jeudi 19 octobre
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Nationale 1 > N1 - 15eme journée : Saint-Chamond et Valence s’enfoncent un peu plus (...)

N1 - 15eme journée : Saint-Chamond et Valence s’enfoncent un peu plus !

mardi 13 décembre 2005, par Nicolas Bertrand

C’était la quinzième journée ce week end. Statistiques, réactions, bilan, c’est ici !

La journée à la loupe

Cette quinzième journée a confirmé le retour des victoires à l’extérieur, six équipes ont réussi cette performance.
1426 points ont été inscrits...ou encaissés, soit 79.2 points par équipe avec Feurs (57) et Limoges (98) comme extrêmes. L’écart moyen est de 7 longueurs avec un minium à 1 et un maximum à 17 ! Et enfin le score moyen de cette journée est de 79-79.


Le point après cette journée

Cette journée n’a pas bouleversé le haut de classement mais on pouvait si attendre. En effet, seule la défaite de Denek Bat Urcuit à domicile face à Golfe Juan peut être interprété comme une surprise, "interprété" car les Basques ont gagné trois fois (seulement) à domicile ! Cela ne veut pas dire pour autant que tout a été facile, à l’image du leader, Poitiers qui a du batailler ferme à Vanves pour ne pas encaisser une troisème défaite d’affilée ; les hommes de Thielin doivent leur succès à un dernier quart temps "renversant" et remporté 28-8 ! Les deux autres équipes du podium, Limoges et Bordeaux ont, en revanche, passé une soirée plutôt tranquille en maîtrisant leur match à domicile face à Poissy et à Feurs.
Derrière ce quatuor, Saint-Vallier a bien failli manqué l’occasion de revenir sur Denek Bat Urcuit, peu en réussite face à un Challans opportuniste, ils ont du attendre les dernières minutes pour égaliser puis passer devant et enfin l’emporter.
Dans le bas du classement, la situation devient de plus en plus compliqué pour Saint-Chamond et Valence qui s’inclinent, quasiment sur le même score d’ailleurs (84-86 et 85-86), à domicile face à Longwy et à Liévin. Plus que le score, la manière est symptomatique, Valence menait, par exemple, 71-57 à l’entame du dernier acte...
Liévin, autre équipe mal en point, a donc réaliser la bonne opération de cette journée dans la lutte pour le maintien même si les Nordistes restent en position de relégable derrière Vanves et Poissy qui étaient opposés aux équipes de tête. Feurs et Salon ne sont pas non plus à l’abri mais sont dans des situations opposés : les EFF encaissent une cinquième défaite consécutive alors que le SLB13 gagne pour la troisème fois en autant de match !
N’oublions pas Blois qui a fait plier Le Portel à domicile sur le score fleuve de 76-95 , performance qu’aucune équipe (y compris Limoges et Saint-Vallier) n’avait réussi cete saison !


Les fiches

Les joueurs signalés par une étoile (*) ont moins de 21 ans. Les chiffres entre parenthèse sont dans l’odre l’adresse à deux points, celle à trois points et celle aux lancers francs, d’après les statistiques présentes sur le site de la Fédération.

Denek bat Urcuit 92-98 Golfe-Juan

Evolution du score : 24-26 ; 45-52 ; 69-75 ; 92-98.
Arbitres : MM. A. Hamzaoui et Huglo - 900 spectateurs environ.

— > Marqueurs :

- Denek Bat Urcuit : Brochard 10 (2/3, 1/8, 3/4), Fall 3 (0/1, 0/2, 3/4), Coco 16 (4/4, 2/5, 2/2), Penuisic 6 (0/3, 1/2, 3/4), Gayon 25 (4/6, 2/9, 11/13), Doro* 3 (0/0, 0/1, 3/3), Cassus*, Dillon 18 (3/9, 1/1, 9/9), Tandia 11 (4/10, 1/2, 0/3), Duboquet.
28 fautes, deux joueurs sortis pour cinq fautes : Brochard et Gayon. 25/66 aux shoots dont 8/30 à trois points, 34/42 aux lancers francs.

