jeudi 14 décembre
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Nationale 1 > N1 - 2eme journée : Les favoris sont là !

N1 - 2eme journée : Les favoris sont là !

jeudi 22 septembre 2005, par Nicolas Bertrand

La deuxième journée avait lieu ce week-end. Voilà tout ce qui faut savoir sur cette journée de N1...

La journée à la loupe

Sur les neuf rencontres de cette journée, deux équipes ont réussi à s’imposer à l’extérieur, il s’agit de Challans à Golfe-Juan et de Limoges à Liévin qui engrange, par la même occasion, une deuxième victoire consécutive hors de ses bases. Poitiers fait de même, mais à domicile.
1482 points ont été inscrits...ou encaissés, soit 82.3 points par équipe avec Liévin (60) et Poitiers (123) comme extrêmes. L’écart moyen est de 18,9 longueurs avec un minium à 2 et un maximum à 50 ! Et enfin le score moyen de cette journée est de 90-75.


- Les favoris assurent

JPEG - 16.5 ko
Pichierri au shoot mais Liévin s’incline

Trois favoris se distinguaient au jeu des pronostics d’avant saison, il s’agit bien sur de Limoges, Poitiers et Saint-Vallier. Après deux journées, aucune n’a connu la défaite. Pourtant, vendredi dernier, soit deux jours (seulement) après son premier match, le CSP se rendait à Liévin, équipe qui avait impressionner lors de son premier match à Poitiers et qui pouvait (enfin) aligner Houmadi, Morand et Delye. Mais les visiteurs, dans un match défensif, 60-69, ont su imposer, plus que leur loi, leur calme, leur expérience et leur défense dans le dernier quart temps, pour se détachaient définitivement après une nouvelle égalité (58-58, 34min).
Poitiers qui accueillait donc Liévin en ouverture du championnat devait se rassurer en...recevant une deuxième fois de suite. Et c’était au tour de Feurs diminué par les absences, sur blessures, de Gourde et Tillon, de se rendre dans la nouvelle salle Poitevine. Et comment mieux se rassurer que de gagner un match de 50 points en marquant plus de 120 points ? En effet, les hommes de la Loire ont vécu une soirée cauchemardesque : 123 points encaissés, 73 marqués, 2 antisportives, 3 joueurs sortis pour cinq fautes, 12/21 à trois points pour l’adversaire... Comme le dit l’entraîneur Forézien, "un nouveau championnat commence dès samedi avec la rentrée programmée de Bijelovic.", on leur souhaite qu’il soit plus chanceux... Quant à Poitiers, ils se sont rassurés mais ils ne faut pas tomber dans l’euphorie, Challans sera là pour leur rappeler dès ce week-end, pour un match qui s’annonce comme le premier choc de la saison.
Saint-Vallier jouait Salon dans son Complexe des Deux Rives et si les locaux devait se passer de Montagne, blessé à une cheville, Salon aussi amputé de Blein (suspendu) et de Shubler (blessé), se présenté avec leur nouvelle recrue. Il s’agit de l’Américain, Daméon Sanson, 30 ans, 1m85 pour 84kg. Il jouait l’an passé en ABA avec les "Texas Tycoons" et a déjà évolué en France, c’était lors de la saison 2000-2001 à Maurienne (Pro B). Et le meneur US s’est tout de suite fait remarqué puis qu’il termine meilleur marqueur de son équipe avec 27 points (11/22 dont 5/10 à trois points) en 29 minutes ! Cependant, il n’a pu empêcher la victoire des Drômois qui s’imposent 98-76 grâce notamment au duo Wright-Sulpice, 50 points à eux deux dont 7/13 à trois pioints (9/18 pour l’équipe) !

