mardi 25 avril
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro B > Pro B : Barnette, Diarra, Darnauzan et Wilson à Saint-Vallier

Pro B : Barnette, Diarra, Darnauzan et Wilson à Saint-Vallier

mercredi 2 juillet 2008, par Christophe Blandin

Après avoir obtenu son maintien au terme de sa première saison de Pro B, le club de Saint-Vallier connaît durant cette trêve de nombreux changements. Le nouvel entraîneur Laurent Pluvy effectuera ses débuts dans le coaching et a choisi de remodeler l’effectif drômois en faisant venir l’arrière/ailier américain Sean Barnette (1,95 m), le meneur/arrière Thomas Darnauzan (1,90 m, 33 ans), l’intérieur Dramane Diarra (2,03 m, 27 ans) et l’arrière Raphaël Wilson (1,96 m, 19 ans).

JPEG - 13.9 ko
Sean Barnette

Passé par le lycée de Northwestern, Barnette a ensuite intégré l’université de Wingate qui évolue dans la seconde division du championnat NCAA. Il réalise de très bons débuts durant la saison 2004-2005 puisqu’il devient immédiatement un membre à part entière du cinq majeur des Bulldogs et est élu "SAC Freshman of the Year" grâce à une jolie ligne de stats : 14,5 pts à 45,8 % et 5,8 rbs en 32 min. Il confirme durant sa saison sophomore en faisant progresser ses stats : 18,8 pts à 49,4 % et 6,9 rbs en 33 min.

Il fait encore plus fort lors de la saison 2006-2007 en étant nommé "South Atlantic Conference Player of the Year" avec des stats une nouvelle fois en nette hausse : 21,6 pts à 49,8 %, 7,6 rbs et 2,4 pds en 35 min. Cette année, pour sa dernière année d’éligibilité en NCAA, il a poursuivi sur le même rythme et encore progressé dans certaines catégories statistiques : 21,2 pts à 50,8 %, 9,8 rbs et 2,9 pds en 35 min. Elu pour la seconde année consécutive "SAC Athlete of the Year" , Barnette était considéré comme l’un des meilleurs joueurs de la division II de NCAA ce qui lui permit d’effectuer un essai avec la franchise NBA des Charlotte Bobcats.

Non drafté, il fut repéré par Laurent Pluvy à l’occasion du camp de Greensboro organisé par son ancien coéquipier à l’ASVEL, le légendaire meneur Delaney Rudd. Barnette effectuera donc ses débuts chez les pros à Saint-Vallier. Athlétique, adroit, ce swingman devrait apporter un capital points intéressant à la formation de la Drôme.

JPEG - 11.4 ko
Dramane Diarra

Originaire de Paris, Diarra est passé par le centre de formation de Limoges. Il dispute ainsi 9 rencontres avec les pros du CSP lors de la saison 2000-2001 : 0,7 pts et 0,7 rbs en 2 min. Il choisit ensuite de s’expatrier aux Etats-Unis pour poursuivre sa formation. Il passe ainsi 2 saisons dans le JuCo de Cloud County CC avant de rejoindre l’université de Kansas State.

Durant sa première année sur le campus des Wildcats, en 2003-2004, il ne joue que très peu avec sa formation : 1,2 pts à 38,9 % et 1,2 rbs en 9 min. Après une année redshirt (blessure à la cheville), il reprend la compétition NCAA la saison suivante et son impact est bien plus important comme le montre sa ligne de stats : 5,3 pts à 44,6 %, 5,3 rbs et 1,6 cts en 26 min.

Il fait alors ses débuts professionnels lors de la saison 2006-2007 en succédant à Fred Adjiwanou dans la raquette rémoise. Il n’aura cependant pas eu l’apport escompté comme le montrent ses stats : 3,9 pts à 37,4 % et 3,0 rbs en 14 min.

Pour se relancer, il prend alors la direction d’Aix-Maurienne où il se montre plus convaincant dans la rotation intérieure du club savoyard : 5,9 pts à 52,4 % et 4,4 rbs en 17 min.

