dimanche 20 août
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro B > Pro B : Shaun Fein à Saint-Quentin

Pro B : Shaun Fein à Saint-Quentin

jeudi 31 juillet 2008, par Christophe Blandin

Après les recrutements de l’intérieur Danny Horace et du jeune Benjamin M’Boli, le club de Saint-Quentin vient d’annoncer la signature de l’arrière shooteur américain Shaun Fein (1,90 m, 30 ans) qui évoluait la saison dernière au sein de l’Elan Béarnais. Après avoir échoué dans son objectif de s’imposer en Pro A, Fein retrouvera la Pro B, un niveau où il possède une solide expérience et où il est un joueur référencé. Le club picard recherche désormais un intérieur polyvalent pour clôturer son recrutement estival.

JPEG - 29.8 ko
Shaun Fein
Photo : Xavier Beaurain

Originaire de Centerville dans le Massachusetts, Fein est passé par le lycée de Barnstable avant de rejoindre la petite institution de Stonehill College évoluant en seconde division NCAA. Après 2 saisons à Stonehill, Fein choisit de poursuivre son cursus NCAA dans une fac plus cotée. Après un an sans jouer, il rejoint ainsi la réputée université de Georgia Tech en 1999. Il quitte les Yellow Jackets au printemps 2001 après y avoir montré toutes ses qualités de shooteur : 13,3 pts à 43,2 % (39,6 % à 3 pts), 3,0 rbs et 2,2 pds en 27 min.

Non drafté, Fein pose alors ses valises en France pour débuter sa carrière professionnelle. Il rejoint ainsi l’Hermine de Nantes pour la saison 2001-2002 et signe une très belle première saison en Pro B : 20,5 pts à 46,9 % et 4,0 pds en 34 min. La saison suivante, Fein est alors signé par Evreux où il connaît une saison plus difficile : 16,1 pts à 44,0 % et 3,1 pds en 32 min.

Fein débute la saison 2003-2004 par une courte pige à Reims en Pro A (3 pts en 8 min et 1 seule rencontre disputée) avant de faire son retour à Nantes pour la fin de la saison où il retrouve toutes ses capacités offensives : 21,7 pts à 45,4 % (40,6 % à 3 pts) et 4,2 pds en 36 min. Cette belle fin de saison pousse le club rémois à lui offrir une nouvelle chance en Pro A. Mais l’expérience tourne vite court et Fein est remercié après 11 matches au profit de Rob Feaster : 9,4 pts à 48,8 % et 2,7 pds en 27 min.

En 2005-2006, Fein rebondit alors du côté de Quimper. Au sein du collectif breton, Fein retrouve rapidement des couleurs dans une division qu’il connaît bien : 16,9 pts à 42,8 % et 3,3 pds en 33 min. Conservé durant l’été par l’UJAP, Fein a largement contribué à la superbe saison 2006-2007 du club finistérien conclue par une finale perdue à Bercy face à Vichy. Fein était ainsi le meilleur scoreur du groupe coaché par Olivier Cousin : 16,3 pts à 42,8 % (39,8 % à 3 pts), 2,4 rbs et 2,8 pds en 33 min.

Il s’engage l’été dernier en faveur de Pau-Orthez où il suit Olivier Cousin nommé à la tête de l’équipe béarnaise. Pour son retour en Pro A, il connaît une saison difficile aussi bien sur un plan collectif que d’un point de vue individuel : 6,5 pts à 40,1 % et 1,5 pd en 17 min. L’éviction de Cousin et son remplacement par Laurent Mopsus lui font perdre du temps de jeu et le propulsent même au rang de simple observateur depuis le banc en fin de saison.

En s’engageant en faveur de Saint-Quentin, Fein se voit offrir l’occasion de se relancer dans un championnat qu’il connaît très bien. L’entraîneur du SQBB, Germain Castano, attendra de lui qu’il apporte ses qualités de shooteur ainsi que son expérience de la Pro B. A noter que Fein devrait obtenir sa naturalisation française au terme de la prochaine saison.

- La fiche de Shaun Fein