- Le Portel et Challans suivent

Si les favoris ont gagnés leur deux premières rencontres, c’est aussi le cas du Portel et de Challans.
Après s’être imposé à Salon, Le Portel a donc battu Valence sur le score de 105-79. Plus que la victoire, on peut noter l’écart sur laquellle elle a été acquise : presque trente longueurs d’avance ! Il faut dire que les Nordistes étaient dans un grand soir au niveau de l’adresse, 57% aux shoots avec notamment un 9/12 pour Taylor, 7/10 pour Pierre-Joseph et Szasaczak et 7/9 pour Toto NKote. Quant à Valence, il ne faudra pas s’attarder sur cette (lourde) défaite pour préparer la venue de Saint-Vallier que Jean-Marie Pajot, entraîneur de l’équipe de Sud-Ouest, voit plus fort que Limoges ou Poitiers...
Challans se déplacait à Golfe-Juan. Si les premiers avaient vaincu largement (+41 contre Denek Bat Urcuit), les seconds avaient gagné à Feurs privé de Bijelovic puis Tillon en cours de match. Il leur fallait donc confirmer à domicile mais Challans ne leur a pas laissé ce privilège en s’imposant, 81-92, non sans mal puisqu’ils ont du passer par les prolongations. A noter, que pas moins de six joueurs Vendéens ont marqué ou même dépassé les 10 points, en revanche, les Sudistes se sont largement appuyer sur Bisseni (39 minutes de jeu, 26 points en 18 shoots).

- Bordeaux et Denek Bat Urcuit se rassurent

JPEG - 45.6 ko
Tommy Davis a réussi à motiver ses joueurs

Bordeaux faisait sa rentrée à domicile face à Poissy et c’est une bonne rentrée puisque les Girondins se sont imposés 95-77. A souligner, la bonne prestation des recrus puisque l’ex-Forézien, Preira et le jeune Delhomme très adroit (4/6 à trois points et 4/5 aux lancers francs) inscrivent 18 points chacun. M’Boup réalise également un bon match : 16 points avec un 6/7 aux shoots en seulement 15 minutes ! Côté visiteur, c’est Durham et Ludon qui terminent meilleurs scoreurs avec, respectivement, 21 et 17 points.
Denek Bat Urcuit avait également besoin de se rassurer après leur naufrage à Challans, il accueillait pour cela l’équipe de Blois. Mission réussie ! En effet, là aussi sur un écart de 18 points, 80-62, les Basques s’imposent. Il faudra confirmer cette prestation à Longwy alors que Blois devra affronter Golfe-Juan qui s’annonce comme un choc pour le maintien.
Autre équipe qui a perdu à l’extérieur lors de la première journée, Saint-Chamond devait s’imposer, surtout que l’adversaire était le Centre Fédéral. Cependant, elle fut longue à se dessiner, certainement, du à une certaine fébrilité mais elle est bien là, c’est l’essentiel. Malheureusement, pour eux, ils ont perdu Michael Laurent pour au moins deux semaines suite à une fracture du nez.
Vanves-Longwy était aussi à l’affiche de cette deuxième journée. Et si la victoire des locaux ne peut être considéré comme une surprise, l’écart du match, 18 points (encore une fois !) peut l’être. Mais attention, l’entraîneur Lorrain prévient Vanves ne sera pas facile à manoeuvrer à domicile !


Les marqueurs & les réactions

Les joueurs signalés par une étoile (*) ont moins de 21 ans.

Liévin 60-69 Limoges

— > Marqueurs :

- Liévin : Houmadi* 2, Morand 7, Dudouet 2, Pichierri 6, Giraut 9, Lamothe 19, Atamna 8, Jean-Baptiste 3, Robinson 4.

- Limoges : Thevenon 15, Delhorbe 10, Wampfler 3, Storozynski 10, Bing 11, Lazare 10, Benchimol, Sylla 10, Sarre*.

source : www.lievinbasketball.fr

Poitiers 123-73 Feurs

— > Marqueurs :

- Poitiers : Gomez 7, Michalski 16, Rosnet* 14, Ipouck* 8, Wallace 20 puis Thinon* 8, Maynier 15, Costentin 4, Guillard 18, Devéhat 13.

