lundi 20 février
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Europe > Euroligue > Euroligue : Cholet trop court face à Sienne (61-70)

Euroligue : Cholet trop court face à Sienne (61-70)

jeudi 25 novembre 2010, par patnba

Les craintes étaient fondées pour Cholet. En avance à la mi-temps (35-33) et à égalité au bout de trois quarts-temps (47-47), les Maugeois craquaient dans les dix dernières minutes en ne trouvant pas de solution face à la défense de Sienne.

La baisse de régime choletaise se confirme. Après Roanne, samedi, les locaux s’inclinent à nouveau à domicile. L’opposition n’était pas la même, bien sûr. Face à des équipes aussi bien armées, il ne faut pas faire beaucoup d’erreurs car il y a sanction immédiate. La différence se fait surtout au niveau de l’adresse à deux points (43% contre 57%). A trois points, les deux équipes se sont neutralisées.

La différence s’est faite aussi à l’intérieur : Kristof Lavrinovic s’est montré plus convaincant que son frère qui évolue à Fenerbahce. Kristof fut une vraie menace à l’intérieur : 23 points à 7 sur 9 et 8 rebonds. Et McCalebb fut bien le poison annoncé : quelle vitesse d’exécution ! 14 points à 6 sur 12, 4 rebonds, 5 passes. Complet.

La différence s’est faite aussi au niveau des joueurs majeurs choletais, en retrait depuis deux matches : Robinson fut le meilleur avec 15 pts à 7 sur 14 et 9 rebonds ; Mejia, 14 pts à 4 sur 9 (mais 0 sur 5 à 3 pts) ; Nelson, 8 pts à 0 sur 4, 6 rebonds, 5 passes, mais 5 balles perdues. Avdalovic, lui, n’a pas apporté son écot et termina fanny. Christophe Léonard a fait vingt bonnes minutes : 5 pts, 5 rebonds.

Les balles perdues ont aussi joué un grand rôle face à la défense italienne : 18 pour Cholet, 11 pour Sienne. Le seul domaine où Cholet a dominé mais n’en a pas profité fut celui des rebonds : 43 contre 27.

Heureusement, Rytas Vilnius s’est fait battre à domicile par le "Fener". Et on peut penser que le Cibona Zagreb devrait connaître le même sort à domicile face au Barça. Donc, statu quo au niveau du classement. Mais le calendrier des Choletais n’est pas très favorable. Il faudra en effet aller à Barcelone, à Rytas Vilnius et à Istanbul pour une seule réception : le Cibona Zagreb. Est-ce qu’une victoire sera suffisante pour se qualifier ? Car pour ce qui est des déplacements, qu’en espérer ?