mardi 12 décembre
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Nationale 1 > Enfin des matchs !

Enfin des matchs !

dimanche 30 septembre 2012, par Christophe Zymbairoh

Enfin la reprise du championnat ! La Nationale 1 a vécu un été très mouvementé et la poule sera composée uniquement de 16 équipes. On annonçait un championnat plus relevé que l’an dernier à la vue des différents rosters. La première journée a donné le ton et confirme cette impression initiale . Beaucoup d’équipes ont des ambitions. Dans un championnat à 16, où seules 4 équipes annoncent jouer le maintien, il y aura de beaux duels tous les week end !

Blois – Challans : 76-71 (16-16 ; 15-21 ; 20-20 ; 25-14)

Un très beau duel

Blois et Challans sont deux dinosaures de la division et leur opposition vaut généralement le coup d’œil. Les deux équipes ont perpétré la tradition hier en offrant un duel de toute beauté. Blois était privé pour ce match d’une de ces recrues : Wilfried AKA. C’est d’abord les vendéens qui ont pris les devants en profitant de la méforme des extérieurs locaux (2/12 aux tirs primés pour la paire STAELENS / DAVIS). Dans la peinture, Ville KAUNISTO (20 pts / 15 rebonds) et Matt PILGRIM (16 pts / 11 rebonds) se sont livrés un duel passionnant. Challans a-t-il dépensé trop d’énergie dans cette partie ? Toujours est-il qu’à l’entame de la 4ème période, l’adresse chute et Blois enfile 4 tirs primés en moins de 3 minutes ! Le vent a tourné, la confiance a changé de camp … Blois prend la tête et ne la lachera plus.

Chartres – Souffel : 57-60 (10-17 ; 10-12 ; 11-18 ; 26-13)

Souffel s’est fait peur

Les alsaciens avaient la main mise sur le match, mais Chartres a prouvé à maintes reprises l’an dernier, qu’ils n’abandonnaient jamais ! Malgré le changement de coach, cette philosophie semble toujours de rigueur et Souffel a bien failli en faire l’amère expérience ! Après 3 quarts temps maitrisés (31-47 à la 30ème) face à une équipe en panne d’adresse, les alsaciens ont subi la furia chartraine avec une pluie de paniers primés (MERIE, HERGOTT, BOIVIN). Toute la salle a cru à un heureux scénario, mais Souffel assure là l’essentiel. Guillaume Mérie finit meilleur marqueur du match avec 19 pts à 8/11 aux tirs

Rennes – Saint Chamond : 79-78 (26-19 ; 20-15 ; 17-21 ; 16-23)

Rennes plus constant

Affronter un promu lors de la première journée, une bonne chose pour assurer la transition entre les deux divisions ? Pas si sur ! En tout cas, les joueurs d’Alain THINET ont mis énormément de temps pour exister dans ce match ! L’écart a fluctué entre 7 et 14 unités en première mi temps avant de se stabiliser à 10 points dans la 3ème période. C’est à ce moment que les visiteurs ont décidé de sortie l’artillerie lourde : 3 tirs primés de Romain TILLON en début de 4ème période pour revenir dans le match, un autre d’Ingus BANKEVICS pour passer devant à 1 minute du terme ! Les rennais ont eu peur mais ont répondu par l’intermédiaire de Bernard MPOY et El Kabir PENE (41 pts à eux deux) et obtiennent une victoire méritée.

La Rochelle – Vichy : 73-66 (17-21 ; 21-18 ; 13-8 ; 22-19)

La Rochelle ne se rate pas

Le promu rochelais est rentré de la plus belle des manières dans ce championnat de NM1. On leur avait promis l’enfer pour ce premier match face à un présumé « gros bras » de la division, ils ont réussi le premier examen de fort belle manière ! Ils ont réussi à limiter très fortement l’impact des intérieurs de la JAV (19 pts à 7/21 pour le trio LESSORT, REYNOLDS, DA SILVEIRA). Côté charentais, ce sont les anciens Faycal SAHRAOUI et Pierre BONNELALBAY qui ont alimentaient le plus la marque. A noter, le très (trop ?) faible nombre de rebonds pris dans ce match (12 contre 5 !).

Angers – Monaco : 80 – 76 (24-15 ; 34-18 ; 5-27 ; 17-16)

Monaco en décalage horaire

Quel drôle de match, hier soir à la salle Jean Bouin ! On croyait le match plié à la mi-temps (58 – 33 pour Angers), mais c’est alors que les monégasques sont rentrés des vestiaires avec un tout autre visage pour infliger un 0-20 en moins de 6 minutes de jeu. Relâchement des locaux, recadrement de vestiaire ? Angers a peut être abusé également du tir derrière l’arc ! Très efficace avant la pause (10/20), c’était tout autre chose dans le 2ème acte (2/16). Le seul Logi GUNNARSSON avait la main chaude (8/13). Côté monégasque, Olivier BARDET termine meilleur marqueur et on peut s’étonner du petit rendement de Nemanja CALASAN (1/12 aux tirs).

Sorgues – Quimper : 90 – 96 AP (15-18 ; 41-40 ; 54-56 ; 80-80)

Quimper au bout du suspense

Quel match, quel suspense à la plaine sportive ! Les deux équipes se sont livrés un duel formidable (14 égalités, 31 changements de leaders) mais il a bien fallu trouver un vainqueur et 5 minutes supplémentaires ont été nécessaire pour le désigner ! Sorgues pourra regretter le manque d’adresse sur ce match de sa recrue Ryan ZAMROZ (1/9 à 3 pts) et la dernière action sur laquelle ils croyaient avoir match gagné grâce à un tir primé de leur petit lutin Arnauld THINON mais Corey RAJI sanctionné une défense trop laxiste pour arracher la prolongation. Terrible coup sur la tête pour les sorguais qui laissent les finistériens repartir avec le succès, bien guidés par Florian THIBEDORE auteur de 26 pts à 10/11 aux tirs !