- Feurs : Giraud* 8, Lupot 20, Dumoulin 2, Soeria 10, Gourde 17 puis Louardi 9, Blein* 2, El Randhour* 3, Viviés 2.

— > Réactions :

- Grégory Thiélin (entraîneur de Poitiers) : « C’est un match qu’on a su se rendre facile en l’abordant avec un tout autre état d’esprit que celui de Liévin. On a beau dire mais en basket quand l’adresse est au rendez-vous, on passe des soirées plus tranquilles. Il y a eu une volonté manifeste de jouer vite et de se passer la balle. Individuellement chacun a fait son job. J’ai vu de très bonnes choses à l’instar de Robert (Michalski) qui a montré son adresse en prenant ses responsabilités au shoot. Collectivement c’était bien mais on ne va pas se glorifier d’avoir écrasé une équipe de Feurs très affaiblie. J’ai pu donner du temps de jeu à ceux qui ont moins d’habitude et ménager certains. Ainsi, Cédric (Gomez), en délicatesse avec un tendon, n’a pas joué en deuxième mi-temps. A la pause, je pensais déjà au match de Challans qui s’annonce comme le vrai premier test de la saison. Les gars ont su être sérieux jusqu’au bout et finir avec une touche de spectacle ce qui n’est pas évident dans un tel contexte. »

- Sylvain Maynier (ailier de Poitiers) : « Ce genre de rencontre nous a permis de rendre ordinaire les matchs à domicile salle Lawson-Body. Pour l’ouverture contre Liévin, il y avait beaucoup de pression sur épaules de tout le monde et pas mal de charge émotionnelle pour moi. On a bien fait ce qu’on avait à faire face à une formation qui n’avait pas la densité physique de celle de Liévin. On ne va pas s’emballer, on sait qu’on ne vaut cinquante points de plus qu’une équipe de N1. A Challans ce sera tout autre chose. Je ne sais pas si c’est bon de s’être imposé aussi aisément. L’avenir nous le dira très vite. C’est un plus. Les visiteurs sont impressionnés par cette salle aux dimensions inhabituelles à ce niveau. Avec notre public et nos repères sur ce taraflex, on s’annonce difficile à manier ici. »

- Christophe Servajean (entraîneur de Feurs) : « On est tombé sur une superbe équipe de Poitiers, il n’y avait rien à faire compte tenu de nos ennuis. On a eu le mérite de jamais renoncer et pouvoir faire s’exprimer nos jeunes. Pour nous, un nouveau championnat commence dès samedi avec la rentrée programmée de Bijelovic. »

source : www.poitiers-basket-86.fr

Saint-Vallier 98-76 Salon

— > Marqueurs :

- Saint-Vallier : Lemort* 4, Atinkpahoun 3, Wright 29, Sulpice 21, Leburgue 7, Micoulet 2, Thomas 5, Traoré 17, Leuly 6, Cornud* 4.

- Salon : Pintenat 13, Trabucco 2, Fergati 5, Michée 2, Faye 11, Montabord 8, Marajo 8, Sanson 27, Mansar*, Mouchi*.

— > Réactions :

- Olivier Garry (entraîneur de Salon) : « Le match de St Vallier était l’opportunité de voir quelle serait la réaction de l’équipe après le non-match de la semaine dernière. Durant 30 minutes j’ai vu des joueurs combatifs, solidaires et déterminés pour faire un match de qualité contre un des favoris de notre championnat. Il y a eu des actions défensives et offensives de qualité. Il nous reste des heures et des heures d’entraînement afin d’avoir un groupe, une véritable équipe. »

source : www.slb13.free.fr

Le Portel 105-79 Valence

— > Marqueurs :

JPEG - 17.1 ko
Szaczak a parfaitement rempli son rôle

- Le Portel : Sénégal 10, Szaszczak 13, Toto Nkoté 16, Pierre-Joseph 20, Mazarin 6, Taylor 23, Busseuil 7, Outtier 10, A. Mortier*, M. Mortier*.

