mercredi 20 septembre
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Nationale 2 & 3 > Tour d’horizon de la NM3

Tour d’horizon de la NM3

mardi 8 avril 2008, par Niko

A une journée de la fin, 9 poules de Nationale Masculine 3 ont déjà rendu leur verdict. Petit tour d’horizon des 12 poules avant le dernier round du championnat.

Poule A

US Cagnes sur Mer, club des Alpes Maritimes et non du Var. Il a déjà validé son billet pour la NM2, qu’il retrouvera après 6 ans d’absence. En effet, en 1998, le club avait été vice-champion de France de NM4, et terminé premier de sa poule, lui donnant un billet direct pour la NM2. Après 2 saisons, le club était descendu en NM3, puis en Région. C’est ensuite l’ascenseur inverse avec, en 2007, la montée en NM3, puis en 2008 la NM2. Avec 16 victoires et 5 défaites, ils devancent Mandelieu BC (15-6), Montélimar UMS (13-8) et ASPTT Aix en Provence (13-8).

JPEG - 92.5 ko
Cagnes sur Mer

Poule B

Le TBC retrouve la Nationale 2 après une saison qui avait pourtant mal commencé (défaite à Oloron 84-58). Mais cette équipe a du coeur et l’a prouvé lors de 18e journée en allant battre les Cadets de Chalosse 91-92 dans un match fou, fou, fou comme le basket fédéral sait nous en offrir. Avec 17 victoires et 4 défaites ils disposent de deux victoires sur Cadets Chalosse Castel Gaujacq. Encadrés par le vétéran Ngniah (38 ans) et par Aymeric Benchimol, les joueurs de la ville rose obtiennent une montée logique.

Poule C

Les landais à l’honneur ! Basketnews en a suffisamment parlé, l’équipe du "Petitou" Frederic Fauthoux accède lui aussi à la Nationale 2 avec un excellent bilan de 19 victoires pour 2 défaites. Le conseiller municipal à la ville de Pau aura été un d’un soutien prépondérant dans cette accession à la Nationale 2 pour le club de Serreslous Horsarrieu, reléguant St Médard et Luçon à 3 victoires.

Poule D

La montée n’est pas encore acquise dans cette Poule D. Par contre, le club de la banlieue nantaise de Rezé B44 est bien parti. Il lui faut une victoire chez la lanterne rouge, AL Bénévent pour coiffer sur le poteau le P3L Tours. Le P3L Tours a pourtant battu deux fois l’équipe de Rezé. Le P3L paie son début de match (2 défaites en 4 rencontres) et la défaite lors du derby face a Blois (pourtant reléguable). Châteauroux (15-6), Pornic et Limoges Landouges (12-9) n’ont pu qu’observer les deux premiers, sans jamais vraiment pouvoir se mêler à la lutte pour le seul strapontin pour la N2.

Poule E

St Brieuc est l’heureux élu. Invaincu à domicile, il a l’assurance de terminer à la première place car il a battu deux fois l’ASPTT Caen qui est son dauphin. Une équipe de Caen qui n’a perdu que 3 rencontres (St Brieuc à 2 reprises et la Séguinière) mais qui n’a rien pu faire face à la forme des briochins. St Brieuc finira donc en fanfare face à Rennes. L’équipe de la Séguinière, reléguée de N2, complète le trio avec 16 victoires et 5 défaites.

Poule F

Malgré les ambitions et le bon début de saison de Chartres, ce sont les parisiens de l’USM Malakoff qui monte en N2. Et pourtant les parisiens, après 6 journées affichaient un bilan de 3 victoires pour 3 défaites à l’extérieur. Rien de transcendant. Mais la 7e journée fut le tournant avec la victoire face à Chartres. Dans une poule d’une grande densité, les relégués de N2 du Chesnay Versailles sont pour le moment 3e avec Sartrouville (13-8). Le duo d’intérieur Tshabola-Libomi aura fait des ravages dans les raquettes de la poule F. Le duo culmine a 2.05 de moyenne et devrait rapidement être connu des équipes de N2.

