mardi 25 avril
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > David Monds de Bourg à Boulazac

David Monds de Bourg à Boulazac

mardi 25 juin 2013

JPEG - 26 ko
David Monds

Après avoir engagé les français Mérédis Houmounou et Aurélien Salmon ainsi que l’intérieur américain Justin Rutty, le club de Boulazac et son entraîneur Sylvain Lautié (qui a prolongé tout comme le meneur Arnaud Kerckhof) viennent d’enregistrer la signature du pivot américain David Monds (2,05 m, 29 ans) qui avait effectué son retour à Bourg la saison dernière.

Né à Warner Robins en Géorgie, Monds est passé par le lycée de Westside dans la ville de Macon situé dans son état natal avant de rejoindre la Shores Christian Academy en Floride. Il opte ensuite pour l’université d’Oklahoma State où il aura accompli l’intégralité de son cursus NCAA. Arrivé sur le campus des Cowboys pour la saison 2003-2004, il ne passe que quelques minutes sur les parquets durant ses 2 premières saisons universitaires : 2,1 pts à 51,4 % et 2,0 rbs en 7 min durant son année freshman puis 1,3 pt et 1,1 rb en 5 min l’année suivante. Il lui faut attendre son année junior pour obtenir un vrai rôle au sein de la rotation de sa fac : 8,1 pts à 51,9 % et 5,6 rbs en 22 min. Il quitte finalement Oklahoma State au printemps 2007 au terme d’une saison senior mitigée : 6,7 pts à 48,1 % et 5,0 rbs en 22 min.

Pour débuter sa carrière professionnelle, il rejoint aussitôt la ligue mineure américaine WBA et les Gwinnett Ravia-Rebels avant de disputer l’USBL durant l’été 2007 sous le maillot des Gary Steelheads.

Puis il décide de traverser l’Atlantique pour s’engager pour la saison 2007-2008 en faveur du club turc de Gelisim Koleji évoluant en seconde division. Il n’y dispute que 6 rencontres le temps de montrer tout son potentiel (16,7 pts et 10,0 rbs) avant de bifurquer en décembre vers le club allemand de Göttingen avec qui il termine la saison : 6,4 pts et 3,9 rbs.

L’année suivante, on le retrouve de nouveau sur le sol américain puisqu’il rejoint la D-League et les Albuquerque Thunderbirds. Il y démontre rapidement ses qualités de rebondeur mais aussi une belle efficacité offensive (13,4 pts à 56,6 % et 9,6 rbs en 34 min) avant d’être transféré chez les Dakota Wizards pour la toute fin de saison (9,1 pts à 46,0 % et 7,3 rbs en 28 min et 7 matches disputés).

Après un été passé au Porto-Rico avec l’équipe des Grises de Humacao, il signe en faveur du club grec de Rhodes. Il connaît néanmoins quelques difficultés à se montrer rentable dans le championnat hellène : 5,9 pts à 52,0 %et 4,5 rbs.

Durant l’été 2010, il s’engage à la JL Bourg-en-Bresse. Dans l’Ain, il répond parfaitement aux attentes de Fabrice Coucier et signe ainsi une grosse saison dans l’anti-chambre de notre Pro A terminant 7ème rebondeur mais aussi 3ème contreur de Pro B : 14,6 pts à 56,7 % (63,0 % aux LF), 8,4 rbs et 1,1 ct en 29 min.

Une ligne de stats qui lui permet d’attirer l’attention d’un club de Pro A, en l’occurrence Orléans, qu’il rejoint pour la saison 2011-2012 et où il réalise des débuts en Pro A très corrects : 10,2 pts à 51,5 % et 5,0 rbs en 20 min.

Malgré cette belle saison dans le Loiret, Monds ne retrouve pas preneur au plus haut niveau et accepte l’offre de Bourg. Mais son retour dans l’Ain ne se sera pas passé aussi bien que son premier passage et se sera conclu par un licenciement en dépit d’un bon rendement sur les parquets : 14,3 pts à 56,1 % et 6,0 rbs en 25 min.

Bel athlète, bon rebondeur et attaquant efficace, Monds aura à cœur de faire oublier son dernier passage bressan qui avait tourné en eau de boudin. A Boulazac, il sera l’un des éléments clés dans la quête de la Pro A.

- La fiche de David Monds