- Golfe-Juan : Sebag 21 (7/10, 0/2, 7/8), Barbitch 13 (3/4, 1/7, 4/4), Vebobe 6 (3/5, 0/0, 0/0), Lopez 12 (1/2, 2/4, 4/5), Deblangy*, Bisseni 13 (5/11, 0/1, 3/6), Lebrun 10 (4/5, 0/0, 2/3), Ducard* 6 (3/3, 0/0, 0/0), Lesmond 17 (4/7, 1/6, 6/6).
25 fautes, un joueur sorti pour cinq fautes : Sebag. 34/67 aux shoots dont 4/20 à trois points, 26/32 aux lancers francs.

— > Réactions :

-  Fabrice Calmon (entraîneur de Denek Bat Urcuit) :
« Ce soir l’adresse de loin nous a fui et les rebonds nous ont fait défaut. Le basket proposé par Golfe n’était pas extraordinaire mais efficace car ils ont eu l’adresse insolente que nous avons quand nous jouons hors de notre parquet. Mais je suis très déçu pour le public de ne pouvoir lui livrer les mêmes prestations qu’à l’extérieur et j’espère qu’en 2006 ici à Lauga nous le pourrons ».

- Rony Coco (ailier et capitaine de Denek Bat Urcuit) :
« Je suis très désabusé car ce soir nous sommes tombés dans le piége de la lenteur. Nous étions dans un mauvais jour et physiquement ils nous ont usé. Maintenant malgré ce faux pas il n’y a rien d’alarmant et nous allons aller à Poitiers sans la moindre pression. »

- Florian Ducard (intérieur de Golfe Juan) : « Un match très serré avec deux équipes combatives qui ont réussi à marquer beaucoup de points. Un collectif offensif bien huilé en attaque pour Golfe grâce à un très bon Albert Sebag mais toujours quelques lacunes en défense. Je me blesse au deuxième quart temps. Ensuite on a eu droit à un moment magique du corps arbitral qui a permit à Bayonne de revenir à trois minutes de la fin du match. Trois techniques en deux minutes à Yann Barbitch et deux à David Lesmond mais Golfe ne craquera pas notamment grace aux lancers de Yann Barbitch qui a réussi à maintenir Golfe. Une victoire qui se termina sous une grosse tension notamment avec un début de bagarre, c’est dommage... »

- Tonio Lopez (ailier de Golfe Juan) : « On a fait un mauvais début de premier quart défensivement mais avec une bonne attaque surtout par Albert [Sebag]. Dans le deuxième et troisième quart temps, l’équipe est mieux défensivement (+10) et en attaque nous sommes corrects. Enfin, dans le dernier quart qui se présente bien, nous sommes à +10 à deux minutes de la fin mais fin de match à tension. L’arbitrage a été plus que sévère, mais bon, deux joueurs d’en face provocateurs : du coup, faute technique sur faute technique plus faute sur tir à trois points égal +4 seulement à douze secondes. On finit quand même sur 2 lancers francs qui nous donnent définitivement la victoire (+6). »

source des réactions : Sud Ouest et www.golfebasket.com

Le Portel 76-95 Blois

JPEG - 9.3 ko
Matej Cresnik est bien intégré !

Evolution du score : 18-21 ; 35-51 ; 58-67 ; 76-95.
Arbitres : M. Rabehi et Melle Voyeau.

— > Marqueurs :

- Le Portel : Senegal (0/2, 0/1, 0/0), Szaszczak 8 (2/7, 0/2, 4/6), Pierre-Joseph 16 (2/2, 3/7, 3/4), Toto N’Kote 23 (8/11, 1/3, 4/4), Mazarin 5 (2/4, 0/0, 1/7), Taylor 18 (8/11, 0/0, 2/4), Busseuil 6 (3/5, 0/0, 0/0), Outtier (0/2, 0/0, 0/0), A. Mortier*, Dausquet*.
17 fautes, aucun joueur sorti pour cinq fautes. 29/57 aux shoots dont 4/13 à trois points, 14/25 aux lancers francs.

