vendredi 20 janvier
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Rétro 2005 : Bravo, merci et bonne année !

Rétro 2005 : Bravo, merci et bonne année !

samedi 7 janvier 2006

Une année, 365 jours, des milliers de shoots, des millions de dribbles. Un sport, le Basket.

C’est parti !

On va commencer cette rétrospective 2005 par le championnat d’Europe à Belgrade. L’équipe de France, bien sur, mais aussi l’Allemagne et puis... la Grèce nous ont offert de très beaux moments de basket. Les grecs, maîtres de la défense -pas très propre- et du jeu collectif huilé à la perfection. L’Allemagne et sa star Dirk Nowiztki qui impressionnera encore longtemps avec ses 2m13 et ses shoots hallucinants qu’il se crée tous seul et qui font trembler les filets. Trembler comme tous les fans de l’équipe de France qui ont suivi le match France-Serbie. Sacré exploit ! Et puis après le shoot de Diamantidis. Un putain de shoot qui transperce le filet, à 7 secondes d’une finale assurée pour les français. Au final, une médaille de bronze qui laissera des traces et permet d’entretenir les espérances les plus folles pour 2006.
Mike Pietrus prendra-t-il la place d’Alizée, au rang de star française au Japon ? Boris Diaw, star d’Europe enfin dévoilée au monde ? Patienter va être dur. Mais attention au risque de chute...

Star d’Europe et maintenant star en NBA. Après une galère de deux ans avec Atlanta. La chance a tourné pour Babac. Dans une équipe de Phoenix Suns, où il peut enfin s’éclater. Boris titille le triple double à chaque match. Merci !
Merci aussi à Mickaël Piétrus qui, avec ses petites phrases et ses grosses performances, nous en a mis plein les yeux toute l’année.

Comment ne pas remercier Antoine Rigaudeau ! Le prophète du basket français a dit au revoir au parquet mais pas à son monde. Pour ne pas attendre un nouveau Roi pendant un siècle, Antoine est le parrain d’un autre Antoine. Antoine, Diot, nous fera peut être vibrer dans quelques temps. Avant ça, c’est des séries de shoots, du travail et des bons moments à l’INSEP qui feront de lui un autre bijou de l’usine à champion française.

Merci à Tony Parker, produit phare de l’usine précédemment cité, joueur français qui à 23 ans a déjà 2 bagues de champion NBA et un All Star Game en point de mire.

Le All Star Game, fabuleux événement organisé par NIKE, est Le rendez vous du Basket français. Bravo pour cet investissement qui pourrait être très rapidement payant, si tout le monde y mettait du sien...

Le CSKA Moscou. Environ 20 millions de dollars et tout pour gagner le final four d’Euroleague. Mais la réussite aux lancers francs ne s’achète pas. Par contre, un collectif, un esprit de groupe, ça peut se construire. Sarunas Jasikevicius -sacré bâtisseur- a permis au Maccabi de réaliser un doublé "Euroliguien". Parti cet été, il a offert un magnifique cadeau d’adieu à l’Europe début mai. Avec son compatriote, Arvydas Macijauskas, ils nous ont offert, lors du Final Four de Moscou, des passes, des shoots à trois points, une envie de gagner et une connaissance du basket majestueuse. Du made in Lietuva ! La Lituanie, autrefois esclave de l’ogre Russe qui fait plier l’armée rouge. C’est ça le Basket.

Une autre armée, celle d’Eric Girard. Constituer pour gagner en utilisant les ficelles d’un règlement, qu’on ne qualifiera pas. Le commandant Girard et son adjudant Jeanneau sont allés au bout de leur rêve. Gagner le championnat de France. Empocher une qualification pour l’Euroleague et y faire bonne figure. Aller au Rhénus, vous pourrez apprendre 4 langues ! Anglais, allemand, alsacien et français. Bravo Strasbourg.

Pour finir, Bravo, vous visiteurs de BasketInfo.com. Bravo les forumeurs, vous étiez tellement nombreux que le serveur a saturé en 2005.

MERCI

Bonne année et portez vous bien !