dimanche 22 septembre
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Nationale 1 > N1 : Rouen écrase Golfe-Juan

N1 : Rouen écrase Golfe-Juan

lundi 15 avril 2002, par Jérome Lellouche

Il y a des soirs comme cela où il aurait mieux fallu rester au lit ou devant sa télé ! Un vrai désastre, une catastrophe, un non-match, bref autant de qualificatifs désastreux pour décrire ce qu’ont vécu les azuréens hier soir à Rouen, dans un match qui leur semblait vraiment interminable.

Le score ? 106-59 soir 47 points d’écart !!! un vrai cauchemard pour Golfe Juan qui n’a réussi à tenir que les 10 premières minutes avant de s’écrouler totalement !
En effet, à la grande surprise des locaux et de leur public, les hommes de Paul Damas débutaient parfaitement la rencontre en profitant des erreurs adverses pour faire un petit break au score. Et voilà comment l’Azuréa tient superbement tête à Rouen à la fin du premier quart-temps.

Et puis vint le néant ! D’un côté, une équipe locale qui réagit à la perfection et de l’autre, une formation azuréenne qui doute, rate le plus facile, commet énormément de balles perdues et de mauvais choix tant offensifs que défensifs !

Dès lors, Rouen s’envole inéluctablement au score grâce notamment à son ailier Boquet auteur de 30 points au final et superbement efficace en pénétration.

Si bien que Golfe Juan rentre aux vestiaires, avec beaucoup de fautes, et surtout mené de 20 longueurs, 59 à 39 !

Mais le pire est à venir lors de ce 3e quart-temps pour les coéquipiers de Jim Deines. La défense en zone développée par Rouen gêne considérablement l’Azuréa, incapable de se procurer un panier facile et multipliant les tirs ratés !

A l’inverse, Rouen est en pleine euphorie, convertit toutes ses tentatives, qu’elles soient lointaines ou bien sous le cercle.

Il n’y a plus de match ! Le score devient ridicule, l’écart atteint 30 points dans ce 3e acte où les pauvres golfians ne vont inscrire que...7 minuscules points contre 28 pour Rouen !

Malheureusement, il faut encore tenir dix interminables minutes avant de rentrer définitivement aux vestiaires ! Et pendant ce temps, la déferlante locale s’abat sur les azuréens qui tentent mais échouent systématiquement. Les 100 points sont acquis pour Rouen alors qu’il reste encore 3 longues minutes à jouer ! Et l’écart ne cesse son inéluctable ascension : - 40 puis 47 au buzzer : 59 - 106 !!

Allez, côté golfian, disons-le haut et fort, cette soirée cauchemardesque est à oublier très très rapidement...tout comme cette saison d’ailleurs !!