- Valence : Salles 2, Zadro 13, Firmin 3, Chaleat* 15, Pasut 3, Leuly 9, Caskill 15, Salamon 19, Lavocat*, Layec.

— > Réactions :

- Arnaud Ricoux (entraîneur du Portel) : « Ce soir, je suis vraiment un coach heureux. Les gars ont tout donné, ils ont offert un basket de grande qualité, avec des rotations qui n’ont pas altéré le rythme. C’est le jour et la nuit. Il ne faut pas s’enflammer pour autant, mais ce qui est pris est pris. »

- Jean-Marie Pajot (entraîneur de Valence) : « C’est une lourde défaite qui nous met en porte à faux par rapport à notre cohésion. Face au Portel, notre collectif a eu du mal à se trouver. On n’a pas respecté ce que l’on sait faire et cela est regrettable. Car ce n’est pas d’hier que nous avons notre propre jeu, il existe depuis quelques décennies. Nous avons perdu quelque dix-huit ballons et on s’est mis en difficulté sur le repli défensif. Notre attaque ne s’est pas encore exprimée correctement même s’il y a du mieux. »

source : La Voix du Nord - Sud Ouest

Golfe-Juan 81-92 (AP) Challans

— > Marqueurs :

- Golfe-Juan : Barbitch 2, Sebag 5, Vebobe 15, Bisseni 26, Lebrun 11 puis Hervé*, Lellouche 7, Deblangy*, Lopez 10, Ducard* 5.

- Challans : Collet 1, Chantreau 17, Kancel 14, Smallwood 15, Lesieu 4 puis Judith* 5, Geay* 11, Maleyran* 10, Boutry 11, Petit 4.

— > Réaction :

- Cyrille Kériquel (entraîneur de Challans) : « Nous avons assez bien défendu sur l’ensemble de la partie et nous avons su nous adapter aux alternances défensives qui nous étaient proposées. En revanche, si nous avons connu une excellente adresse aux lancers-francs, je ne peux en dire autant pour ce qui était de l’approche du cercle ou à mi-distance ».

source : Sud Ouest - Ouest France

Bordeaux 95-77 Poissy

— > Marqueurs :

- Bordeaux : Delhomme* 18, Diop Tremoulet 8, Lopenague, M’Boup 16, Meheut 6, Moukenga Doum*, Owona 8, Stephens 4, Preira 18, Brocheray 17.

- Poissy : Diakite 6, Kreder*, Ludon 17, Martin-Peral* 4, Saplana 7, Mainnemarre 6, Durham 21, Bonneau 6, Macalou 6, Gotagny 4.

source : www.basketfrance.com

Denek Bat Urcuit 80-62 Blois

— > Marqueurs :

JPEG - 78.2 ko
Nesmith n’a pu empêcher la défaite malggès 13 points
(Photo de Tuan NGuyen)

- Denek Bat Urcuit : Brochard 14, Dillon 22, Gayon 4, Fall 2, Tandia 14, Barouillet 14, Penuisic 1, Coco 9, Doro*, Lalanne*.

- Blois : Pezet 2, Razafindrabe 2, Bonneau 17, Pipereau 6, Coulibaly 15, Mercier 7, Nesmith 13, Chardon, Lhuillier, Delblond*.

