lundi 24 juillet
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro A > Pro Stars’11 : Le Maccabi vainqueur par KO face à Nancy

Pro Stars’11 : Le Maccabi vainqueur par KO face à Nancy

samedi 24 septembre 2011, par Christophe Blandin

Sans Nicolas Batum qui n’arrivera que lundi en Lorraine, le SLUC Nancy n’a rien pu faire face au Maccabi Tel Aviv et s’est logiquement incliné sur le score de 86 à 62 dans une finale dirigée par des arbitres bosniens (du fait de la grève des arbitres français). La formation israëlienne, qui évoluait pourtant sans Sofoklis Schortsanitis, remporte ainsi cette édition 2011 du tournoi Pro Stars après avoir successivement battu Cholet, Gravelines et donc le SLUC. Malgré un bon début de match, les joueurs de Jean-Luc Monschau ont ensuite buté sur la défense israëlienne et le Maccabi a pu régaler le public angevin avec son effectif ultra complet.

Le SLUC rentre dans le match avec un 5-0 signé Shuler et Boungou-Colo, ce dernier très en réussite durant ce début de rencontre pour offrir quelques longueurs d’avance au SLUC. Mais la défense du Macabbi se met en place et provoque des pertes de balles lorraines exploitées rapidement et efficacement pour prendre les devants dans cette finale. Et même creuser un premier écart puisqu’après 10 minutes, les vice-champions d’Europe en titre comptent 10 points d’avance : 14-24.

Un écart qui va encore s’accentuer dans le 2ème quart-temps (20-35) sous l’impulsion d’un Jordan Farmar incisif (9 pts et 5 int à la pause). Grâce aux efforts de Linehan et de Shuler, les Lorrains parviennent à stopper la belle série israëlienne mais la fin du 2ème quart-temps va voir une nouvelle fois le SLUC commettre plusieurs turnovers vite concrétisées en points par le Maccabi et notamment le serbe Milan Macvan (7 pts en 5 minutes dans ce 2ème quart-temps) qui n’avait pas été utilisé hier. A la mi-temps, le Maccabi a pris le large : 27-47.

Au retour des vestiaires, l’écart se stabilise aux alentours de la vingtaine de points en faveur du Maccabi qui déroule tranquillement. Devin Smith poursuit son festival d’adresse alors que Richard Hendrix et Milan Macvan se régalent dans la raquette en imposant leur puissance. Côté lorrain, Pape Philippe Amagou passe complètement à côté de son match (évaluation finale de -5) tout comme Akin Akingbala (-1). Après avoir dû attendre la prolongation pour se débarasser du BCM Gravelines la veille, le Maccabi n’a cette fois connu aucune difficulté pour effacer le SLUC et s’impose sur le score de 86 à 62. Le SLUC mesure ainsi le chemin qui lui reste à parcourir avant de se frotter aux gros calibres de l’Euroligue cet automne.