samedi 25 mars
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro B > Pro B : Sanjay Adell de retour à Mulhouse

Pro B : Sanjay Adell de retour à Mulhouse

vendredi 11 août 2006, par Aurélien Hipp

A la recherche d’un ailier US pour boucler leur recrutement (la dernière rotation française étant toujours pistée),les dirigeants mulhousiens ont choisi Sanjay Adell, déjà passé au club 4 saisons plus tôt. Un joueur qui avait la chance de correspondre au profil très précis recherché par Coach Bartechecky.

GIF - 67.2 ko
Sanjay Adell, de retour 4 ans après...

Excellent joueur universitaire (16pts et 5rebds en senior à Ohio State), Sanjay Adell se retrouve pourtant en Finlande, où il fait le bonheur de Kouvot pendant 2 saisons (21.4pts 7.rebds lors de sa deuxième année, consécutive à une sévère blessure à la cheville).

Il est logiquement attiré par la suite vers un championnat plus fort et Mulhouse peut alors se satisfaire, à l’entame de la saison 2002-2003, d’avoir mis la main sur un joueur de ce calibre. Mais handicapé par une petite surcharge pondérale, il passe de justesse la pré-saison et convainct petit à petit son coach, Jacques Vernerey. Il termine l’année à 16pts 5rebds et 3 passes, un passage remarqué et une nouvelle réputation dans le championnat français.

Parti pour quelques dollars de plus à Beauvais, il réalise une saison sans relief dans une équipe qui évite la relégation de justesse. C’est la première année d’un cycle moins reluisant de sa carrière, puisque qu’il part ensuite en Suède (16pts 7rebds, soit une ligne de stats on ne peut plus banale pour un renfort étranger dans cette ligue) et atterrit enfin, la saison passée à St-Etienne, avec une production personnelle une fois de plus en baisse. La réussite est cependant collective, de justesse, concrétisée par une qualification en playoffs.

Pur poste 3, capable de rendre quelques services dessous, Sanjay Adell revient en terrain connu dans une équipe qui compte énormément sur lui. Avec 8 pros, le pari est risqué et Adell devra, une fois de plus, tout faire et bien le faire.

- La fiche de Sanjay Adell