lundi 26 juin
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Europe > Euroligue > Euroligue : La qualif’ passe par Vilnius pour Cholet

Euroligue : La qualif’ passe par Vilnius pour Cholet

mercredi 8 décembre 2010, par patnba

Restant sur deux défaites européennes de suite, les Choletais vont retrouver jeudi Rytas Vilnius, l’équipe qui pourrait les contrarier pour la qualification pour le top 16. A l’aller, les joueurs d’Erman Kunter étaient restés maîtres à la Meilleraie. Mais de justesse.

Ce n’est jamais une partie de plaisir d’aller jouer en Lituanie, ce pays fou de basket-ball, qui a vu naître l’un des plus grands joueurs de tous les temps, Arvydas Sabonis, le génial pivot, qui a terminé sa carrière en NBA à Portland.

Les caractéristiques des joueurs lituaniens sont connues : super jeu collectif, grande adresse à trois points. Vilnius, qui a détrôné Kaunas depuis quelques saisons, l’emblématique club qui a vu débuter Sabonis, est un peu en retrait cette année. Au point que Kaunas a retrouvé sa place tout en haut de la ligue locale.

Mais il ne faut pas s’y fier : à l’aller, les joueurs d’Erman Kunter avaient peiné pour s’imposer de peu à la Meilleraie. Depuis, de surcroît, les Lituaniens ont fait signer l’ancien champion d’Europe avec le Barça, Sarunas Jasikevicius, 32 ans peut-être, mais encore de beaux restes. Un clutch-player s’il en est, spécialiste, donc, des fins de matches serrées.

Les Maugeois, eux, avec les succès acquis à Zagreb et à domicile face à Fenerbahce, ont la certitude qu’ils ont leur place dans cette difficile poule. Privés sûrement encore de Causeur, mais forts d’une nouvelle large victoire en championnat, dimanche contre Paris-Levallois, les Choletais partiront confiants à Vilnius. Mais sans excès de confiance pourtant.

On a vu ce que cela pouvait donner à Barcelone où les Choletais, mis en confiance par leur mentor, Erman Kunter, se sont fait battre largement. Il y avait en face quelques absences importantes qui faisaient croire à un match plus serré. Mais le Barça a tenu son rang de champion d’Europe.

Comme à Zagreb (où les Choletais ont obtenu leur seule victoire à l’extérieur), Mejia et ses coéquipiers devront batailler. Les joueurs majeurs du cinq choletais ont d’ailleurs été un peu économisés dimanche après la large victoire qui s’est dessinée assez vite. Tant mieux. Croisons donc les doigts !