lundi 24 avril
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro A > Semaine des As : Retour sur quelques déclarations

Semaine des As : Retour sur quelques déclarations

lundi 20 février 2006, par Aurélien Hipp

Vincent Collet (après la finale)

- Sur Bourg :

"Bourg est certainement l’équipe qui a pratiqué le meilleur basket sur les 8 équipes cette semaine. Ce n’est pas uniquement pour lancer des fleurs à mon collègue (Fred Sarre, présent à côté de lui), il sait ce que je pense de lui. Pour moi, vous n’avez pas à chercher plus loin le coach de l’année. Il va falloir arrêter de dire que Bourg est une suprise, on a pas fini d’entendre parler d’eux à mon avis".

- Sur la victoire du Mans dans le tournoi et l’avenir :

"Nous nous sommes mis en difficulté face à Gravelines, mais notre qualification est normale sur l’ensemble du match. J’avais mis en garde mes joueurs sur le fait que chaque match a sa vérité. En demi-finale, nous avions tiré les leçons du match de championnat contre Villeurbanne. Nous avons mis l’accent sur l’agressivité et la fluidité de notre jeu. Je retiens que nous avons joué pendant presque une mi-temps face à Villeurbanne sans regarder le score, simplement en pensant au panier suivant".

"Sur les deux dernières années, 6 trophées ont été distribués avant la Semaine des As, remportés par 6 équipes différentes. Maintenant, nous sommes les seuls à en avoir remporté deux. Nous avons rompu avec cette mauvaise habitude de craquer un peu dans les matches chauds. Vous vous doutez que le ticket FIBA cup n’est pas l’objectif, nous ambitionnons au moins la coupe ULEB, voire ce dont nous rêvons depuis 3 ans, l’Euroligue".

- Sur ses joueurs :

"J’étais très inquiet suite à la chute de Yannick Bokolo contre l’ASVEL. Il a été extraordinaire en finale, il fait 10 passes décisives, c’est extraordinaire pour un meneur de jeu vieux de 4 mois".

JPEG - 53.1 ko
Eric Campbell
MVP de la Semaine des As 2006

Eric Campbell (pour son trophée de MVP)

"Ce n’est pas la première fois que je suis élu MVP dans ma carrière, mais c’est ma première récompense en France. Mes tirs à 3pts , c’est une question de rythme. J’ai profité des prises à deux sur Alain (Koffi) et quand j’ai mis le 1er, c’était parti. Cette victoire nous prépare pour la suite, montre à l’équipe ce qu’elle est capable de faire. Notre objectif reste le championnat, mais c’est toujours bon de gagner, cette équipe le mérite".

Frédéric Sarre (après la finale)

"Finalement, nous n’avons pas joué les 3 prolongations (grand sourire). Je suis fier d’avoir une équipe qui ne lâche jamais, c’est un honneur d’entraîner un tel groupe. Vincent Collet me rend hommage, mais il sait que j’en ai autant à son égard. Ce soir, il nous donne ce qui est le plus important, à savoir le respect. C’est dans cette optique là que je fais travailler mes joueurs. Nous n’avons bien sûr pas obtenu un statut de favori pour la suite du championnat, mais si on peut faire quelque chose on ne s’en privera pas. Bourg continue de grandir, c’est le principal".

Jean-Luc Monschau (après la demi-finale perdue face à Bourg, furax après, on le devine vite, le trio arbitral)

"Je viens devant vous parce que cela fait partie de mes obligations. Après la finale perdue à Bercy, je n’avais rien dit. Cette fois-ci, je ne dirai rien non plus, même si certains de mes collègues l’ont fait".

Photos : Philippe Noviant, Sportprod.com