— > Réactions :

- Fabrice Calmon (entraîneur de Denek Bat Urcuit) : « Ce soir pour cette première à Lauga, je suis content car mes joueurs ont réagi en mouillant le maillot. Mais nous devons apprendre à gérer les satisfactions et déceptions. A la mi-temps (35/37) je n’étais pas inquiet car notre défense était correcte. Nous devons continuer à bosser sérieusement. »

- Rony Coco (ailier et capitaine de Denek Bat Urcuit) : « On a eu du mal en entrer dans le match car défensivement on n’y était pas tout à fait. Par la suite nous avons joué sur l’envie car notre domination aux rebonds était probante. Le groupe est bon mais doit continuer à bosser autant offensivement que défensivement. »

- Gilles Versier (entraîneur de Blois) : « Après une prestation correcte en 1ère mi-temps, nous avons déjoué en seconde. Nous n’avons pas été à la hauteur du match ! Il y avait trop de déchet dans notre jeu et nous ne méritions pas de gagner ce match ! L’apprentissage des matchs à l’extérieur sera long et délicat. Il faut remettre tout le monde sur les rails pour le match de Samedi prochain contre Golfe Juan... »

- David Pipereau (interieur de Blois) : « Il ne faut pas tirer sur l’ambulance. Nous savions que ce championnat serait difficile. Nous sommes encore en période d’apprentissage. Nous devons tirer les enseignements de cette défaite. Surtout en attaque. Nous ne sommes pas encore au point. On se regarde un peu.. Et, quand nous sommes loin de nos bases, il n’y a pas le public pour nous booster. Ce soir, nous nous sommes fait manger dessous. Il y avait plus de densité physique chez nos adversaires. Nous n’avons pas su fermer le rebond. Cela dit, les responsabilités sont partagées. Le secteur intérieur n’est pas le seul à incriminer. Les extérieurs n’ont pas su prendre le relais. Maintenant, nous n’allons pas paniquer parce que nous avons perdu un match à l’extérieur ! »

source : www.ada-basket.com - La Nouvelle République - Sud Ouest

Saint-Chamond 81-79 Centre Fédéral

— > Marqueurs :

- Saint-Chamond : Indisponible

- Centre Fédéral : Indisponible

— > Réactions :

- Philippe Courbon (entraîneur de Saint-Chamond) : « Cela a été une première difficile. On a été fébrile. On voulait trop bien faire et on s’est parfois un peu arrêté de jouer, on n’a pas assez développé de jeu et puis en face, il y a quand même de la qualité avec des joueurs qui ont un gros potentiel. On a encore perdu beaucoup trop de ballons et sur la première mi-temps, c’est ce qui leur a permis de revenir. Je pense que l’on avait à un moment les moyens de faire un écart et de tuer le match. On n’a pas su le faire et on leur a donné trop de ballons ce qui leur a permis de revenir. Dans l’ensemble, je suis quand même satisfait parce que l’on arrache le match et puis j’ai bien aimé la réaction dans le dernier quart. »

- Georges-Henri Massenya (intérieur de Saint-Chamond) : « Ça été un match très difficile, on a mis du temps à se mettre dans le rythme. On a perdu beaucoup de ballons, c’est un peu notre pêché mignon et cela aurait pu nous coûter cher, heureusement on a bien réagi à la fin pour obtenir la victoire. Il faut continuer de bosser car tous les matchs seront difficiles. »

source : Le Progrès de Lyon

Vanves 85-67 Lonwgy

— > Marqueurs :

- Vanves : Dupont 24, Ducloux 19, Artega 14, Carlisle 12, Raymond 3, Turkovic 10, Chauvet* 3, Babin*, Madengue, Periac.

- Longwy : Tadic 16, Minet 15, Ramphort 10, Delorme 9, Morris 8, Letard 7, Lopes 2, Santoro*, Marquaire, Dessart*.

— > Réactions :

- Philippe Giberti (entraîneur de Longwy) : « Bon nombre d’équipes iront perdre à Vanves, leur motivation, la salle, le public sont autant de paramètres à prendre en compte, peu faciles à négocier. [...] 85 points encaissés, c’est trop. On a lâché en défense. Notre manque de réussite (18/42 à deux points) n’y est pas étranger. Chaque tir raté nous exposait à des contre-attaques. »

source des photos : www.poitiers-basket-86.fr - ngtuan.com