samedi 25 mars
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro B > Pro B : Nanterre accueille Will Daniels et clôt son recrutement

Pro B : Nanterre accueille Will Daniels et clôt son recrutement

lundi 2 août 2010, par Aurélien Hipp

Après avoir reconduit la quasi-totalité de son effectif pour la saison prochaine (seuls Zeb Cope et Malick Badiane quittent le club), Pascal Donnadieu était à la recherche d’un poste 4/3 pour boucler son effectif après l’arrivée de Johan Passave-Ducteil. Il a semble-t-il trouvé la perle rare en la personne de Will Daniels, jeune US (ou non JFL comme il faut dire maintenant) en provenance de Grèce et D-League.

JPEG - 26.4 ko
Will Daniels

Selon le site de la JSF, Will Daniels était la priorité du club à ce poste, la JSF ayant parfois souffert l’an passé des performances irrégulières du titulaire du poste, Zeb Cope, qui aura toutefois mieux fini. Daniels (2m03, 24 ans) semble a priori de ne pas avoir à se tracasser du niveau de la ProB, lui qui débarque nanti de 2 expériences en D1 Grecque (Kavala, et Peristeri), et d’une solide saison en D-League sous le maillot des Bakersfield Jam où il remplaça poste pour poste Amara Sy en assurant globalement la même production statistique (13.5pts 4.7 rbds).

A Kavala, il avait également laissé de bons souvenirs en terminant meilleur marqueur de son équipe, avec déjà une ligne de stats identique à celle qu’il allait fournir en D-League. Kavala, équipe faible de l’ESAKE, pouvait cependant sur Will Daniels pour assurer 13.5pts 4.7rbds. Une première expérience pro en Europe qui lui ouvre logiquement les portes d’une équipe plus forte (PERISTERI) mais pas forcément plus fortunée, puisqu’il retourne au pays de l’oncle SAM, direction Bakersfield donc, au bout de 5 matches sur lesquels il est difficile de se faire une idée.

Étudiant à Rhode Island et sorti avec 18.6pts 6,5rebds, Will Daniels devrait mettre des points en Pro B sans trop de souci. Il devra se montrer complémentaire de Nate Carter (fort dos au panier mais limité en taille), et de Johan Passave, moins offensif. Capable de s’écarter sans non plus être exceptionnel dans ce secteur ( 23/64 à 3pts avec Bakersfield), il devra aussi essayer de gommer un pourcentage aux lancers suspect pour un ailier (jamais plus de 70% en carrière à l’exception de la saison 2007/08 à RI).

Une marge de progression donc, mais aussi et surtout des atouts forts à faire valoir dans le contexte de la 2e division française : Très athlétique, Daniels est le vainqueur du Dunk Contest d’ESAKE en 2009.

Le communiqué du club laisse ouverte la porte à un recrutement d’un jeune joueur JFL mais a priori, Nanterre se présentera dans cette configuration-ci pour la reprise. Une stabilité qui devrait permettre de bien se positionner en Pro B, puisque le niveau semble une fois de plus très homogène derrière Rouen et à un degré moindre la JDA Dijon.