dimanche 26 février
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro B > Pro B : Ronnie Taylor à Rouen

Pro B : Ronnie Taylor à Rouen

jeudi 3 juin 2010, par Christophe Blandin

Relégué en Pro B, le club de Rouen a débuté son recrutement estival de belle manière en enrôlant le meneur américain Ronnie Taylor (1,87 m, 28 ans) qui s’était affirmé comme l’un des tous meilleurs étrangers de la division avec Le Portel cette saison : 15,6 pts et 6,8 pds. Avec la reconduction attendue du local Pierric Poupet, l’entraîneur Michel Veyronnet, qui a lui aussi choisi de rester au sein du club normand, pourrait s’appuyer sur un fort duo de meneurs capables également d’évoluer sur le poste 2. Courtisé par quelques clubs de Pro A, Taylor a donc préféré rester en Pro B au sein d’un club ambitieux avec lequel il s’est engagé pour 2 saisons.

JPEG - 29.7 ko
Ronnie Taylor
Photo : Xavier Beaurain

Taylor a été formé à l’université de North Carolina-Greensboro d’où il est sorti au printemps 2004 après 4 années NCAA : 9,4 pts à 41,7 %, 3,5 rbs et 5,1 pds en 32 min lors de sa saison senior.

Il débute ensuite sa carrière professionnelle à Heidelberg en D2 allemande. Auteur d’une belle saison (23,5 pts, 4,8 rbs et 4,6 pds), il s’installe alors en Allemagne. Après une nouvelle belle saison en D2, cette fois-ci sous le maillot de Jena (20,1 pts, 4,6 rbs et 4,8 pds), il obtient sa chance en 1ère division allemande au sein des Giessen 46ers au début de la saison dernière mais l’expérience se termine après 10 rencontres : 7,0 pts et 1,5 pds en 22 min. Taylor retourne alors rapidement en Bundesliga 2 où il reprend ses bonnes habitudes avec le club de Kaiserslautern : 17,2 pts, 5,1 rbs et 5,8 pds en 35 min.

Repéré par Ron Stewart au camp de Columbus, il s’engage alors en faveur de l’Etendard de Brest. Pour ses premiers pas dans l’Hexagone, le natif de Raleigh signe de solides performances en Pro B mais voit sa saison s’achever subitement mi-février lors de la réception de Limoges en raison d’une double fracture tibia-péroné : 16,1 pts à 55,4 % (39,7 % à 3 pts), 2,5 rbs et 4,7 pds en 30 min.

Après plusieurs mois de convalescence et de rééducation, il effectue finalement son retour sur les parquets à la rentrée 2008 avec la formation hongroise de Szolnok où il ne dispute que 2 rencontres en début de saison avant de s’engager en faveur de Boulazac où il succède à Dan Gilbert pour suppléer Alonzo Richmond. Dans le Périgord, il montre qu’il a retrouvé de bonnes sensations après sa grosse blessure et conduit les siens vers le maintien après un début de saison cahotique : 13,3 pts à 48,1 % (37,1 % à 3 pts), 2,8 rbs et 4,7 pds en 34 min.

L’été dernier, il opte pour la formation du Portel. Leader du groupe nordiste, Taylor signe une très belle saison individuelle et amène l’ESSM vers les play-offs : 15,6 pts à 48,6 % (39,6 % à 3 pts), 4,0 rbs et 6,8 pds en 31 min.

Fort attaquant, bon shooteur, solide défenseur, Taylor apportera ses qualités de scoreur et de leader au sein de l’effectif rouennais qu’il tentera de ramener en Pro A.

- La fiche de Ronnie Taylor