jeudi 14 novembre
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro B > Pro B : Preview de la 20e journée

Pro B : Preview de la 20e journée

jeudi 6 mars 2003, par Aurélien Hipp

Cette vingtième journée sera moins prolifique en chocs que ne l’auront été les 18e et 19e. Cependant, quelques affiches alléchantes au programme, notamment la réception de l’ASGE par le leader rémois.

Vendredi : Mulhouse-Rueil

Le FCM Basket doit gagner pour ne pas connaitre une nouvelle crise, comme l’an passé. Peut-être l’esprit de revanche de la paire US (0 pt pour Adell, 10 pts à 5/15 pour Robisch samedi) et plus globalement de toute l’équipe peuvent remettre les mulhousiens sur le droit chemin. Même si le RAC reste sur 4 victoires consécutives(marquées notamment par le 50 d’évaluation de Tariq Kirksay), il n’est pas aussi impressionnant qu’en début d’année et Kirksay a révélé cette semaine dans Basket News que son moral n’était pas au beau fixe.

- Tendance : Rueil pour sa position au classement, sa série de victoires et son effectif complet, mais une réaction des mulhousiens est quasi certaine.

Samedi :

Antibes-Brest

Menant de 11 pts à la mi-temps, Antibes n’a pas su conserver son avantage, laissant Orléans s’imposer enfin à domicile. les Brestois semblent en mesure de prolonger leur série de victoires (6, série en cours), surtout s’ils récupèrent JJ Miller, leur meneur US. Dans leur style bien à eux, les Brestois peuvent tout à fait ramener 2 pts de l’Espace Jean Bunoz, les antibois commençant peut-être à se rappeler qu’il leur sera interdit de monter en fin de saison.

- Tendance : Brest, pour sa série de victoires en cours, et la maitrise affichée lors des derniers matches (+14 à Mulhouse, +25 contre Evreux).

Evreux-Châlons

Si on ne s’attendait pas vraiment à voir Evreux gagner à Brest, l’écart n’en a pas moins été surprenant(-25). Cependant, l’ALM semble avoir retrouvé quelques qualités à domicile (+20 face à Orléans), mais le climat n’est pas au beau fixe dans l’eure, tant l’état d’esprit des joueurs ébroiciens a été fustigé le week-end dernier, avec une attention particulière pour Eric Joldersma. Si Philipps se montre encore maladroit, il est cependant celui par qui le salut de l’ALM peut passer.

- Tendance : Evreux, pour son "renouveau à domicile", les difficultés Châlonnaises à l’extérieur, ainsi que le manque de rotations au poste de meneur face à Philipps (temps de jeu très (trop ?) limité pour Vincent Mouillard.

Beauvais-Besançon

L’une des affiches du week-end. Le COB marche par série (4 défaites de suite, puis 6 victoires consécutives, suvies par une nouvelle série de défaites). Défaite interdit pour les beauvaisiens, s’ils veulent conserver un espoir d’aller en playoffs (Mulhouse-Rueil et Evreux-Châlons seront à ce sujet des matches à surveiller dans l’Oise). En face, le BBCD toujours privé de Fred N’Kembe a eu de grosses difficultés à se défaire de Maurienne, avec le seul Gillespie comme renfort US. Si Moss confirme sa grande forme (25 pts 20 rebds), Coqueran et Mélicie coté bisontin pourraient se trouver en difficulté.

- Tendance : Beauvais, pour l’obligation de victoire, et le retard que Besançon aura du mal à combler sur Reims.

Maurienne-St Quentin

Le passage de Reims a du laisser des séquelles (victoire 72-73) mais l’arrivée de Frank Drmic fait de SQBB une grosse équipe prétendante à la troisième place. Alors que Maurienne ne cesse d’étonner (les gros viennent se casser les dents à Aiguebelle, et l’équipe résiste à l’éxtérieur), l’opération maintien parait de mieux en mieux engagée. Cependant, à 10 journées de la fin, les choses sérieuses commencent et on voit mal SQBB (peu satisfait de son bilan de 10-9) laisser échapper ce match.

- Tendance : SQBB pour la volonté de monter dans le classement, et la façon extrêmement sérieuse dont ce match aura été préparé. Partie très difficile cependant, et devant le bouillant public de la Maurienne, le MSB est un outsider qui a toutes ses chances.

Clermont-Nantes :

Nantes vient de battre Beauvais, mais ne pourra tenir indéfiniment en se reposant sur 3 joueurs (Stevanovic, Hall, Henry).Clermont à domicile, une défense de fer face à un collectif nantais peu menançant, la voie semble royale pour Clermont.A l’Hermine de s’appuyer sur la glorieuse incertitude du sport.

- Tendance : Clermont, car l’avantage du terrain en playoffs devient un réel objectif pour le stade Clermontois.Nantes ne joue pas son maintien sur cette partie.

Reims-Epinal

l’ASGE vient de jouer un mauvais tour à Clermont, s’appuyant sur un Walls aux qualités offensives retrouvées (au contraire d’Anderson), mais aura fort à faire pour contrecarrer les plans d’une équipe qui souhaite se rapprocher de la montée au plus vite.Ce d’autant plus que TJ Lux est inarrêtable en ce moment.Seul un réveil (voire un coup de folie ) de JP Tailleman (en délicatesse avec son shoot depuis 3 matches) peut faire passer les vosgiens...

- Tendance : Reims. Le leader incontesté joue à domicile, et doit se dire que chaque match remporté en plus les rapproche de la ProA.

St Etienne-Orléans

Le seul Fellah comme meneur de jeu tient la baraque, après le départ de Pascal Perrier David. Michael Martin semble enfin faire preuve de régularité, et surtout, les stéphanois semblent disposer à ne rien lâcher. La lanterne rouge orléanaise, malgré son succès face à Antibes, semble en grand danger au Stadium Maisonnial, petite salle où l’ambiance monte très vite...

- Tendance : St Etienne, pour les qualités et l’état d’esprit affichées (sauf à Rueil) depuis quelques matches.Orléans n’a pas offert suffisamment de garanties pour sembler être en mesure de s’imposer à l’éxtérieur...