jeudi 19 septembre
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro A > Semaine des As : Dijon crée la surprise

Semaine des As : Dijon crée la surprise

dimanche 29 février 2004, par Christophe Blandin

La JDA Dijon a créé la surprise en venant à bout du Mans 62 à 60 en finale de la Semaine des As cet après-midi à Mulhouse. C’est le premier grand titre obtenu par Dijon dans son histoire professionnelle en plus de la Coupe de la Ligue en 1993.

Le premier quart-temps était très équilibré, les 2 équipes se répondant du tac au tac. Le Mans appuyait à l’intérieur en servant Nicevic et Turner alors que Dijon répliquait par Monnet et Barrett. Au terme du 1er quart-temps, Dijon menait d’un petit point 13 à 12. Le 2ème quart-temps était tout aussi défensif. Le Mans l’emportait 16 à 13 durant cette 2ème période. Le pivot croate Nicevic continuait à apporter des points dans la raquette bien aidé par Turner et la bonne entrée en matière de Koffi. Dijon limitait les dégâts en s’appuyant sur son formidable duo d’arrières Morlende - Barrett. A la mi-temps, Le Mans comptait 2 pts d’avance : 26-28.

Au retour des vestiaires, les 2 équipes restent au coude à coude jusqu’à ce que Le Mans réalise un 9-0 faisant passer le score de 33-32 à 33-41. Le Mans continuait son travail de sape à l’intérieur, les 3 intérieurs dijonnais comptant 3 fautes. Dijon parvenait à se reprendre et ne pas se laisser distancer grâce une nouvelle fois au précieux Barrett. Au bout de 3 quart-temps, Le Mans menait donc 47 à 40. Le dernier quart-temps démarrait par un nouveau panier de Barrett. La JDA signait un 6-0 grâce notamment à la puissance de Vato et se rapprochait ainsi dangeureusement du MSB. Jackson stoppait la bonne série dijonnaise par un tir primé mais Barrett faisait de même. Price signait ensuite 5 pts consécutifs pour porter le score à 51-58 en faveur des Sarthois. Après 2 lancers-francs de Morlende, Turner scorait à l’intérieur. Ces points de Turner allaient être les derniers du club sarthois. Barrett puis Vato par 2 fois ramenaient Dijon à un petit point du Mans (59-60 à 1’09 du coup de sifflet final). Puis c’est sur une contre attaque de Morlende que Dijon passait devant au score (61-60). Sur l’action suivante, Price échouait dans sa tentative extérieure. Le Mans faisait faute de suite sur Barrett pour stopper le chronomètre (il restait 15 secondes à jouer). Barrett ne convertissait qu’un seul de ses 2 lancers-francs. Le Mans avait donc l’opportunité de l’emporter sur le dernier tir. Price pénétrait côté droit, ressortait sur Amagou côté gauche qui servait JD Jackson qui lui-même décalait Ruzic à 3 pts dans l’axe du panier. Malheureusement pour les Manceaux, le tir de Ruzic était un peu long et le buzzer retentissait. Les Dijonnais pouvaient laisser exploser leur joie et partager ces moments de bonheur avec leur public qui avait fait le déplacement.

La fiche :

A Mulhouse (Palais des sports) : Dijon bat Le Mans 62 à 60 (quarts temps : 13-12, 13-16, 14-19, 22-13)

Arbitres : MM. Gasperin, Bichon et Radonjic

Spectateurs : 3500 environ

- Dijon :

24 paniers (dont 3 sur 11 à 3 pts) sur 59 tirs - 11 LF sur 18 tentés - 29 rebonds - 11 passes décisives - 11 balles perdues - 10 interceptions - 20 fautes personnelles

Marqueurs : Morlende (18), Barrett (22), Bernard (1), Ndong (3), Natsvlishvili (10), Monnet (8)

- Le Mans :

20 paniers (dont 4 sur 17 à 3 pts) sur 48 tirs - 16 LF sur 18 tentés - 35 rebonds - 17 passes décisives - 21 balles perdues - 5 interceptions - 18 fautes personnelles - Joueur éliminé : Turner (39)

Marqueurs : Amagou (2), A. Sy (2), Koffi (2), Ruzic (10), Nicevic (18), Turner (14), JD Jackson (3), Price (9)