Poule G

Rien n’est encore fait dans la poule G. Une poule qui a été le théâtre d’un début en mode boulet de canon des promus d’Offranville. 6 victoires en 6 matchs et puis une défaite à Berck suivi d’une large défaite à Grande-Synthe vont rendre la tête de la poule aux Nordistes de Grande-Synthe et d’Ardres. En perdant à Touques lors de la 20e journée, Ardres a relancé Grande-Synthe qui a repris le panier-average à Ardres en le battant 89-72 lors de la 18e journée. Pour résumer, Ardres a son destin en main, invaincu à domicile ils recevront Berck pour clôturer le championnat. Grande-Synthe continuera d’y croire jusqu’au bout en recevant Cappelle. Nul n’est à l’abri d’un miracle.

Poule H

La poule où il y a le plus de suspense ! Et qui va accoucher sur une véritable finale samedi soir. La mano à mano d’Orchies et de Rueil trouvera son dénouement dans le Nord samedi soir. Avantage donc à Orchies qui a battu Rueil en région parisienne à l’aller (71-79). Orchies n’aura commis qu’un seul faux pas, contre Sceaux à domicile. Une équipe de Sceaux qui était présenté comme un troisième favori mais qui n’a pu jouer qu’un rôle d’arbitre (15-6) dans la lutte. Rueil, hormis la réception d’Orchies a fait un sans faute. Un duel épique devrait donc avoir lieu samedi, pour les amateurs de ballon orange du Nord, il va y avoir du spectacle !

Poule I

Le duel a passionné toute la ... Seine et Marne ! Très rapidement hors course, le WOSB qui devait se mêler à la lutte pour la montée a laissé les parisiens en découdre. Tremblay et ses anciens pros (Bilon, Bossange et Ouldyassia) a fait belle figure mais doit se contenter de la 3e place (17-4). Marne la Vallée a mené le bal durant la majeure partie de la saison grâce à sa victoire face au Mée (54-52 après prolongation) mais a cédé la première place au Mée a l’occasion du match retour (70-64 pour Le Mée). Le Mée, après deux années à finir à la seconde position en N3 derrière Alfortville puis Calais, va retrouver la N2.

JPEG - 144.3 ko
Le Mée

Poule J

Il y a généralement toujours un Alsacien dans les lauréats de la N3. Après Pfastatt, voilà l’AS Kayersberg ABCA (19-2) ! Poligny échoue une seconde fois pour la remontée en N2 avec (17-4). On notera aussi avec plaisir le retour de CSL Dijonnais dans le haut de tableau de la N3 après un dépôt de bilan en N2 et un retour au premier niveau régional.

Poule K

Voilà la quatrième poule dans lequel il y a encore du suspense avant la dernière journée de championnat. US Issoire et Montbrison MBC sont a égalité en première position avec un bilan de 16-5. Jura Salins (15-6) est troisième, ils avaient décidés par eux même suite à la clôture du Casino de Salins-les-Bains (principal sponsor) de s’auto-relegués en Nationale 3. La reconstruction est d’ores et déjà positive. Et c’est peut être pour un seul petit point que l’US Issoire, club du Puy de dôme, va accéder a la N2. En effet après avoir perdu 70-67 à Montbrison, ils ont battu leurs rivaux 78 à 74. Ils finiront leur championnat à Montluçon pour affronter la lanterne rouge de la poule (1-20). Montbrison recevra Charnay et Macon dans l’espoir d’une énorme surprise.

Poule L

Le club de Rhône-Alpes d’Aubenas retrouve la N2 ! Avec un bilan de 18-3 ils ont d’ores et déjà 3 victoires d’avance sur Montmelian BC (15-6) et Oullins Ste Foy (15-6). Aubenas est invaincu à domicile et a rapidement fait le trou en remportant les 9 premiers matchs de la saison.

MEILLEURE ATTAQUE

Les landais de SERRESLOUS HORSARRIEU avec 1878pts soit 89pts par match. Suivis de près par ORCHIES BC (1871).

MEILLEURE DEFENSE

Récemment nommés meilleur bilan de N3 par Basketnews, ORCHIES BC occupe la meilleure défense de N3 avec 1278pts encaissés soit 60.8pts encaissés.


La dernière journée de NM3 de la saison 07/08 aura donc encore un intérêt pour la montée dans 4 poules sur les 12. Peu avant le début des play-offs, l’équipe d’Orchies, qui n’est pas encore sur de montée endosse le statut de favoris. Les landais d’Horsarrieu, avec Frederic Fauthoux, ne devraient pas non plus faire de la figuration.