mardi 17 octobre
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro A > SDA’07 : L’ASVEL l’emporte au finish

SDA’07 : L’ASVEL l’emporte au finish

vendredi 9 février 2007, par Christophe Blandin

Malgré l’absence sur blessure de son leader Brian Greene, l’ASVEL a réalisé une belle prestation en venant à bout de Chalon sur le score de 76 à 78 grâce à une solide défense et une adresse à 3 pts décisive en fin de match. Et le héros de la soirée se nomme Vincent Masingue, auteur des 2 lancers-francs décisifs à 4 secondes du terme de la rencontre.

Durant l’essentiel du premier quart-temps, les 2 formations manquent d’adresse. Le score reste ainsi serré, aucune équipe ne réussissant à s’échapper malgré les pénétrations spectaculaires d’Everett et la présence physique de Masingue dans la raquette. Les 2 équipes retrouvent un peu de leur adresse en fin de quart-temps, chacune alignant 2 tirs primés pour clore ce 1er quart-temps sur le score de 15 à 17. Le 2ème quart-temps se poursuit sur le même rythme, les défenses prenant le pas sur les attaques. Mohamed Koné surprend avec un shoot primé en tête de raquette et une très belle activité aux rebonds alors que l’ASVEL s’appuie sur ses intérieurs Trouman et Masingue pour rester au contact des hommes de Greg Beugnot. Score à la mi-temps : 31-32 en faveur de l’ASVEL.

Au retour des vestiaires, les équipes semblaient avoir retrouvé leur adresse puisque ce 3ème quart-temps démarrait par 3 paniers à 6,25 m consécutifs. Mais les défenses restaient toujours bien en place et aucune des 2 équipes ne parvenait à se détacher. Même si les fautes tombaient sur les villeurbannais, leur meilleure adresse leur permettait de rester au contact de l’Elan. Après 30 minutes de jeu, l’ASVEL et Chalon étaient ainsi à égalité : 49-49. La différence allait donc se faire dans le dernier quart-temps. Et c’étaient les Villeurbannais qui prenaient un meilleur départ, l’adresse longue distance de Steve Ross leur permettant d’infliger un 9-2. Mais Chalon répondait rapidement, tout d’abord par Everett puis par 2 tirs primés consécutifs de Corosine puis de Guice. Aucune des 2 équipes ne voulait lâcher et les 2 formations démontraient une formidable adresse à 6,25 m. L’ASVEL signait notamment un superbe 6 sur 8 dans cet exercice dans les 10 dernières minutes. Alors que le score était de 76 partout, le sort du match allait finalement se jouer sur une décision arbitrale : John Best était pénalisé pour une légère faute sur Masingue qui inscrivait les 2 lancers-francs de la victoire à 4 secondes du terme. Sur la dernière possession, Everett avait le tir de la gagne mais échouait dans sa tentative. L’ASVEL atteignait ainsi les demi-finales de cette Semaine des As où ils seront opposés à leurs voisins de la Chorale de Roanne.