jeudi 19 janvier
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Coupe de France : Le programme des demi-finales

Coupe de France : Le programme des demi-finales

mercredi 3 avril 2013

JPEG - 55.1 ko
Mouhammadou Jaiteh

On connaît désormais les dates des demi-finales de la Coupe de France qui viennent d’être communiquées par la FFBB.

Le mardi 9 avril, la surprenante formation de Boulogne, seule équipe de Pro B encore en lice, recevra la JSF Nanterre.

L’autre demi se disputera le lendemain, mercredi 10 avril, et le Paris-Levallois accueillera l’ASVEL au Palais des Sports Marcel Cerdan de Levallois.

Les 2 vainqueurs s’affronteront en finale le dimanche 5 mai à Paris-Bercy.

La programmation de ces demi-finales n’a visiblement pas plu aux dirigeants villeurbannais qui se sont exprimés sur le site de l’ASVEL :

Devant l’incohérence du calendrier proposé par la Fédération Française de Basketball, les Espoirs de l’ASVEL ont été obligés de déclarer forfait pour leur rencontre des 8e de finales du Trophée Coupe de France prévue samedi dernier, soit le lendemain seulement de leur match de championnat à Limoges.

Jeudi dernier, au moment d’officialiser cette décision et de protester contre cette absurdité, nous ne pouvions imaginer une seule seconde que l’autre proposition de la FFBB, de faire jouer la demi-finale de l’équipe Pro face au Paris Levallois le mercredi 10 avril, serait confirmée aujourd’hui ! D’autant plus que les deux clubs s’étaient accordés sur une autre date…
Une nouvelle fois donc, la Fédération n’a pas pris en compte notre refus motivé par un temps de préparation inégal entre les deux équipes (2 jours seulement pour l’ASVEL contre 5 pour Paris).
L’ASVEL Basket ne peut cautionner le non-respect de l’équité sportive dans les compétitions dans lesquelles le club est engagé !

L’ASVEL Basket peut comprendre par ailleurs que la Fédération ne veuille pas modifier ses dates (½ finales et finale) prévues depuis de longs mois, mais s’interroge alors sur la programmation par la LNB du match "ASVEL - Strasbourg" (entre deux des équipes encore en course à l’époque) le lundi 8 avril, veille de la date prévue pour les demi-finales de Coupe de France…
Alors que quelques étages seulement séparent les bureaux de la FFBB et de la LNB, les dirigeants du basket français ne seraient-ils pas capable de se parler pour anticiper et s’accorder sur les problématiques de calendrier ?
Chaque instance défendant ses intérêts… financiers, il semble que non, et c’est bien encore l’ASVEL, ses joueurs et ses supporters, qui se retrouvent injustement pénalisés !