lundi 18 novembre
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro B > Pro B : Les leaders statistiques

Pro B : Les leaders statistiques

jeudi 20 février 2003, par Christophe Blandin

A la veille de la 18ème journée du championnat de Pro B, Basket Info vous propose de faire le point sur les leaders individuels dans les principales catégories statistiques : points, rebonds, passes décisives et évaluation.

MARQUEURS

-  1. Gibbs (Brest) 24,2
- 2. Ostrowski (Antibes) 22,9
- 3. Jones (Saint-Quentin) 22,4
- 4. Lux (Reims) 22,1
- 5. Shumpert (Besançon) 21,7

image 150 x 200 Arrivé en cours de saison dans le Finistère pour remplacer un Demetrius Cherry aux abonnés absents, l’intérieur américain de Brest Kelvin Gibbs peut être considéré comme la révélation US de ce championnat de Pro B. Avec ses 24,2 pts par match, il domine le classement des scoreurs et satisfait pleinement le staff breton. A le 2ème place du classement, on retrouve Stéphane Ostrowski qui est resté fidèle au club d’Antibes malgré la descente en Pro B. Meilleur scoreur français de Pro A la saison dernière, Ostrowski prouve qu’il est toujours aussi compétitif comme le montrent ses 22,9 pts de moyenne. Sur la troisième marche arrive l’arrière de Saint-Quentin Mike Jones. Après une excellente pige pour Reims, Jones confirme avec le club picard et s’affirme comme l’un des tous meilleurs renforts de Pro B. Le pivot de Reims, TJ Lux, occupe la 4ème place avec 22,1 pts par match. Elément stabilisateur de la raquette rémoise, Lux est le véritable leader que recherchait le coach Francis Charneux pour indiquer le chemin à suivre vers la Pro A. Enfin, le shooteur bisontin Preston Shumpert (en photo) occupe la 5ème place avec 21,7 pts par match, confirmant son talent offensif développé au sein de l’université de Syracuse.

REBONDEURS

-  1. Gibbs (Brest) 11,8
- 2. Hyman (Antibes) 10,6
- 3. Nicholas (St-Quentin) 10,2
- 4. R. Moss (Beauvais) 9,6
- 5. Stanford (Châlons) 9,2

Meilleur scoreur de Pro B, le brestois Kelvin Gibbs en est aussi le meilleur rebondeur avec près de 12 prises par match. Rien à ajouter si ce n’est que Gibbs est l’un des principaux prétendants au titre de MVP de cette Pro B. Derrière Gibbs, on trouve un habitué de la Pro B en la personne d’Antoine Hyman qui capte 10,6 rbs par match. Aux côtés de Stéphane Ostrowski dans la raquette antiboise, Hyman joue pleinement son rôle d’intimidateur même s’il reste plutôt frustre offensivement. L’intérieur de Saint-Quentin Yohance Nicholas se positionne à la 3ème place des rebondeurs avec 10,2 prises. Nicholas forme avec Jones l’une des paires américaines les plus rentables de la Pro B. La 4ème place est occupée par la bahaméen Ryan Moss. Le pivot de Beauvais rassure avec sa présence dans la raquette une équipe inconstante. Surprise enfin à la 5ème place avec l’ailier champenois Anthony Stanford. Bien qu’évoluant loin de la raquette, Stanford prend 9,2 rbs en moyenne en compensant par une énergie et une détente hors norme.

PASSEURS

-  1. Boissié (Reims) 8,0
- 2. Essart (Châlons) 7,3
- 3. Darnauzan (Orléans) 7,1
- 4. Moncade (Rueil) 6,9
- 5. Miller (Brest) 6,5

4 français aux 4 premières places de ce classement des passeurs ! Meilleur passeur de la division, le meneur Régis Boissié est encore méconnu alors qu’il est le meneur indiscutable de la formation leader du championnat. Dauphin de Boissié, Steeve Essart confirme cette saison qu’il est bien l’un des tous meilleurs meneurs de cette Pro B. Il lui faut cependant progresser au niveau de son shoot (seulement 36 % de réussite aux tirs et 23,8 % à 3 pts). Le meneur d’Orléans Simon Darnauzan se place en 3ème position des passeurs. Malgré les difficultés rencontrées par sa formation, Darnauzan réalise une très bonne première saison professionnelle avec notamment 7,1 passes par match. Derrière Darnauzan se place le meneur de Rueil Frédéric Moncade avec 6,9 caviars distribués par rencontre. L’ancien espoir palois a su élever le niveau de son jeu cette saison en apportant notamment plus de points avec toujours un bon pourcentage et en se montrant toujours aussi précieux à la mène. Enfin, le meneur brestois JJ Miller prend la 5ème place avec 6,5 passes décisives. Contrairement à la saison passée, les dirigeants brestois peuvent se montrer très satisfaits de leur paire US.

EVALUATIONS

-  1. Gibbs (Brest) 26,2
- 2. Ostrowski (Antibes) 24,7
- 3. Jones (Saint-Quentin) 24,6
- 4. Kirksay (Rueil) 24,2
- 5. Nicholas (Saint-Quentin) 23,1

image 200 x 218 Meilleur marqueur et rebondeur de la Pro B, c’est sans surprise que l’on retrouve Kelvin Gibbs à la première place à l’évaluation. L’ancien international Stéphane Ostrowski se place sur la seconde marche du classement avec une évaluation moyenne de 24,7. Plutôt pas mal pour un joueur de 41 ans ! La 3ème place revient à Mike Jones qui réalise une excellente saison et qui est un candidat très serieux pour le titre de MVP de Pro B. Autre candidat à ce titre, l’américain de Rueil, Tariq Kirksay (en photo) qui, avec une évaluation moyenne de 24,2 et une évaluation record de 50 le week-end dernier, prouve qu’il est un joueur vraiment complet. Enfin, Yohance Nicholas prend la 5ème place de ce classement grâce à sa présence intérieure qui lui permet de cumuler 18,8 pts à 65,4 % et 10,1 rbs.