vendredi 20 octobre
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro B > Pro B : Resserrement en tête !

Pro B : Resserrement en tête !

lundi 6 mars 2006, par Christophe Blandin

A l’issue de la 23ème journée, 3 clubs se partagent le fauteuil de leader présentant chacun un bilan de 15 victoires pour 8 défaites : Vichy, Besançon et Orléans.

Alors qu’on pensait voir les Orléanais filer vers la Pro A tant ils semblaient irrésistibles depuis l’arrivée aux commandes de Philippe Hervé, l’Entente vient de subir sa 3ème défaite consécutive lors de son déplacement à Châlons. Si perdre à Châlons est tolérable pour un club avec de tels ambitions, en revanche le score final fait vraiment désordre : 92-56... Après avoir chuté à Antibes puis à domicile face à Nantes, ce nouvel échec tend à prouver qu’il y a un problème à Orléans qui s’était peut-être mis trop rapidement la Pro A en tête. A Châlons, on peut ainsi constater que Laurent Bernard passe à côté avec -3 d’évaluation en seulement 11 min. Bruno Hamm, arrivé pour jouer les doublures de luxe, éprouve beaucoup de difficultés signant une évaluation de -1 en 15 min. L’américain BJ McFarlan signe 7 pts à 3 sur 12 pour une évaluation de 0. Bref, il va falloir que les Orléanais se reprennent rapidement si ils ne veulent pas voir leur rêve de Pro A s’envoler...

Châlons, emmené par un excellent Alonzo Richmond (26 pts, 6 rbs, 5 pds et 5 int pour une évaluation de 35), réalise la bonne affaire de cette journée se rapprochant à une longueur du trio de tête.

Après une série de 3 victoires, Besançon a dû également s’incliner sur le parquet d’Antibes (83-78). Après avoir déjà battu Orléans à domicile, l’Olympique fait donc encore tomber un leader de Pro B, en l’occurence le BBCD. Alors que leur pivot américain Tarvis Williams a été limité à 8 minutes de jeu, les Antibois ont pu compter sur leur ligne extérieure pour s’imposer à l’image de l’efficace Jeronimo Sarin (21 pts et 8 rbs en 33 min). Côté bisontin, la paire américaine a une nouvelle fois fait le maximum (28 pts et 7 rbs pour Banks, 22 pts et 11 rbs pour Ford). Mais le coach Germain Castano a manqué de rotation avec le forfait de Mustapha Hoff et la non qualification de Lionel Bomayako.

Ces défaites conjuguées d’Orléans et de Besançon font le bonheur de Vichy qui les rejoint en tête de la Pro B. Vichy, qui recevait Mulhouse, n’a pas tremblé (87-76) et a su profiter de l’occasion pour recoller au classement et ainsi continuer à espérer un retour rapide en Pro A. Vichy signe là sa 5ème victoire consécutive stoppant du même coup la série de 3 victoires du FCM. L’arrivée de Curtis Nash, bien moins unidimensionnel que ne l’était son prédécesseur Billy Knight, semble avoir apporté de l’équilibre à cette équipe auvergnate.

A la 5ème place du classement, on retrouve à égalité Angers et Quimper. A domicile, Angers, porté par un énorme Scott Emerson (27 pts et 12 rbs pour une évaluation de 33), l’a emporté face à une formation de Levallois. La formation de Sylvain Lautié subit là sa 3ème défaite consécutive et se rapproche dangeureusement de la zone rouge. De son côté, Quimper a éprouvé beaucoup de difficultés pour venir à bout de Boulazac. Les Périgourdins concèdent leur 3ème défaite d’affilée et devront rapidement réagir pour espérer une qualification en playoffs. Quimper semble marquer le pas ces derniers matches mais pourra compter sur le pigiste médical Jerome Robinson (voir article par ailleurs) pour relancer la machine.

En milieu de tableau, Saint-Quentin s’impose à domicile face à Evreux où les recrues ont fait des débuts prometteurs (22 pts et 10 rbs pour Paul Marigney et 12 pts et 5 rbs pour Bob Menama). Insuffisant cependant pour contrer la formation d’Olivier Hirsch. L’Hermine de Nantes s’est faite surprendre à domicile par Saint-Etienne. Seconde défaite à domicile de la saison pour les Nantais qui n’ont pas su trouver de rythme en attaque et de solutions face à la défense proposée par Alain Thinet.

Pour son premier match à la tête de Charleville, Youssou Cissé débute par une courte défaite sur le parquet d’Aix-Maurienne. Enfin, victoire importante pour Nanterre face à Golbey-Epinal. Les partenaires d’Ivan McFarlin (22 pts et 11 rbs) ont su faire la différence en fin de match pour se donner un peu d’air au classement.