- Blois : Razafindrabe 16 (5/8, 2/2, 0/2), Bonneau 15 (3/7, 1/2, 6/6), Lacout*, Nesmith 19 (7/15, 1/4, 2/3), Mercier 2 (1/3, 0/1, 0/1), Deblond*, Chardon 4 (1/2, 0/2, 2/2), Pipereau 5 (1/4, 1/3, 0/0), Cresnik 28 (4/7, 6/9, 2/3), Pezet 3 (1/3, 0/0, 1/2).
20 fautes, aucun joueur sorti pour cinq fautes. 34/72 aux shoots dont 11/23 à trois points, 13/19 aux lancers francs.

— > Réactions :

- Gilles Versier (entraîneur de Blois) : « Nous n’avons plus la même équipe. Les comportements ont changé. Et cela vaut pour tous les joueurs. Ce succès face au Portel est celui de tout le monde. J’y associe Souly [Coulibaly] et Romain [Appel], qui ne figuraient pas dans le groupe, mais nous ont accompagnés ce soir. »

- Marc Mercier (ailier de Blois) : « C’est fabuleux. Cela a vraiment été chaud. Cette salle, ce public, ça impressionne. Ça chante, ça crie, ça chambre, ça encourage tout le temps. Les gens d’ici ont vraiment une mentalité extraordinaire. Nous nous sommes imposés dans cette salle alors que, jusque-là, personne n’y était parvenu. C’est quelque chose de fort et de valorisant. Nous avons fait notre job avec un groupe qui semble changer de voie. Je voudrais tirer un coup de chapeau à Philippe Pezet qui a fait sortir le métier. Il s’est battu sur tous les ballons dans un rôle obscur, mais ô combien efficace. Il faut que le public blésois le soutienne et continue à l’encourager. Dans notre collectif, il est un rouage indispensable. »

Source des réactions : La Nouvelle République

Saint-Vallier 71-68 Challans

Evolution du score : 9-18 ; 26-38 ; 49-57 ; 71-68.
Arbitres : MM. Cluzel et K. Hamzaoui.

— > Marqueurs :

- Saint-Vallier : Thomas 14 (6/11, 0/2, 2/2), Lemort*, Sulpice 8 (3/7, 0/6, 2/3), Wright 11 (4/8, 0/5, 3/5), Montagne 6 (0/2, 2/4, 0/0), Clémençon*, Leburgue 18 (6/7, 0/1, 6/11), Atinkpahoun (0/2, 0/0, 0/0), Traoré 9 (4/9, 0/0, 1/2), Leuly 5 (1/3, 0/0, 3/3).
21 fautes, aucun joueur sorti pour cinq fautes. 26/66 aux shoots dont 2/18 à trois points, 17/26 aux lancers francs.

- Challans : Ciuta 7 (2/4, 0/1, 3/8), Maleyran* 6 (0/0, 2/3, 0/0), Chantreau 16 (2/2, 4/9, 2/4), Geay* (0/1, 0/1, 0/0), Judith* 2 (0/0, 0/0, 2/2), Smallwood 12 (4/6, 1/2, 1/2), Boutry 1 (0/2, 0/0, 1/2), Kancel 9 (4/7, 0/0, 1/1), Lesieu 15 (5/11, 0/0, 5/6).
25 fautes, deux joueurs sortis pour cinq fautes : Geay et Maleyran. 23/49 aux shoots dont 7/16 à trois points, 12/25 aux lancers francs.

— > Réaction :

-  Cyrille Kériquel (entraîneur de Challans) : « Saint-Vallier, c’est vraiment du costaud. Ils se sont, comme je l’ai dit quelques jours plus tôt, imposés sur Bordeaux et Poitiers. Leur objectif demeure la Pro B. On mène durant 36 minutes. A la 37eme, ils reviennent à notre hauteur. La suite vous la connaissez... [...] Malgré des coups de sifflets qui ne sont pas donnés et avec lesquels il faut composer, tout comme il aurait fallu s’adapter avec leur inévitable regain d’agressivité défensive. [...] 7 sur 12 aux lancers-francs... Et deux mauvais choix offensifs. Ça suffit pour tuer un rêve que l’on a touché de toute la main et même des deux. [...] Des équipes comme Saint-Vallier, Bordeaux ou Poitiers travaillent en profondeur avec la même ossature et le même entraîneur depuis quelques années. Nous avons, quant à nous, changé d’effectif et d’entraîneur. Il faut se laisser encore un peu de temps et nous construire sur ces bases de pérennité. Je l’ai déjà dit, la roue va tourner. Ce soir, je suis convaincu qu’elle s’est mise en mouvement ».

source réaction : Ouest France

Centre Fédéral 74-79 Salon

Evolution du score : 18-23 ; 36-44 ; 60-62 ; 74-79.
Arbitres : MM. Pierre et Hosselet.

