mardi 28 mars
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > NBA > NBA : La chronique du 9 décembre

NBA : La chronique du 9 décembre

samedi 9 décembre 2006, par Vianney Pannet

Une journée sans

Ce 8 décembre était une soirée spéciale. Marquée par de nombreuses absences.
Même si certaines ne dataient pas d’hier, l’accumulation a donné à la nuit une saveur de renouveau.
Question absences, qu’elles soient de longue durée ou épisodiques, on a eu en vrac : Gasol, le Shaq, Jermaine O’neal, Iverson, Kobe, Ray Allen, Stojakovic, Wells, Jason Williams...(liste non exhaustive).
Par conséquent, des joueurs habituellement assez peu en vue ont attiré sur eux la lumière des projecteurs.
Le sophomore des Grizzlies, Hakim Warrick a ainsi battu ses records de points et de rebonds en carrière, avec respectivement 31 et 13 (contre 26 et 12 précédemment), mais il n’est pas le seul à avoir profité de la soirée.
En effet, je tiens à m’excuser auprès de tous les roux que j’ai pu choquer il y a quelques jours et tire ce soir mon chapeau à l’autre « poil de carotte » de la ligue en la personne de Luke Walton, fils de l’autre de son état (qui lui a dit récemment « Luke, je suis ton père », ça lui a donné des ailes...) et héros de la nuit au Staples Center où il a battu (lui aussi) son record de points en carrière (25 contre 22) avec un presque parfait 10/13 aux shoots, auxquels il a ajouté 6 passes et 4 rebonds.
Dans un autre registre, l’autre AI, Andre Iguodala a suivi les traces de son désormais futur ex coéquipier en cumulant 7 pertes de balles, une statistique qui lui permettrait, dans l’hypothèse où il serait sélectionné pour le All Star Game, de devenir MVP du fameux match des étoiles, comme La Réponse l’avait fait il y a quelques années...

Où l’on reparle de transferts...

Et oui, c’est la période, Noël approche, et comme tous les ans, les bruits commencent à courir... Les propriétaires veulent tous offrir un joli cadeau à leurs fans. Je passe sur toutes ces rumeurs pour arriver sans aucunes digressions à celle qui nous intéresse.
Tous les ans on nous assomme à propos du mal-être d’Iverson, tous les ans on nous dit qu’il veut changer d’air pour enfin avoir une bague (ceci dit, s’il n’est pas encore marié, je lui conseille de le faire, c’est encore le moyen le plus simple et fiable d’en avoir une...).
Les dirigeants des sixers lui avaient offert un partenaire de jeu pour qu’il puisse parvenir à son but ultime en faisant venir C-Webb, qui faisait alors les beaux jours de Sacramento, afin que lui, le lutin, ne boude pas trop fort et ne soit pas tenté de faire des infidélités à la franchise qui lui a fait confiance depuis ses débuts professionnels. Malheureusement, ce « coup » n’a pas permis à Piladelphie de s’améliorer outre mesure. C’en est donc désormais trop pour La Réponse qui a clairement fait part de son intention d’aller voir si le soleil brille plus fort sous d’autres cieux.

L’information est donc tombée cette nuit, AI ne portera plus les couleurs des sixers. C’est le propriétaire de la franchise lui-même qui l’a annoncé.
Dès-lors, les intéressés n’ont pas tardé à se faire connaître et Boston ainsi que Dallas auraient déjà fait une offre concrète pour attirer le deuxième scoreur de la ligue. Sûrement le début d’un grand feuilleton...
Ce serait, selon moi, une erreur de faire venir ce joueur si ce n’est pour gagner le titre en fin de saison car à 31 ans, avec un jeu exclusivement fondé sur la vitesse et, qui plus est, avec un caractère plutôt ingérable, notre homme a sans aucun doutes ses meilleures années derrière lui alors wait&see...

Les mal classés se rebellent... ou pas...

J’ai bien cru, durant toute une partie de la soirée, que Memphis et les membres de la division atlantique allaient faire mentir mon dernier papier.
Ils ont été longtemps en position de force, que ce soit Boston face à Phoenix, Toronto face à Chicago, Philadelphie face à Washington et même Memphis face à Milwaukee, mais non, tout a fini par rentrer dans l’ordre et ces franchises comptent désormais une défaite de plus au compteur.

Le retour de l’incroyable

Portland-Indiana

Jeff Foster est de retour ! Sans conteste le héros de la chronique, encore une performance offensive très faible (3 points à 1-5) mais encore 14 rebonds attrapés cette nuit, soit 175% de sa performance moyenne depuis le début de la saison...

Le concours interne des Bobcats

Rockets-Bobcats

J’ai raillé hier la performance affreuse de la traction arrière de Dallas, mais que dire de la prestation catastrophique des bobcats cette nuit ?
Oh, bien sur, il y a du positif dans le match d’hier, à savoir qu’ils ont réussi à rester constants tout au long de la partie, puisqu’ils ont marqué exactement le même nombre de points dans les deux mi temps... à savoir... 31...
Il y avait donc concours hier soir en Caroline du Nord et je relèverai quelques points particuliers sur l’adresse au shoot.
Ainsi, on a pu voir Morrison shooter à 1 sur 11, May et Anderson à 1 sur 6, Wallace à 0 sur 5, Robinson à 1 sur 5 et Harrington à 1 sur 4.
Il y a fort à parier que ce record ne sera pas battu cette saison...

Des français à la fête

Pour finir, un point sur la performance de nos Frenchies.
TP a battu son record de passes avec 15 caviars distribués (9points à 4-10)

Diaw a été très propre et a « fait du Diaw », 14 points (7-8 ) 6 rebonds, 7 passes et 2 contres. Il a joué une bonne partie du match au poste 5 car Stoudamire est très vite sorti pour 6 fautes.

Petro et Gelabale n’ont pas démérité avec respectivement 6 points, 5 rebonds, 3 passes et 5 points 4 rebonds.

Diawara n’a pas énormément apporté dans la grosse victoire de Denver face à Miami avec 5 points et 4 rebonds

Turiaf a eu un rôle anecdotique mais a tout de même gobé 4 balles en 5 minutes.