mercredi 28 juin
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Nationale 1 > N1 - 21eme journée : Saint-Chamond renaît !

N1 - 21eme journée : Saint-Chamond renaît !

jeudi 9 février 2006, par Nicolas Bertrand

Après cette journée, il n’y pas de changement en tête même si Limoges en écrasant Le Portel s’affirme de plus en plus. C’est surtout dans le bas de tableau que ça bouge : Valence et Feurs ne gagnent toujours pas comme Poissy et Blois, Salon est stoppé et Saint-Chamond continue sa marche en avant.

La journée à la loupe

Cette vingt et unième journée a vu une nouvelle fois une majorité de victoire à l’extérieur : pas moins de cinq équipes ont réussi à l’emporter en terrains adverses.
1493 points ont été inscrits ou...encaissés, soit 82.9 points par équipe avec Salon (57) et Limoges (111, deuxième meilleur performance de la saison) comme extrêmes. L’écart moyen est de 15.9 longueurs avec un minium à 1 et un maximum à 24 ! Et le score moyen de cette journée est de 83-83.
Au niveau des classements et des attaques pour commencer, Bordeaux devient la meilleure attaque ! Les Girondins n’était qu’à un point de Poitiers avant cette journée, ils ont maintenant huit unités d’avance (1798 contre 1790) avec 85.6 points inscrits de moyenne ; c’est Feurs qui ferme toujours la marche avec un peu plus de 70 points par match. Au rang, de meilleure défense, on retrouve Limoges avec 71.7 points par rencontre ; les jeunes du Centre Fédéral sont, en revanche, derniers avec plus de 87.5 unités encaissés de moyenne.


Les fiches

Les joueurs signalés par une étoile (*) ont moins de 21 ans. Les chiffres entre parenthèse sont dans l’odre l’adresse à deux points, celle à trois points et celle aux lancers francs, d’après les statistiques présentes sur le site de la Fédération.

Centre Fédéral 78-96 Saint-Vallier

Evolution du score : 14-19 ; 36-43 ; 53-71 ; 78-96.
Arbitres : Mr Cluzel et Mme Delaune.

>>> Marqueurs :

- Centre Fédéral : Diot* 8 (4/4, 0/2, 0/1), Romain* 4 (2/3, 0/2, 0/0), Begarin* 11 (4/6, 1/1, 0/0), Jackson* 13 (3/4, 2/6, 1/2), Wilson* 4 (2/2, 0/4, 0/0), Ajinca* 18 (6/9, 1/3, 3/4), Vaty* 17 (6/9, 0/0, 5/7), Louves* (0/0, 0/1, 0/0), Casseus* (0/0, 0/0, 1/2), Vebobe*.

20 fautes, un joueur sorti pour cinq fautes : Vaty (34eme). 32/60 aux shoots dont 4/21 à trois points, 10/16 aux lancers francs.

- Saint-Vallier : Thomas 13 (2/3, 2/3, 3/4), Lemort*, Sulpice 15 (7/9, 0/2, 1/5), Wright 20 (4/10, 4/9, 0/0), Montagne 7 (1/1, 1/3, 2/2), Clemençon*, Leburgue 17 (3/5, 1/2, 8/8), Atinkpahoun 7 (2/5, 0/0, 3/4), Traoré 9 (3/3, 1/1, 0/0), Leuly 8 (4/5, 0/0, 0/0).

17 fautes, aucun joueur sorti pour cinq fautes. 35/61 aux shoots dont 9/20 à trois points, 17/23 aux lancers francs.

Blois 64-78 Poitiers

Evolution du score : 18-23 ; 30-47 ; 49-62 ; 64-78.
Arbitres : Mme Asselin et Simeon.

