jeudi 23 mars
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro B > Pro B : Levallois - Evreux, le délice des saveurs oubliées...

Pro B : Levallois - Evreux, le délice des saveurs oubliées...

dimanche 29 janvier 2006, par Frédéric Simon

Se rassurer en retrouvant le parfum du succès après quatre échecs de rang, les hommes de Sylvain LAUTIE nourrissaient un objectif très simple à l’heure de recevoir une équipe d’Evreux qui elle, a toujours envie d’aller voir ce qui se passe à l’étage au dessus dans les prochaines qui viennent. C’est dire si le challenge était de taille.

Les premiers échanges faisaient apparaître une bataille âpre et brouillonne, empreinte de pas mal de maladresses et d’imprécisions.

Et les esthètes n’avaient du coup pas grand-chose à se mettre sous la dent. Fergerson et Burrell s’activaient côté levalloisien, Hill et Bracey tentaient d’en faire de même côté Ebroicien.

Une équipe Ebroicienne qui se voyait malheureusement privée de son intérieur Benoit Toffin dès la 3e minute. Un coup dur dont les locaux ne parvenaient pas à tirer profit, puisque la mi temps était sifflée sur un score de benjamins (25/24).

JPEG - 8 ko
Makhtar N’Diaye

La physionomie changeait quelque peu au retour des vestiaires même si la maladresse restait dans l’air.
Evreux, animé par l’inévitable Chris HILL, porté par un Yamar DIENE dominateur dessous (17 rebonds), réussissait à prendre 8 longueurs d’avance à la trentième minute.
On ne donnait pas cher des chances Levalloisiennes à ce moment là. Erreur.

C’est d’abord Makhtar N DIAYE, très effacé jusque là, qui rentrait ses premiers shoots et réveillait le palais des sports en remettant les siens dans la course.

C’est ensuite, Miroslav MARKOVIC, le shooteur Serbe qui plantait deux paniers primés pour permettre aux siens de prendre deux points de mieux dans la dernière minute.
Dernière possession pour Chris HILL, qui combinait avec Anthony GLOVER dessous mais sans réussite. Le Palais des sports Marcel Cerdan pouvait exulter.