samedi 19 octobre
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro A > Semaine des As : C’est parti !

Semaine des As : C’est parti !

jeudi 26 février 2004, par Christophe Blandin

C’est aujourd’hui que débute la seconde édition de la Semaine des As. Cette année, les festivités ont lieu à Mulhouse et mettront aux prises, comme le veut la formule, les 8 équipes les mieux classées à l’issue de la phase aller.

C’est la rencontre ASVEL - Dijon qui marquera le début de l’épreuve à 18h suivie à 20h30 du match opposant le tenant du titre, Pau-Orthez, au SLUC Nancy.

ADECCO ASVEL - JDA DIJON

- Philippe Hervé, entraîneur de l’Adecco ASVEL (source : Bien Public) : "Une nouvelle fois, il faut redéfinir le jeu de l’équipe. Avec la blessure de Gulyas et le retour de Rogers, l’équilibre n’est plus le même. Depuis le 18 août, nous changeons de structures d’équipe toutes les trois semaines. L’objectif prioritaire reste le championnat où il va falloir se battre pour accrocher la quatrième ou la troisième place. Il faut aller à la Semaine des As avec de l’ambition. On va déjà voir avec le match de demain."

- Michel Renault, président de Dijon (source : Bien Public) : "Tout d’abord, je suis très content qu’on soit à la Semaine des As car on l’avait ratée de peu l’an dernier. Ensuite, mon souhait premier serait de battre Villeurbanne pour le match d’ouverture de cette semaine des As. Pour nous, ce serait un exploit.

C’est un match difficile qui s’annonce pour Villeurbanne. La bonne nouvelle pour l’ASVEL est le retour de Shawnta Rogers après 2 mois d’absence à l’occasion de cette rencontre face à Dijon après une pige plus que décevante de Marcus Taylor. En revanche, mauvaise nouvelle pour Philippe Hervé : la blessure importante de son intérieur américain Derek Hood (rupture d’un tendon extenseur de la main droite) lors du premier entraînement à Mulhouse. Hood pourrait donc manquer la fin de la saison. Sans oublier que le pivot hongrois Robert Gulyas est également blessé (au mollet) pour 2 mois et que le club villeurbannais s’est mis dans la quête (très difficile !) d’un pivot (on parlait un moment de Bruno Sundov mais ce dernier a finalement signé au Maccabi Tel Aviv...). Reste qu’avec la blessure de Hood, un intérieur américain pourrait débarquer très rapidement. A suivre !

En raison de tous ces problèmes d’effectif, l’entraîneur villeurbannais, Philippe Hervé, n’a pas fixé d’objectif pour cette Semaine des As. A Mulhouse, l’ASVEL essaiera surtout de faire face à ces blessures, en prenant les matches les uns après les autres. Et le moins que l’on puisse dire c’est que passer l’obstacle dijonnais sera déjà une bonne chose pour l’ASVEL.

En championnat, la JDA reste sur une nette victoire à domicile face à Reims. Dijon peut compter sur son nouveau pivot, le Sénégalais Boniface N’Dong arrivé en remplacement de l’américain Derrick Davenport, et sur un groupe soudé.

Côté dijonnais, le meneur Bruno Hamm sera absent en raison d’une déchirure musculaire (ischio-jambiers) qui devrait l’écarter des terrains durant un mois. L’arrière belge Dimitri Lauwers sera lui aussi absent mais son absence est compensée par l’arrivée en tant que pigiste de l’ancien parisien Thierry Zig.

- Tout savoir sur l’ASVEL

- Tout savoir sur Dijon

PAU-ORTHEZ - SLUC NANCY

- Pierre Seillant, directeur exécutif de Pau-Orthez (source : DNA) : "Aujourd’hui, tout le monde, à Pau, a la tête au Top 16. Avec la venue de Pilsen Istanbul mercredi prochain. Nous avons gagné trois fois le Tournoi des As et la 1ere édition de la Semaine des As. Alors, non, une victoire ce week-end à Mulhouse ne constitue pas une priorité. Ce serait bien de gagner le premier match contre Nancy pour jouer la demi-finale samedi. Après... Les joueurs et les joueurs feront de ce tournoi ce qu’ils voudront en faire. Moi, je ne serais pas déçu si on ne va pas au bout..."

- Vincent Masingue, capitaine du SLUC Nancy (source : L’Alsace) : "La Semaine des As, c’est l’occasion de se remettre dans le rythme, de puiser de la confiance. Si on battait Pau ce soir, ce serait une grande performance. Nous en sommes capables, même si nous sommes aujourd’hui plus concentrés sur le championnat. Mais tout est possible en basket et nous jouerons sans pression. Pour battre Pau, il faut déjà être à 100 % de nos moyens, compter sur des grandes performances individuelles. Face à Pau, nous avons livré en championnat notre meilleur match défensivement, nous avons défendu très dur. Chacun s’est investi, a mouillé le maillot. En rééditant cette performance individuelle, on peut rêver d’un exploit."

On semble l’avoir compris (les propos tenus par Pierre Seillant ont-ils pour but d’endormir leurs adversaires ?), la Semaine des As est loin d’être l’objectif principal de la saison pour l’Elan Béarnais. Les troupes de Frédéric Sarre sont davantage tournées vers le Top 16 de l’Euroligue pour lequel ils se sont qualifiés in extremis. Quoi qu’il en soit, les Palois ne se déplaceront pas à Mulhouse en victimes consentantes et tenteront de ramener un nouveau trophée à leurs supporters. Pour cela, il leur faudra battre une équipe de Nancy peu en forme ces derniers temps.

Battus le week-end dernier dans sa salle par Strasbourg, les Nancéiens essaieront de présenter un autre visage à l’occasion de cette rencontre face à Pau et pourquoi pas éliminer les Palois vu le peu de motivation affiché par les joueurs et le staff de l’Elan Béarnais... Les Nancéiens pourraient donc repartir sur de nouvelles bases grâce à cette Semaine des As et engranger ainsi de la confiance afin d’oublier leur décevante 10ème place en championnat.

A noter que Nancy pourrait être privé d’Ismaïla Sy légèrement blessé à la cheville. Pour l’Elan Béarnais, le nouvel américain Jeryl Sasser ne devrait débarquer que ce week-end en Alsace.

- Tout savoir sur Pau-Orthez

- Tout savoir sur Nancy