JPEG - 43.9 ko
Mike Wallace et les siens ont pris le dessus !
(Photo : Tuan N’Guyen)

>>> Marqueurs :

- Blois : Razafindrabe 2 (0/2, 0/2, 2/2), Appel 5 (1/2, 1/2, 0/0), Bonneau 6 (2/3, 0/2, 2/2), Lacout*, Nesmith 22 (8/10, 1/1, 3/3), Gauduin (0/1, 0/1, 0/0), Cizeau*, Pipereau 3 (1/1, 0/1, 1/2), Cresnik 10 (2/7, 2/4, 0/1), Coulibaly 16 (6/12, 0/0, 4/6).

15 fautes, aucun joueur sorti pour cinq fautes. 24/51 aux shoots dont 4/13 à trois points, 12/16 aux lancers francs.

- Poitiers : Gomez 4 (0/3, 1/3, 1/2), Thinon* 7 (2/3, 1/5, 0/0), Maynier 11 (1/4, 3/5, 0/2), Rosnet* 3 (1/2, 0/0, 1/2), Costentin 2 (1/1, 0/2, 0/0), Michalski 17 (3/7, 3/6, 2/2), Wallace 15 (6/11, 0/0, 3/4), Guillard 12 (3/7, 0/0, 6/8), Devéhat 2 (1/3, 0/0, 0/0), lpouck* 2 (1/2, 0/1, 0/0).

17 fautes, aucun joueur sorti pour cinq fautes. 27/65 aux shoots dont 8/22 à trois points, 13/20 aux lancers francs.

>>> Réactions :


- Grégory Thiélin (entraîneur de Poitiers) : « Je savais ce ne serait pas facile face à cette équipe qui avait besoin de points et qui avait en plus la motivation de faire tomber le leader. Mais mes joueurs ont montré de grandes choses samedi. Ils ont fait une très belle partie, même si le score indique que nous avons perdu la deuxième mi-temps. Mais la première a été très bonne : il y a eu de très bonnes alternances dans le jeu et dans les joueurs et j’ai été très agréablement surpris de voir que nous étions aussi loin devant (17 points) à la pause. C’est de très bon augure pour la suite, car la progression est réelle sur le plan du collectif, mais aussi en défense. »


- Gilles Versier (entraîneur de Blois) : « A la pause, je n’ai pas engueulé mes joueurs. Je leur ai parlé individuellement. Je leur ai demandé de ne rien lâcher. Nous sommes revenus au score (39-49, 23eme). Mais au prix d’une grosse débauche d’énergie. Nous avons été bien meilleurs dans les duels, nous ne leur avons pas donné de deuxième chance aux shoots. Pour résumer, nous avons fait avec nos moyens à nous. Qui ne sont pas les mêmes que ceux de Poitiers. Nous jouons dans deux championnats différents. »

source des réactions : La Nouvelle République

Challans 88-68 Feurs

Evolution du score : 30-22 ; 46-31 ; 67-49 ; 88-68.
Arbitres : Mr Bailleul et Mme Voyeau - 1500 spectateurs environ.

>>> Marqueurs :

- Challans : Ciuta 12 (2/3, 2/4, 2/2), Maleyran* 11 (1/2, 3/4, 0/0), Chantreau 8 (1/3, 2/3, 0/0), Geay* 2 (1/2, 0/1, 0/0), Judith* 10 (2/5, 2/5, 0/0), Smallwood 14 (4/8, 2/3, 0/0), Kancel 9 (3/6, 0/1, 3/3), Lesieu 19 (7/10, 0/0, 5/5), Petit 2 (1/1, 0/0, 0/0), Boutry 1 (0/2, 0/0, 1/2).

19 fautes, aucun joueur sorti pour cinq fautes. 33/63 aux shoots dont 11/21 à trois points, 11/12 aux lancers francs.

- Feurs : Tillon* 2 (1/1, 0/3, 0/0), Lupot 8 (4/6, 0/0, 0/0), Stipanovic 24 (4/6, 3/8, 7/11), Dumoulin 6 (2/5, 0/0, 2/2), El Rhandour*, Blein*, Diawara 6 (3/6, 0/1, 0/0), Gourde 15 (6/10, 1/1, 0/1), Viviès 7 (3/9, 0/0, 1/2).

