lundi 20 février
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Europe > Euroligue > Euroligue : Défaite trop large de Nancy à Bilbao

Euroligue : Défaite trop large de Nancy à Bilbao

jeudi 1er décembre 2011, par patnba

Battu 97-75 en Pays basque, hier soir, Nancy n’a pourtant pas démérité. A la mi-temps, les Lorrains n’étaient menés que d’un point 40-39.

A la fin du troisième quart-temps, les partenaires d’Akingbala étaient toujours dans le coup (69-62). Des Lorrains qui s’accrochaient face à des Basques qui ne rataient pas grand chose (31 sur 55 aux tirs dont 19 sur 26 à 2 pts et 12 sur 29 à 3 pts).

Bien aidés par un public de feu, très chaud, Bilbao s’appuyait sur une très grande homogénéité au niveau du scoring (sept joueurs entre 9 et 15 points). Les Lorrains, eux, trouvaient Shuler, Akingbala et Moerman pour faire jeu égal dans les vingt premières minutes. Surtout Adrien Moerman qui faisait afficher une réussite insolente à 3 points (4 sur 8). Jamal Shuler, qui prend de plus en plus d’assurance au fil de cette Euroligue, tenait la baraque aussi, réussissant des paniers dans des positions acrobatiques. Des actions spectaculaires que n’aurait pas reniées Nicolas Batum.

La deuxième mi-temps voyait les Nancéiens un peu plus en difficulté. Amagou la jouait un peu trop individualiste. Les intérieurs étaient de moins en moins bien trouvés. La réussite extérieure, au fil des minutes, s’effilochait. Et l’écart se creusait dans le quatrième quart. Les Lorrains essayaient bien de préserver le point-average (14 points), mais ils n’y parvenaient pas, victimes de la furia basque.

La qualification est encore jouable, mais il faudra passer sur le corps à domicile des Turcs de Fenerbahce et des Grecs d’Olympiakos. Et essayer de faire bonne figure encore au Pays basque entre les deux réceptions chez Caja Laboral. Bref, du pain sur la planche. Mais, quoi qu’il en soit, les Lorrains sont sur la bonne voie. Hier soir, Bilbao était "on fire" et difficilement prenable.