samedi 25 février
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Europe > Euroligue > Euroligue : Une ASVEL régénérée s’impose à Fenerbahce

Euroligue : Une ASVEL régénérée s’impose à Fenerbahce

jeudi 10 décembre 2009, par patnba

L’ASVEL, donnée favori du championnat de France dans les sondages, n’avait pas pris le départ espéré. L’Euroligue, avec cet état de fait, ne faisait pas du tout partie de ses priorités. Après trois victoires d’affilée dans la compétition, il va peut-être falloir revoir ses prétentions à la hausse.

Où était passée l’Asvel en ce début de saison de pro A ? Perdue corps et biens, si bien que Vincent Collet se posait des questions sur son avenir. Mais le plan Marshall était activé et fini le doute. Après s’être défloré en Euroligue face au Cibona, puis Kaunas, les Villeurbannais ont enchaîné à Istanbul face au Fenerbahce. Entre temps, les Rhodaniens étaient allés s’imposer à Chalon-sur-Saône en championnat.

Le nouvel ordonnancement villeurbannais en est la cause. Marshall arrivé, celui-ci déchargeait Lukauskis et Kangur. Le jeu villeurbannais, trop orienté vers les tirs extérieurs, était rééquilibré avec l’Américain capable de pénétrer ou de jouer intérieur. Avec une belle réussite depuis son arrivée.

Vincent Collet peut à nouveau souffler. Sa joie faisait plaisir à voir, mercredi soir à Istanbul. Communicative lorsqu’il tomba dans les bras de Jacques Monclar, sur place pour commenter le match pour Sport Plus.

De nouveaux horizons s’ouvrent aux Rhodaniens. A confirmer en championnat au Havre ce week-end. Les Villeurbannais vont-ils à nouveau confirmer tout le bien que l’on pensait d’eux à l’orée de la saison. Wait and see...

L’analyse de Jean Galle

ORLEANS PRES DE SA PREMIERE VICTOIRE

*LR VILNIUS 77 - ORLEANS 72

Après sa magnifique résistance face à l’Olympiakos la semaine dernière (88-84), les Orléanais ont cédé dans les 4 dernières minutes.

Un premier quart très moyen (23-10), puis un second dans lequel l’équipe se rebiffe et emporte ce quart (24-15).

L’Entente joue de mieux en mieux, ayant élevé son niveau défensif et offensif et passant même devant à la 35e minutes (67-65).

En l’absence de Doellman, la solution avec deux meneurs Curti (10pts 3 passes) et Sciarra (10 pts à 100% et 5 passes) a permis de pratiquer un basket plus collectif et plus efficace, Nichols 16pts et Moerman (12pts) étant les plus efficaces.

Mais les Lituaniens devant leur public ont terminé ce match en boulet de canon en s’appuyant en particulier sur leurs intérieurs.

Cette équipe d’Orléans, qui n’a pas encore gagné un seul match, démontre à chaque sortie qu’elle progresse, ce qui finira par payer soit en Euroligue soit en championnat.

L’ASVEL SUR LA ROUTE DU TOP 16

*FENERBAHCE 61 - ASVEL 68

Cette victoire en Turquie a fait retrouver le sourire aux joueurs au staff, aux dirigeants et aux supporters et permet de croire de plus en plus au TOP 16, ayant repris le point-average (+5).

C’est donc la troisième victoire consécutive que les Villeurbannais ont remporté à Istanbul, les places en position favorables pour la qualification.

Il est évident que ce match ne restera pas dans les archives car ce fut un match très pauvre en intensité et en qualité de jeu.

En améliorant son niveau de jeu offensif par les prises de risques de Lukauskis (12pts), l’efficacité de Kangur (16pts) et l’impact indiscutable de Marshall (15pts 6 rbds) qui depuis son arrivée a aidé l’Asvel dans le mental de la « gagne ».

Quand les Villeurbannais prirent l’avantage à la 25e minutes (45-40), ils ne lâchèrent plus la tête au score démontrant qu’ils étaient en train de franchir un palier en Euroligue, ce qui devrait également se traduire par une stabilisation en championnat.