mardi 25 juillet
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro B > Pro B : Larry Stewart à Quimper

Pro B : Larry Stewart à Quimper

jeudi 8 novembre 2007, par Christophe Blandin

Après avoir mis un terme au contrat de son pivot John Whorton (qui vient de trouver preneur en Allemagne avec le club de Trier) en raison de problèmes de comportement au sein du groupe, l’UJAP Quimper vient d’officialiser la signature pour le reste de la saison de l’expérimenté intérieur américain Larry Stewart (2,02 m, 38 ans). Cet ancien pensionnaire de la NBA (4 saisons notamment au sein des Washington Bullets) évoluait la saison passée au feu Paris Basket Racing où il s’était montré à son avantage.

JPEG - 3.7 ko
Larry Stewart

Natif de Philadelphie, Stewart est passé par le lycée de Dobbins Tech dans sa ville natale avant d’intégrer la modeste fac de Coppin State. Sorti en 1991 de cette université avec une nomination dans l’équipe type de sa conférence, il décroche, bien que non drafté, un contrat en faveur de la franchise NBA des Washington Bullets. Il y évolue ainsi pendant un peu plus de 3 saisons avant d’être envoyé chez les Vancouver Grizzlies au cours de la saison 1994-1995.

Sans contrat NBA la saison suivante, il rejoint la ligue mineure CBA avec les Quad City Thunder avant de franchir l’Atlantique en cours de saison pour débuter son parcours européen. Un parcours riche qui le verra évoluer dans les meilleurs championnats du Vieux Continent et plus particulièrement l’Espagne et la Grèce. Après un passage en Turquie et un retour en NBA avec les Seattle Supersonics lors de la saison 1997-1998, Stewart passe ainsi 3 saisons consécutives au sein du club espagnol de Gérone de 1998 à 2001 où il s’affirme comme l’un des meilleurs étrangers de la Liga.

Après une nouvelle saison disputée dans le championnat ibérique avec la formation de Caceres, Stewart rejoint ensuite la Grèce où il s’installe durant 4 saisons (de 2002 à 2006) passant successivement par les formations de Peristeri, Maroussi et enfin Larissa.

La saison dernière, après avoir été testé par le Panellinios, Stewart ne fut pas signé et accepta alors l’offre d’un Paris Basket Racing en reconstruction. Dans la capitale, Stewart réalisa une très belle saison démontrant à l’occasion qu’il avait encore de très beaux restes : 12,9 pts à 54,7 %, 7,0 rbs et 3,6 pds en 34 min.

Présentant un profil différent de John Whorton puisqu’il est davantage un poste 4 qu’un poste 5, Stewart disposera sans aucun doute du plus joli CV de Pro B et devrait ainsi apporter toute son expérience au groupe dirigé par François Péronnet. Solide, technique, Stewart devrait apporter un solide écot au club finistérien et le relancer après un début de saison décevant notamment du fait des blessures.

- La fiche de Larry Stewart