mercredi 18 janvier
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro B > Pro B : Mike Bell remplace Randy Orr à Brest

Pro B : Mike Bell remplace Randy Orr à Brest

lundi 19 novembre 2007, par Christophe Blandin

Conséquence de son début de saison poussif (5 victoires pour autant de défaites), l’Etendard de Brest s’est finalement décidé à couper son intérieur américain Randy Orr dont le rendement était loin de celui escompté (10,8 pts et 4,1 rbs en 24 min). Pour le remplacer vient de signer l’intérieur américain Mike Bell (2,06 m, 25 ans) sorti de la fac de Florida Atlantic en 2005 et qui reste sur une saison quasi-blanche en raison d’une fracture de fatigue au niveau du tibia. Poste 4 athlétique qui aime s’écarter du panier, Bell devrait faire ses débuts sous le maillot brestois à l’occasion de la venue de Saint-Etienne le week-end prochain.

JPEG - 7.1 ko
Mike Bell

Originaire de la ville d’Hampton dans l’état de Virginie, Bell est passé par le lycée d’Enloe situé à Raleigh avant de rejoindre l’université locale de North Carolina State pour la saison 2000-2001. Mais, après 2 saisons passées au sein de cette université réputée, Bell choisit de changer d’air histoire d’obtenir plus de temps de jeu (0,9 pts et 1,0 rbs lors de la saison 2001-2002). Il quitte donc NC State et dispute la saison 2002-2003 au sein du Community College de Palm Beach où il se met en évidence (20,7 pts et 12,3 rbs) ce qui lui permet d’obtenir une bourse au sein de la fac de Florida Atlantic.

Dans les rangs de cette plus modeste université, Bell se voit attribuer plus de responsabilités dès la saison 2003-2004 qu’il achève avec une belle ligne de stats : 18,0 pts, 9,7 rbs et 1,3 pds. Il monte encore en régime lors de sa saison senior et est ainsi élu meilleur joueur de sa conférence : 19,1 pts à 49,5 %, 9,3 rbs et 1,9 cts.

Bell tente alors sa chance lors des camps de pre-draft NBA de Portsmouth puis de Chicago mais n’est pas retenu lors de la sélection finale. Il débute alors sa carrière en Turquie avec la formation de Tuborg Izmir. Il est cependant coupé en mars 2006 du fait de sa grave blessure au tibia après avoir aligné des stats moyennes : 7,7 pts et 6,4 rbs de moyenne en 21 rencontres.

La saison dernière, Bell avait rebondi du côté de la LEB2 espagnole en s’engageant en cours de saison en faveur de la formation de Vigo. Une expérience qui tourna vite court puisque Bell, visiblement pas encore remis de sa blessure, ne disputa que 2 rencontres.

Après avoir disputé une Summer League l’été dernier avec les Orlando Magic, Bell devrait avoir retrouvé la quasi-totalité de ses moyens physiques. Avec le retour de blessure programmé de Lavar Simmons, la raquette brestoise présentera un tout nouveau visage. Suffisamment séduisant pour retrouver le haut du tableau ?