17 fautes, deux joueurs sortis pour cinq fautes : Diawara et Tillon. 27/56 aux shoots dont 4/13 à trois points, 10/16 aux lancers francs.

>>> En bref...

Ce fut le premier match de l’ailier croate Dragan Stipanovic (28 ans - 1m99) venu remplacé Rajko Bijelovic touché à un doigt. Mais ce nouveau joueur muté oblige Christophe Servajean à se passer des services d’un autre joueur arrivé cette saison, c’est pour cette raison que Emmanuel Soeria n’était pas dans le groupe.

Longwy 102-90 Golfe Juan

Evolution du score : 27-17 ; 48-45 ; 68-70 ; 102-90.
Arbitres : MM. Leroy et Becht.

>>> Marqueurs :

JPEG - 24.8 ko
Tony Ramphort a réalisé un bon match !

- Longwy : Minet 22 (6/8, 2/3, 4/4), Ramphort 20 (7/11, 1/1, 3/4), Lopes 8 (4/5, 0/2, 0/2), Delorme 11 (1/3, 3/6, 0/0), Letard 2 (1/1, 0/1, 0/0), Bebing* (0/0, 0/1, 0/0), Santoro*, Berumen 25 (7/11, 2/3, 5/6), Tadic 12 (4/5, 0/0, 4/4), Keyaert* 2 (1/1, 0/0, 0/0).

23 fautes, un joueur sorti pour cinq fautes : Delorme. 39/62 aux shoots dont 8/17 à trois points, 16/20 aux lancers francs.

- Golfe Juan : Sebag 4 (1/1, 0/0, 2/2), Barbitch 9 (3/6, 0/8, 3/3), Lopez 21 (5/8, 3/7, 2/4), Deblangy* 3 (1/1, 0/0, 1/2), Bisseni 14 (4/6, 2/5, 0/0), Lebrun 18 (7/12, 0/2, 4/5), Ducard* 2 (1/3, 0/0, 0/0), Lellouche 19 (6/8, 1/2, 4/5).

15 fautes, un joueur sorti pour cinq fautes : Bisseni. 34/69 aux shoots dont 6/24 à trois points, 16/21 aux lancers francs.

>>> En bref...

Golfe Juan était privé de Diégo Vébobe et de David Lesmond tous deux blessés à un mollet.

>>> Réaction :


- Philippe Giberti (entraîneur de Longwy) : « J’avais sensibilisé mes joueurs sur trois matches. Vanves qu’on a gagné, Bayonne où on perd de peu et Golfe-Juan. Un bilan qui me satisfait, même si dans les Pyrénées Atlantiques on frôle la victoire. [...] On réalise deux gros quarts temps, le premier 21-17 et le dernier 34-20. Pour les deux autres c’est peut-être de ma faute. C’est un problème de défense. Je dois y réfléchir. »

source de la réaction : Le Républicain Lorrain

Poissy 95-106 Denek Bat Urcuit

Evolution du score : 25-29 ; 54-60 ; 71-85 ; 95-106.
Arbitres : Mr Jean et Mme Fizailne.

>>> Marqueurs :

- Poissy : Martin-Peral* (0/0, 0/1, 0/0), Jean-Pierre 4 (2/4, 0/2, 0/1), Kreder* 3 (0/0, 1/1, 0/0), Macalou 24 (5/7, 2/4, 8/10), Gotagny 22 (6/6, 3/4, 1/1), Bonneau 9 (1/3, 2/5, 1/2) Ludon 7 (3/6, 0/0, 1/2), Diakite 5 (1/6, 0/0, 3/5), Mombollet 11 (4/8, 0/0, 3/5), Mainnemarre 10 (5/9, 0/0, 0/0).

22 fautes, un joueur sorti pour cinq fautes : Ludon. 35/66 aux shoots dont 8/17 à trois points, 17/26 aux lancers francs.

