mercredi 24 mai
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Europe > Eurocup > ULEB Cup ’07 : Ambiance et prestige au rendez-vous !

ULEB Cup ’07 : Ambiance et prestige au rendez-vous !

mardi 10 avril 2007, par Aurélien Hipp

Il y un an jour pour jour, 5000 grecs ont proposé la plus belle ambiance de basket vue ces dernières années sur le sol européen.L’Aris Salonique avait fini par s’incliner face au Dynamo Moscou, mais le souvenir était impérissable.

Cette affiche 2007 de la finale de la Coupe ULEB est plutôt placée sous le signe du prestige, entre le Real Madrid, qu’on ne présente plus et Lietuvos Rytas Vilnius, vainqueur 2005 et premier prétendant au doublé dans cette compétition.

Au moins le concours de supporters est-il plus équilibré cette année. Les 250 pauvres russes qui devaient affronter l’armada grecque de l’Aris l’année passée sont cette fois remplacés par une colonie lituanienne aussi nombreuses que son homologue ibère.

Ce sont les lituaniens qui ont remporté le concours de chants dans le centre ville, puisque la traditionnelle balade d’avant-match faisait presque craindre une faible présence espagnole.

Ces derniers ont d’ailleurs du patentier, Vilnius ayant été designé pour pénétrer en premier sur le parquet du Spirou. Les Madrilènes ont fini par se présenter 30 petites minutes avant le coup d’envoi.

Des espagnols qui doivent se demander où ils sont tombés, car la Belgique n’est pas très éloignée de l’exact contraire de ce que connait de l’Espagne. Mais l’une des victoires de l’ULEB est peut-être ici. Avoir réussi à fidéliser dans l’esprit de tous la tenue de la finale de la Coupe ULEB à Charleroi, cette ville qui s’anime, une fois dans l’année et qui bénéficie d’une année de bail pour 2008.

A 19h15, tout est désormais en place pour laisser place à cette finale tant attendue. Peu de risques de voir le parquet jonché de papiers(et autre rubans au coup d’envoi cette fois-ci, mais toujours la même sensation d’être présent pour un moment important de sport.

La présentation des équipes tient lieu d’échauffements pour des supporters si bruyants que les oreilles souffrent déjà alors que le match n’est pas commencé. Sur le papier, tous voient le Real comme favori logique mais l’incertitude que génère un match sec incite à la plus élémentaire prudence !

A noter pour finir la présence d’un arbitre français pour cette finale, à défaut d’avoir vu Strasbourg (qui aura finalement échoué d’un cheveu), il n’y a pas de petite satisfaction, tout comme celle de découvrir la sublime Mary Patrux(Eurosport2 France) assise pas très loin derrière... :)

info portfolio

Le Spiroudome, théatre traditionnel de l'ULEB Cup