de tonicité pour le moment afin de réellement dominer en NBA.

Les dirigeants ont aussi réalisé un échange très intéressant avec l’arrivée de Jamaal Magloire et le départ de Desmond Mason. Magloire est un pivot très physique comme il en existe peu en NBA qui a actuellement du mal à se renouveler à ce poste de jeu, les jeunes joueurs préférant de loin le poste d’ailier fort. Ce secteur intérieur solide est complété par Joe Smith (ex numéro 1 de la draft) et Dan Gadzuric qui sont tous les 2 de très bons défenseurs ainsi que Toni Kukoc qu’on ne présente plus et qui reste un bon joueur. Au vu de l’effectif bien fourni des Milwaukee Bucks, qu’on peut définir comme solide dans tout les secteurs du jeu, cette équipe peut envisager une bien meilleure saison que la précédente avec à la clé une qualification en play-offs.