- Denek Bat Urcuit : Brochard 19 (6/7, 1/3, 4/4), Fall 12 (3/8, 2/4, 0/0), Penuisic 25 (4/8, 4/6, 5/11), Gayon 16 (4/7, 1/3, 5/7), Lalanne*, Cassus*, Barrouillet 18 (5/7, 0/1, 8/10), Duboquet 16 (7/10, 0/0, 2/2).

18 fautes, aucun joueur sorti pour cinq fautes. 37/64 aux shoots dont 8/17 à trois points, 24/34 aux lancers francs.

>>> En bref...

> Pour ce match, les équipes n’étaient pas épargnés par les blessures : Michaël Saplana (genou) et Derek Durham (tendon d’Achille) pour Poissy et le capitaine Rony Coco, Namé Tandia et l’Américain Nicholas Dillon pour "DBU" n’ont pu participé aux débats. Cependant, Poissy alignait Louvenor Jean-Pierre et Maixent Mombollet.
> Grâce à cette victoire Denek Bat Urcuit reste avec Poitiers la meilleure équipe à l’extérieur avec seulement deux défaites en onze matchs !

Salon 57-83 Vanves

Evolution du score : 15-22 ; 34-48 ; 49-61 ; 57-83.
Arbitres : MM. Adousso et Girodo.

JPEG - 18.7 ko
Joe Williams n’a pu éviter la déroute des siens !

>>> Marqueurs :

- Salon : Bassine 7 (3/4, 0/3, 1/1), Trabucco 5 (1/6, 1/2, 0/0), Michée 6 (3/5, 0/2, 0/0), Faye (0/0, 0/2, 0/0), Mansar* (0/0, 0/1, 0/0), Mouchi* 3 (0/0, 1/4, 0/0), Williams 23 (11/17, 0/1, 1/2), Blein 11 (4/11, 1/3, 0/0), Montabord 2 (1/3, 0/0, 0/2).

14 fautes, aucun joueur sorti pour cinq fautes. 26/64 aux shoots dont 3/18 à trois points, 2/5 aux lancers francs.

- Vanves : Dupont 26 (8/10, 3/6, 1/2), Driss 8 (1/3, 1/3, 3/4), Arteaga 6 (0/2, 2/3, 0/0), Chartier* 4 (2/2, 0/1, 0/0), Carlisle 12 (2/5, 0/1, 8/8), Turkovic 13 (6/8, 0/1, 1/3), Ducloux 11 (3/5, 1/1, 2/2), Raymond 3 (1/2, 0/0, 1/2), Babin*.

16 fautes, aucun joueur sorti pour cinq fautes. 30/53 aux shoots dont 7/16 à trois points, 16/21 aux lancers francs.

>>> En bref...

Redouane Fergati était suspendu après la faute disqualifiante qu’il a reçu lors du dernier match de Salon à Bordeaux. Après deux victoires convaincantes au Portel et à domicile face à Saint-Vallier, le SLB13 retombe dans ses travers et perd de précieux points pour le maintien face à un adversaire direct.

Limoges 111-79 Le Portel

Evolution du score : 26-24 ; 52-44 ; 86-61 ; 111-79.
Arbitres : MM. Jeanneau et Jouenne.

>>> Marqueurs :

- Limoges : Lazare 3 (0/0, 1/2, 0/0), Thevenon 14 (2/4, 2/4, 4/4), Sarre* 5 (1/1, 1/1, 0/0), Delhorbe 17 (1/3, 3/4, 6/7), Wampfler 11 (5/8, 0/0, 1/2), Daniel* 3 (0/2, 1/1, 0/0), Storozynski 12 (3/7, 1/1, 3/4), Bing 22 (10/14, 0/0, 2/4), Sylla 19 (6/7, 0/0, 7/7), Kaunisto 5 (1/2, 0/0, 3/4).

23 fautes, aucun joueur sorti pour cinq fautes. 38/61 aux shoots dont 9/13 à trois points, 26/32 aux lancers francs.

