mardi 22 septembre
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro B > Victoire de Rueil au bout du suspense

Victoire de Rueil au bout du suspense

dimanche 20 janvier 2002

Rueil a mené assez confortablement toute la rencontre, mais Evreux s’est rebiffé dans les dernières minutes pour une fin de match haletante.

Le début de match est équilibré, après un bon départ de Rueil, Evreux égalise rapidement à 7 partout à la 5ème minute. Les locaux vont alors prendre plus de temps en attaque, poser le jeu pour reprendre l’avantage et établir un écart de 4 points qui tiendra jusqu’au terme de ce 1er quart temps 19-15.

Le 2ème quart temps reprend sur un rythme plus élevé, c’est dans ce type de jeu que les banlieusards sont le plus efficace, ils creusent alors un écart de 9 points et mènent 30-21 à la 14ème minute. Rueil défend agressivement, ce qui empêche Evreux de trouver des solutions offensives. L’équipe locale alterne jeu intérieur et extérieur, et Thomas Dubiez s’illustre par 2 fois à longue distance. Il réussira 11 points dans ce seul quart temps. Mais pour autant Evreux ne se laisse pas distancer, la mi-temps est sifflée sur le score de 44-36 pour Rueil.

Le 3ème quart temps montre que Rueil est en grande forme, Lenzie Howell fait preuve d’une volonté rageuse en smashant sur les défenseurs normands. Evreux fait preuve de nombreuses maladresses, l’écart s’amplifie alors, les locaux mènent de 19 points (57-38 à la 26ème minute.) Le coach tente d’enrayer la déferlante en demandant un temps mort. Son équipe réagit essentiellement par Jason Rowe. Il ramène son équipe à 8 points de Rueil (62-54 à la 29ème) avant un dernier shoot réussi à 3 points de l’inévitable Thomas Dubiez. Rueil mène alors 65-54 avant le dernier quart temps.

Incroyable retournement de situation

Rueil maintient l’écart, menant 76-65 à la 34ème minute, mais Evreux ne baisse pas pour autant les bras. On se dirige vers une victoire aisée des locaux, lorsque l’incroyable Jason Rowe décide de prendre le match en mains. Il s’infiltre dans la défense de Rueil, réussit ses shoots en provoquant les fautes des intérieurs. A ce jeu, il ramène son équipe à 2 points à 1 minute de la fin. La minute de vérité commence, Lenzie Howell (Rueil) marque à l’intérieur, Jason Rowe lui répond à 3 points. Rueil détient alors la balle et mène d’1 point (82-81), les joueurs d’Evreux font immédiatement faute pour arrêter le chrono.

Montonati tente ses deux lancers franc et les réussit : 84-81 à 6 secondes de la fin. Evreux est en possession de la balle, F. Moncade fait immédiatement faute sur J. Rowe pour éviter le shoot à 3 points. Celui-ci marque son 1er lancer et force volontairement son 2ème shoot pour récupérer le rebond, cela ne leur réussit pas, ils prennent même une faute offensive. Howell (Rueil) en profite pour marquer les deux lancers de la victoire (86-82) avant que Lee (Evreux) réussisse un dernier shoot à 3 points à la dernière seconde.
Victoire de Rueil 86-85

- Marqueurs

Rueil : Moncade 6, Darnauzan 4, Demiranda 4, Hanibal 10, Sanchez 8, Dubiez 14, Montabord 12, Montonati 12, Howell 16

Evreux : N’Kembe 12, Perry 9, Sy 2, Rowe 34, Smojver 9, Lee 15, Muller 2, Soliman 2

- Réactions

Olivier Veyrat (coach d’Evreux) : \"On a un problème de finition à l’intérieur. Rueil a un jeu très rapide et notre repli défensif n’est pas bon, on a souffert en transition. On a 2 joueurs qui ont tout donné et notamment Jason Rowe qui en a vomi dans les vestiaires.\"

Thomas Dubiez (Rueil) : \"Pour moi l’adresse est revenue ce soir, j’ai fait de bons entraînements cette semaine, F. Sarre m’a donné 2, 3 conseils pour modifier mon shoot. C’est une question de confiance et de rythme. On a du mal à comprendre ce relâchement en fin de match, nous en sommes spécialistes. On aime les fins de match à suspense !\"