lundi 21 août
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro B > Pro B - 2ème journée : Pau au taquet, Saint-Vallier au sommet

Pro B - 2ème journée : Pau au taquet, Saint-Vallier au sommet

dimanche 4 octobre 2009, par Matthias Duchez

L’Elan a remporté la première manche du "classique de la ProB " en dominant de bout en bout le CSP Limoges. Saint-Vallier a lui créé la surprise en dominant l’autre grand nom du championnat, Antibes. Le Portel (comme l’an dernier) et Evreux sont les deux autres équipes à avoir confirmer leur succès inaugural. Clermont est la lanterne rouge.

C’était le "big match" de cette deuxième journée, le choc des prétendants : Pau-Orthez/Limoges. Il n’y a pas vraiment eu match, même si le score final en faveur des Palois ne l’affirme pas (87-82). C’est au bénéfice d’une grosse partition collective et d’une domination sans partage dans la raquette que les Palois ont dominé un CSP trop dépendant du talent de Mohammed. Avec six joueurs à 14 d’évaluation et plus, Pau a collectivement dépassé les individualités limougeaudes, malgré la perf à 30pts de Mohammed et les 18pts et 8rbds de Ford. Avec ce deuxième succès en deux matchs, et deux prestations encourageantes, Pau-Orthez montre d’emblée qui est le patron.

Même si le patron actuel de ce championnat est la surprenante formation de Saint-Vallier. Avec un effectif considérablement remanié, les Drômois font un sans-faute, et se sont permis d’aller infliger une petite correction à Antibes dans sa salle (86-70). Avec un alléchant 103 d’évaluation collective à l’extérieur, les hommes de Laurent Pluvy ont démontré un gros caractère et une défense de fer (30pts encaissés en deuxième mi-temps).

Un constat qui se prête également au Portel, qui effectue de nouveau un départ parfait, sous la conduite de Ronnie Taylor (19pts). Du côté d’Evreux, les deux victoires ont été acquises de haute lutte. De très haute lutte même, en atteste la victoire face à Fos après une double prolongation ! Les 33pts de Sherman Gay auront finalement été vain pour des Fosséens en peu trop agressifs (5 joueurs sortis, 49 lancers-francs concédés).

Derrière ce quatuor de tête, ils sont dix à compter un bilan équilibré. Ce week-end a vu les premiers succès faciles de Nantes, vainqueur du promu bordelais (87-62), avec le retour en tant que pigiste médical de Cédric Ferchaud, et de Charleville, bourreau de Nanterre (90-74), malgré les 27pts de Mykal Riley.

Boulazac pour sa part, a dû lutter bec et ongles pour venir à bout de Quimper (66-64) dans un match ultra-défensif. Bourg a lui dominé toute la partie face à Brest, mais a failli se faire surprendre dans les dernières secondes (72-70). Du côté Brestois, cela fait deux défaites de rang, et la possible opération de Brice Vounang (blessé à l’épaule et pourtant auteur de 20pts et 10rbds !) vient noircir un peu plus le tableau.

Un tableau également bien négatif pour Clermont, pourtant outsider pour la montée. Les Clermontois ont subi la foudre d’Aix-Maurienne dans le dernier quart-temps (81-73) et se retrouvent donc lanterne rouge après deux journées. Mais la saison ne fait que commencer.

Prochain épisode, le week-end prochain...