— > Marqueurs :

- Centre Fédéral : Diot* 16 (3/5, 2/4, 4/4), Romain* 2 (1/1, 0/0, 0/0), Wilson* (0/0, 0/1, 0/0), Begarin* 2 (1/1, 0/2, 0/0), Jackson* 3 (0/0, 1/3, 0/0), Ajinca* 19 (5/8, 3/3, 0/0), Vaty* 14 (7/12, 0/0, 0/2), Louves*, M’Baye 18 (6/10, 1/2, 3/4).
15 fautes, aucun joueur sorti pour cinq fautes. 30/52 aux shoots dont 7/15 à trois points, 7/10 aux lancers francs.

- Salon : Fergati 8 (1/1, 2/3, 0/0), Bassine 17 (4/4, 2/7, 3/4), Trabucco 4 (2/2, 0/3, 0/0), Faye 7 (3/4, 0/2, 1/1), Michée 12 (2/7, 2/4, 2/3), Mansar*, Mouchi*, Williams 2 (1/5, 0/3, 0/0), Blein 29 (13/16, 0/0, 3/3).
17 fautes, aucun joueur sorti pour cinq fautes. 32/61 aux shoots dont 6/22 à trois points, 9/11 aux lancers francs.

Valence 85-86 Liévin

Evolution du score : 25-17 ; 49-33 ; 71-57 ; 85-86.
Arbitres : MM. Seureau et Bremaud.

— > Marqueurs :

- Valence : Salles (0/0, 0/4, 0/0), Seailles 11 (2/6, 2/5, 1/3), Salamon 17 (0/0, 5/9, 2/2), Firmin 4 (1/4, 0/2, 2/2), Zadro 11 (2/4, 2/3, 1/1), Chaleat* (0/1, 0/0, 0/0), Caskill 10 (5/7, 0/0, 0/0), Leuly 6 (3/8, 0/0, 0/0), Pasut 26 (12/15, 0/0, 2/4), Lavocat* (0/1, 0/0, 0/0).
13 fautes, aucun joueur sorti pour cinq fautes . 34/69 aux shoots dont 9/23 à trois points, 8/12 aux lancers francs.

- Liévin : Pichierri 15 (1/1, 4/5, 1/2), Houmadi* 2 (1/1, 0/1, 0/0), Atamna 11 (0/3, 3/8, 2/2), Dudouet 6 (3/4, 0/7, 0/0), Giraut 9 (0/1, 3/4, 0/0), Morand 2 (1/4, 0/2, 0/0), Liebert*, Robinson 14 (6/12, 0/1, 2/2), Lamothe 15 (6/8, 0/1, 3/3), Viskovic 12 (5/7, 0/0, 2/5).
17 fautes, aucun joueur sorti pour cinq fautes. 33/68 aux shoots dont 10/29 à trois points, 10/14 aux lancers francs.

Saint-Chamond 84-86 Longwy

JPEG - 28.1 ko
Longwy grâce et à l’image de Bojan Tadic est passé in extremis !

Evolution du score : 18-20 ; 41-37 ; 61-59 ; 84-86.
Arbitres : MM. Adousso et Girodo - 500 spectateurs environ.

— > Marqueurs :

- Saint-Chamond : Diallo 4 (2/5, 0/4, 0/3), Karsenti*, Lavanchy 6 (0/0, 1/3, 3/6), Laurent 10 (4/6, 0/1, 2/5), Denave* 17 (3/5, 2/4, 5/6), Coombs 20 (8/13, 0/0, 4/4), Massenya 14 (6/8, 0/3, 2/4), Patey 9 (3/5, 1/2, 0/0), Merle 4 (1/3, 0/0, 2/4).
26 fautes, un joueur sorti pour cinq fautes : Diallo. 31/62 aux shoots dont 4/17 à trois points, 18/32 aux lancers francs.