Intérieur physique, bon défenseur mais plutôt frustre en attaque, pouvant évoluer sur les postes 4 et 5, Diarra espère poursuivre sur sa lancée en rejoignant le SVBD et gagner du temps de jeu et des responsabilités au sein d’un effectif très bouleversé durant l’inter-saison.

- La fiche de Dramane Diarra

JPEG - 43.6 ko
Thomas Darnauzan
Photo : Tuan Nguyen

Darnauzan a été formé à l’Elan Béarnais Pau-Orthez au sein duquel il côtoie l’effectif pro de 1993 à 1995. Pour s’aguerrir, ce natif d’Angoulême fait le choix de rejoindre la N2 pour une saison 1995-1996 disputée avec la formation de Toulouges. Direction la Pro B ensuite. Le cadet des frères Darnauzan pose ses valises à Angers où il reste l’espace de 4 saisons avant de rejoindre Rueil et sa forte colonie paloise de 2000 à 2002.

Après une saison difficile en 2002-2003 qui ne le voit disputer que 3 rencontres en Pro B avec Beauvais, Darnauzan rebondit du côté de Nanterre. Il aide ainsi le club francilien à accéder à la Pro B dès sa première saison. S’en suivent alors 3 saisons dans l’anti-chambre de l’élite. La plus belle de ces saisons est sans conteste la saison 2006-2007 qui le voit disputer une finale de Coupe de France face à son club formateur, Pau-Orthez, et obtenir une très belle 2ème place en saison régulière. Malgré tout, l’impact statistique de Darnauzan s’amenuisait durant ses années à la JSF : 5,6 pts à 49,6 %, 2,2 rbs et 3,1 pds en 21 min lors de la saison 2006-2007.

Il rejoint ainsi l’été dernier la formation de Poitiers pour apporter toute son expérience au sein d’un collectif plutôt jeune. Mais sa saison s’avère mitigée du fait notamment de tensions avec le coach Ruddy Nelhomme : 5,0 pts à 42,8 % et 2,5 pds en 17 min.

Technique, doté d’une belle vision du jeu, capable d’évoluer à la mène aussi bien qu’à l’arrière, Darnauzan apportera toute son expérience au sein de l’effectif dirigé par Laurent Pluvy. Evoluant principalement sur le poste d’arrière, il pourra également soulager durant quelques minutes le meneur Benjamin Thomas.

- La fiche de Thomas Darnauzan

JPEG - 28.4 ko
Raphaël Wilson
Photo : FIBA Europe

Originaire d’Oullins, Wilson est passé successivement par les clubs de Castelneau-le-Lez, de Neuville-sur-Saône puis de Vaux-en-Velin avant d’intégrer les rangs du centre de formation de l’ASVEL. Rapidement repéré parmi les gros potentiels de sa génération, il intègre le Centre Fédéral en 2004. Au sein de la structure fédérale, il évoluera durant 3 saisons dans le championnat de N1 et s’y affirmera comme l’un des plus solides espoirs de la génération 89 : 12,6 pts et 3,4 rbs de moyenne lors de la saison 2006-2007.

A sa sortie de l’INSEP, le fils de l’ancien joueur Tim Wilson a alors le choix entre réintégrer son club formateur, l’ASVEL, ou rejoindre les rangs d’un des clubs de Pro A le sollicitant. L’international juniors opte finalement pour la Chorale de Roanne mais connaîtra une saison 2007-2008 difficile puisque l’entraîneur Jean-Denys Choulet ne l’autorisera à fouler les parquets de Pro A qu’à 8 reprises : 2,5 pts à 36,8 % et 0,6 rb en 7 min. C’est donc avec les espoirs roannais qu’il évolua principalement, l’occasion pour lui de faire valoir ses qualités offensives.

Comme son camarade de promotion de l’INSEP, Edwin Jackson (prêté par l’ASVEL à Nanterre), Wilson a donc choisi la Pro B pour disposer de vraies responsabilités et dévoiler ainsi son potentiel. A Saint-Vallier, nul doute qu’il aura l’occasion de montrer ses qualités et notamment son shoot longue distance.

- La fiche de Raphaël Wilson