vendredi 15 décembre
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro B > Pro B : Chris Young à Brest

Pro B : Chris Young à Brest

jeudi 28 février 2008, par Christophe Blandin

Avec un secteur intérieur affaibli par les blessures du bahaméen Lavar Simmons (genou) et du jeune Aaron Cel (luxation de l’épaule), l’Etendard de Brest se devait de dénicher un pivot pour épauler Christopher Cologer et le désormais jamaïcain Sherman Gay, arrivé depuis peu. Les dirigeants bretons ont ainsi porté leur choix sur le pivot américain Chris Young (2,06 m, 28 ans) qui dispose d’une solide expérience européenne et qui avait débuté la saison du côté de Bremerhaven dans la Bundesliga. Ce solide bûcheron formera donc la paire américaine avec le meneur Sean Dockery, lui-même pigiste médical de Ronnie Taylor.

JPEG - 23.4 ko
Chris Young

Originaire de l’état de Michigan, Young est passé par la réputée université de Michigan où il aura fait progresser ses moyennes statistiques saison après saison. Il a ainsi quitté les Wolverines au printemps 2002 au terme d’une saison senior accomplie : 11,4 pts, 5,7 rbs et 1,2 pds.

Pour débuter sa carrière professionnelle, il rejoint le Vieux Continent et plus précisément la Belgique. Avec la formation d’Anvers, il démontre notamment ses qualités de rebondeur : 11,5 pts et 8,1 rbs. Cette prometteuse saison rookie lui permet de signer à l’été 2003 un contrat de 2 ans en faveur de la formation italienne de Livourne. Mais il ne disputera finalement que la saison 2003-2003 au sein de cette formation transalpine ne répondant pas vraiment aux attentes : 4,6 pts et 2,5 rbs de moyenne.

Pour se relancer, il prend alors la direction de la Pologne où il permet au Turow Zgorzelec d’accéder aux demi-finales de son championnat même si ses stats restent modestes : 9,2 pts et 5,9 rbs. Il fait son retour en Belgique pour la saison 2005-2006 au sein du club de Mons-Hainaut avec lequel il prend part à la FIBA Europe Cup : 6,6 pts et 2,7 rbs en 15 rencontres. La saison passée, il rejoint la capitale belge et le BBC Royal Atomia Brussels où il signe une saison tout à fait correcte : 11,9 pts et 6,5 rbs.

Cette année, Young évoluait sous les couleurs du club allemand de Bremerhaven qu’il quitta il y a quelques semaines pour raisons personnelles : 6,3 pts à 52,6 % et 5,0 rbs en 23 min. Bon rebondeur, très physique (116 kgs pour 2,06 m), Young est un vrai pivot qui devrait s’avérer complémentaire du bondissant Sherman Gay.