lundi 29 mai
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro A > SDA’07 : L’attaque de Roanne fait la différence

SDA’07 : L’attaque de Roanne fait la différence

vendredi 9 février 2007, par Christophe Blandin

Privée de Bennett mais aussi de Vato, la JDA Dijon s’est logiquement inclinée sur le score de 98 à 85 face à la Chorale de Roanne. La défense des hommes de Jacques Monclar n’aura pas résisté face au festival offensif des Roannais qui signent plus de 90 pts pour la première fois depuis plusieurs semaines.

A l’image de la rencontre d’ouverture Strasbourg - Le Mans, le premier quart-temps de ce JDA - Chorale est offensif. Le trio américain de Roanne se met en évidence, Salyers cumulant notamment 12 pts et 3 rbs dans les 10 premières minutes. La JDA répond en s’appuyant sur son jeu intérieur. Outre TJ Lux, le dernier venu Reda Rhalimi montrent de belles choses en attaque principalement. Même si la Chorale a pu compter un moment sur une avance de 9 pts, le premier quart-temps s’achève cependant sur le score de 26 à 23 en faveur de la Chorale, . La formation de Jean-Denys Choulet conserve son efficacité offensive dans le 2ème quart-temps et fait ainsi le trou à la faveur d’un joli 11-0. Les pertes de balle dijonnaises permettent à la Chorale de se régaler sur jeu rapide. Les 2 équipes rejoignant finalement les vestiaires sur le score de 48 à 39 grâce aux efforts de M’Baye pour relancer sa formation.

Au retour des vestiaires, Roanne parvenait à conserver son avantage au tableau d’affichage. Avec un Spencer manquant de réussite dans ses tirs, c’est le tandem Harper - Salyers qui se chargeait d’alimenter la marque. L’ adresse roannaise dans les tirs primés (4 sur 6 dans ce quart-temps) leur permettait de conserver une avance de 12 pts (69-57) à l’issue du 3ème quart-temps. Même topo dans l’ultime période. La défense dijonnaise ne pouvait stopper l’armada roannaise. A l’inverse, la pression défensive des troupes de Jean-Denys Choulet leur permettait de gagner des ballons rapidement convertis en contre-attaques. Salyers finit avec 29 pts et 13 rbs pour une évaluation de 33 alors que Harper cumule 23 pts, 7 rbs et 8 pds pour une évaluation de 36.