mercredi 22 février
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Europe > Euroligue > Euroligue : Orléans passe, Le Mans trépasse

Euroligue : Orléans passe, Le Mans trépasse

samedi 3 octobre 2009, par Christophe Blandin

Orléans s’est imposé dans les grandes largeurs (81-56) face à Charleroi et rencontrera la Benetton Trévise au second tour pour espérer décrocher son billet pour la première phase de l’Euroligue et ainsi rejoindre l’ASVEL. Défait logiquement dans la salle de l’ALBA Berlin (77-62), Le Mans jouera quant à lui l’Eurocoupe cette saison après avoir montré ses limites lors de ce premier tour.

En s’appuyant sur une défense intransigeante, marque de fabrique de l’entraîneur Philippe Hervé, l’Entente Orléanaise n’a laissé aucune chance à la formation belge de Charleroi. +11 après 10 minutes, +16 à la pause... les troupes du Loiret ont pu dérouler et n’ont guère été inquiétées par Charleroi emmené par l’ancien clermontois Jerry Johnson (15 pts).

Non seulement l’Entente a déployé une grosse défense mais les joueurs de Philippe Hervé étaient également en réussite dans leurs tirs extérieurs avec un joli 8 sur 16 dans les tirs primés avec notamment Cedrick Banks et Austin Nichols auteurs respectivement de 15 et 9 pts. A l’intérieur, Ryvon Covile a fait le job avec 17 pts à 6 sur 8. Son compère dans la raquette, Justin Doellman, se montrant lui aussi efficace offensivement avec 11 pts. En fin de rencontre, les 5200 spectateurs présents au Zénith ont pu voir galoper les jeunes Elio Sadiku et Maël Lebrun.

Le Mans dépassé

Encore dans la course à la fin du 1er QT (17-13), les Sarthois ont ensuite craqué dans la 2ème période comptant un débours de 14 pts au moment de rejoindre les vestiaires (37-23). Un écart qui allait encore s’accentuer en 2ème mi-temps grâce notamment aux efforts des arrières américains Rashad Wright et Julius Jenkins. C’est donc logiquement que l’ALBA Berlin s’est imposée (77-62) forte du soutien de ses 11310 supporters présents dans la superbe O2 Arena.

Côté manceau, seul le cinq majeur se sera montré à la hauteur à l’exception d’un Maleye N’Doye transparent malgré 29 minutes passées sur le terrain. Satisfaction pour JD Jackson avec la bonne prestation de Zach Wright auteur d’un match complet avec 10 pts, 6 rbs, 3 pds et 4 int. Le banc n’a quasiment rien apporté puisque Antoine Diot était dans un jour sans alors que Guillaume Yango a été très peu utilisé. Du changement dans l’air au MSB ?

Malgré sa victoire d’un petit point au match aller, Le Mans est donc éliminé et sera reversé en Eurocoupe.