- Longwy : Minet 19 (6/7, 1/4, 4/7), Ramphort 10 (4/8, 0/1, 2/4), Lopes 10 (3/8, 0/2, 4/4), Delorme 14 (2/3, 3/3, 1/4), Letard 3 (1/3, 0/0, 1/2), Bastien*, Bebing* 3 (0/1, 1/1, 0/0), Morris 6 (2/2, 0/0, 2/4), Tadic 21 (8/11, 0/0, 5/8).
28 fautes, deux joueurs sortis pour cinq fautes : Morris et Tadic. 31/54 aux shoots dont 5/11 à trois points, 19/33 aux lancers francs.

Limoges 98-81 Poissy

Evolution du score : 27-14 ; 51-29 ; 76-54 ; 98-81.
Arbitres : MM. Soares et Goguet.

— > Marqueurs :

- Limoges : Lazare 11 (3/5, 1/1, 2/4), Thevenon 18 (1/2, 5/6, 1/2), Sarre* 3 (0/0, 1/6, 0/0), Delhorbe 16 (0/1, 3/4, 7/9), Wampfler 16 (6/8, 1/2, 1/3), Daniel* (0/4, 0/0, 0/0), Storozynski 6 (3/4, 0/1, 0/2), Bing 13 (5/9, 0/0, 3/3), Sylla 4 (0/1, 0/0, 4/4), Kaunisto 11 (5/5, 0/0, 1/1).
24 fautes, aucun joueur sorti pour cinq fautes. 34/59 aux shoots dont 11/20 à trois points, 19/28 aux lancers francs.

- Poissy : Martin-Peral* 3 (1/3, 0/1, 1/1), Kreder* 5 (1/1, 1/2, 0/0), Macalou 6 (3/6, 0/3, 0/0), Bonneau 18 (4/7, 1/3, 7/8), Gotagny 16 (2/4, 3/5, 3/6), Mainemarre 12 (5/7, 0/0, 2/5), Diakite 4 (2/3, 0/0, 0/0), Ludon 11 (4/6, 1/2, 0/0), Jean Pierre, Mombollet 6 (3/5, 0/0, 0/4).
22 fautes, un joueur sorti pour cinq fautes : Ludon. 31/58 aux shoots dont 6/16 à trois points, 13/24 aux lancers francs.

Vanves 68-77 Poitiers

Evolution du score : 17-19 ; 37-34 ; 60-49 ; 68-77.
Arbitres : MM. Neige et Leroy.

— > Marqueurs :

- Vanves : Dupont 14 (2/5, 2/3, 4/6), Driss 11 (4/8, 1/3, 0/0), Madengue (0/1, 0/1, 0/0), Arteaga 2 (1/3, 0/1, 0/0), Chartier* 4 (0/2, 0/0, 4/4), Carlisle 18 (4/8, 0/1, 10/12), Turkovic 4 (1/3, 0/0, 2/2), Ducloux 10 (5/9, 0/0, 0/0), Raymond 5 (2/3, 0/0, 1/2), Babin*.
25 fautes, deux joueurs sortis pour cinq fautes : Dupont et Driss. 22/51 aux shoots dont 3/9 à trois points, 21/26 aux lancers francs.

- Poitiers : Gomez 11 (1/1, 2/2, 3/4), Thinon* 11 (0/0, 3/5, 2/2), Maynier 9 (3/4, 1/3, 0/0), Rosnet* 7 (2/4, 0/1, 3/4), Costentin (0/2, 0/0, 0/2), Michalski 4 (1/2, 0/0, 2/2), Wallace 6 (2/8, 0/0, 2/6), Guillard 26 (10/13, 0/0, 6/7), Devéhat 1 (0/1, 0/0, 1/2), lpouck* 2 (0/3, 0/0, 2/2).
24 fautes, aucun joueur sorti pour cinq fautes. 25/49 aux shoots dont 6/11 à trois points, 21/31 aux lancers francs.