- Le Portel : Senegal 5 (1/3, 1/3, 0/1), Szaszczak 6 (2/6, 0/0, 2/4), Pierre-Joseph 14 (3/4, 2/7, 2/2), Deprez*, M. Mortier*, Toto N’Kote 20 (6/9, 0/2, 8/11), Mazarin 6 (2/2, 0/0, 2/2), Taylor 18 (7/15, 0/0, 4/5), Busseuil 8 (2/4, 1/1, 1/2), Outtier 2 (1/1, 0/0, 0/0).

21 fautes, un joueur sorti pour cinq fautes : Outtier. 28/57 aux shoots dont 4/13 à trois points, 19/27 aux lancers francs.

>>> En bref...

> Lors de ce match, Jeremy Sarre a du sorti sur blessure, il pourrait souffrir d’une entorse du genou droit et être indisponible pour une durée trois semaines.
> Cette rencontre a été aussi marqué par une interruption de quelques minutes suite à des projectiles (papiers notamment) lancés sur le terrain. Monsieur Jeanneau (un deux arbitres) a même fait un rapport qu’il a envoyé à la Fédération.

>>> Réactions :


- Arnaud Ricoux (entraîneur du Portel) : « Je ne sais pas ce qui s’est passé dans la tête des joueurs. On fait une belle première mi-temps où malgré quelques erreurs, on n’est pas loin (52-44 à la pause). Les huit points d’écart sont même cher payés. On n’a pas à rougir de nos vingt premières minutes, mais on revient des vestiaires avec moins d’envie et moins d’agressivité alors qu’eux sont restés au même niveau . Après quand on laisse partir une équipe dans l’euphorie, c’est fini. On sait ce que c’est puisqu’on en profite à domicile. On n’a pas le droit de laisser filer un match comme ça. Ca n’est pas "pro". C’est un manque de respect pour l’adversaire et pour le travail que l’on peut fournir à l’entraînement. »


- Aude Pierre Joseph (ailier du Portel) : « On ne reste pas scotchés à cette défaite. C’est un match à oublier. À la différence de l’année dernière où on se serait tirés dans les pattes, le groupe l’a plutôt bien pris. Maintenant il faut se concentrer sur les deux prochaines rencontres à la maison face à Saint-Chamond et Liévin.
Si on gagne ces deux matches, on pourra aller à Saint-Vallier sans pression.
 »

source des réaction : La Voix du Nord

Valence 78-84 Bordeaux

Evolution du score : 13-26 ; 34-44 ; 55-60 ; 78-84.
Arbitres : MM. Carboni et Seureau.

>>> Marqueurs :

JPEG - 16.4 ko
Alioune M’Boup multiplie les bons matchs !

- Valence : Salles 4 (1/2, 0/2, 2/2), Hazut 19 (4/6, 1/1, 8/11), Salamon 8 (2/4, 1/7, 1/2), Firmin 9 (2/4, 1/2, 2/2), Chaleat* (0/1, 0/2, 0/0), Caskill 15 (5/8, 0/2, 5/8), Leuly 7 (1/6, 1/1, 2/2), Pasut 16 (7/10, 0/0, 2/4), Lavocat* (0/2, 0/0, 0/0).

22 fautes, aucun joueur sorti pour cinq fautes. 26/60 aux shoots dont 4/17 à trois points, 22/31 aux lancers francs.

- Bordeaux : Méheut 7 (2/2, 0/1, 3/3), Delhomme* 2 (1/1, 0/3, 0/2), Diop Tremoulet 8 (1/3, 2/4, 0/0), M’Boup 21 (5/8, 2/2, 5/5), Moukenga Doum*, Owona 10 (5/9, 0/1, 0/2), Stephens 6 (3/3, 0/3, 0/0), Brocheray 17 (6/11, 0/2, 5/6), Preira 13 (2/2, 2/6, 3/6).

25 fautes, un joueur sorti pour cinq fautes : Brocheray. 31/61 aux shoots dont 6/22 à trois points, 16/24 aux lancers francs.

>> En bref...

Valence s’enlise mais c’est vrai qu’affronter Bordeaux et en plus, sans Jérôme Séailles (suspendu) et sans Frédéric Zadro (blessé) n’était pas chose facile.

Saint-Chamond 73-63 Liévin

Evolution du score : 31-15 ; 49-32 ; 58-52 ; 73-63.
Arbitres : MM. Bourezg et K. Hamzaoui - 600 spectateurs environ.

>>> Marqueurs :

- Saint-Chamond : Diallo 6 (1/3, 0/3, 0/0), Laslo 18 (7/10, 0/2, 4/6), Karsenti*, Lavanchy, Laurent 5 (1/1, 1/2, 0/0), Denave* 3 (0/1, 1/2, 0/0), Coombs 14 (7/9, 0/0, 0/1), Massenya 14 (3/5, 2/5, 2/2), Patey 10 (3/5, 0/1, 4/6), Merle 3 (0/1, 1/2, 0/0).

19 fautes, aucun joueur sorti pour cinq fautes. 27/52 aux shoots dont 5/17 à trois points, 14/19 aux lancers francs.

- Liévin : Houmadi* 5 (1/5, 1/4, 0/2), Atamna 9 (2/4, 1/4, 2/2), Dudouet 12 (3/7, 2/8, 0/0), Giraut 11 (4/6, 1/6, 0/0), Griselain*, Jean-Baptiste, Robinson 14 (5/12, 0/2, 4/4), Lamothe 2 (0/3, 0/0, 2/2), Viskovic 10 (5/6, 0/0, 0/0).

22 fautes, un joueur sorti pour cinq fautes : Viskovic. 25/67 aux shoots dont 5/24 à trois points, 8/10 aux lancers francs.

>>> En bref...

Saint-Chamond enchaîne une quatrième victoire consécutive et sort peu à peu la tête de l’eau. Cependant, Liévin devait se passer des services de Thomas Pichierri et Eddy Morand touchés tous les deux à une cheville et faire aussi avec un Adolphe Michel Jean-Baptiste en manque de compétition (seulement 7 minutes de jeu).

>>> Réactions :

- Michel Perrin (entraîneur de Saint-Chamond) : « On a eu un troisième quart temps très pénible, dû aussi à l’engagement de Liévin qui a monté sérieusement son niveau de jeu durant cette période. Peut être aussi que l’on s’est vu un petit peu trop beau, même si à la mi-temps on savait qu’il fallait rester concentré. Alors que l’on avait été collectif et défensif dans les deux premiers quarts, là, on a commencé à déjouer un petit peu et à forcer nos actions individuellement. On a également laissé des joueurs de qualité comme Dudouet s’enflammer en attaque. »


- Alexis Merle (ailier de Saint-Chamond) : « On a toujours ce problème de troisième quart temps. Liévin a monté le ton physiquement et nous on voit que l’on n’est pas encore totalement guéri, car mentalement on reste encore un peu friable ».

- Bertrand Van Butsèle (entraîneur de Liévin) : « Nous n’avons jamais pu mettre en place les schémas travaillés pendant la semaine. Très agressifs sur notre seul meneur de jeu, les Saint-Chamonais nous ont tout de suite mis la pression. Il nous fallu plus de deux quarts temps pour réagir. Même s’ils ont bénéficié alors de beaucoup d’adresse, on aurait pu mieux résister en première mi-temps. La seconde période du match fut nettement plus en notre faveur mais on a dû vraiment faire beaucoup trop d’efforts pour revenir dans le match à partir du troisième quart temps. Le manque de rotation au poste de meneur nous a fait très mal. Comme souvent dans pareil scénario, Saint-Chamond a toujours réussi à reprendre quatre à six points d’avance. Nous nous sommes bien battus en fin de match mais cela n’a pas suffit pour ramener la victoire. Il aurait fallu rester plus au contact en début de match. C’est vraiment rageant d’hypothéquer ainsi presque toutes nos chances de succès en seulement dix minutes de jeu. »

source des réactions : Le Progrès de Lyon et www.lievinbasketball.fr)

source des photos : www.poitiers-basket-86.fr