— > Réactions :

-  Grégory Thiélin (entraîneur de Poitiers) : « On commence pas mal, et puis, très vite, on a des problèmes en défense. En fait, pendant la moitié du match, on n’a pas défendu. En face, ils nous ont posé des problèmes avec une défense très agressive, ce qui nous a fait perdre une partie de notre rythme, nous faisant ainsi rater des paniers faciles. On ne se remet dans le rythme qu’à partir du 4ème quart temps, on commence alors à trouver des solutions en défense, face à leurs attaques en cylindre, parfois à la limite de la règle. Attention, Vanves est une bonne équipe qui en fera douter plus d’un, mais tant que cette équipe fera autant de fautes, elle aura bien du mal à gagner des matches ».

- Sylvain Mousseau (entraîneur de Vanves) : « C’est sûr que l’on a un problème de banc, en tout cas de lucidité du banc. On joue bien durant 32 minutes, on pose des problèmes à Poitiers et, ensuite, on se précipite. C’est incroyable de perdre autant de balles dans cette dernière période, mais on ne les perd pas comme cela, on les perd par manque de lucidité. Tant que nous ne pourrons pas jour au même rythme durant 40 minutes, nous serons soumis à ces mésaventures, surtout face à une équipe comme Poitiers qui, elle, tient le temps complet ».

Source des réactions : La Nouvelle République

Bordeaux 66-57 Feurs

Evolution du score : 23-12 ; 36-24 ; 50-42 ; 66-57.
Arbitres : M. Adam et Melle Filzaine.

— > Marqueurs :

- Bordeaux : Méheut 3 (0/0, 1/3, 0/0), Delhomme* 10 (1/3, 2/3, 2/4), Diop Tremoulet 11 (5/9, 0/3, 1/1), M’Boup 4 (1/3, 0/1, 2/2), Moukenga Doum*, Stephens 3 (0/2, 1/5, 0/0), Owona 18 (4/7, 2/4, 4/4), Brocheray 10 (2/2, 1/1, 3/3), Preira 7 (3/7, 0/3, 1/2).
18 fautes, aucun joueur sorti pour cinq fautes. 23/56 aux shoots dont 7/23 à trois points, 13/16 aux lancers francs.

- Feurs : Tillon* 14 (2/5, 2/2, 4/4), Lupot 2 (1/5, 0/2, 0/0), Soeria 2 (1/4, 0/1, 0/0), Dumoulin 2 (1/2, 0/0, 0/0), Bourrat*, Bijelovic 5 (1/3, 1/5, 0/0), Diawara 3 (1/3, 0/2, 1/2), Gourde 13 (5/10, 0/0, 3/4), Viviès 16 (6/9, 0/1, 4/4).
18 fautes, aucun joueur sorti pour cinq fautes. 21/54 aux shoots dont 3/13 à trois points, 12/14 aux lancers francs.


En bref...


Les performances

JPEG - 23 ko

- Lors de cette quinzième journée, il n’y a pas eu une "perf" dépassant largement les autres. On peut donc citer l’efficacité des intérieurs Salonnais, Jean-Bernard Blein (29 points à 13/16 plus 3/3 aux LF et 8 rebonds), Poitevin, Pierre-Yves Guillard (26 points à 10/13 plus 6/7 aux LF et 7 rebonds), Valencien, Xavier Pasut (photo, 26 points à 10/13 plus 6/7 aux LF et 7 rebonds), la polyvalence du Bordelais, Joseph Owona, (18 points à 4/7 à deux, 2/4 à trois et 4/4 aux LF, 6 rebonds, 4 contres et 5 interceptions) et du Blésois, Matej Cresnik (28 points à 6/9 à deux, 4/7 à trois et 2/3 aux LF, 3 rebonds, 4 passes et 1 interception) et la "mène" idéal du Limogeaud, David Thévenon (18 points à 5/6 à trois et 10 passes pour 2 balles perdues).

La phrase

JPEG - 17.5 ko
Photo de Tuan NGuyen

- Prononcée par l’ailier de Blois, Marc Mercier, après la large victoire des siens contre Le Portel : « je pense que l’on va découvrir un autre visage de l’ADA à l’occasion des matchs retour », on a déjà découvert celui de Matej Cresnik, résultat, une courte défaite à Limoges (-7) et deux victoires face à Saint-Chamond (+15) et celle de ce week-end face au Portel qui outre le score sans appel n’avait plus perdu depuis le 19 février ! Voilà, qui promet !

source des photos : www.poitiers-basket-86.fr - www.ngtuan.com