lundi 24 avril
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro B > Pro B : Jenkins, Olivero et Beesley au Portel

Pro B : Jenkins, Olivero et Beesley au Portel

lundi 9 juin 2008, par Christophe Blandin

Etant parvenu à se maintenir, l’ESSM prépare activement sa 2ème saison en Pro B. Les dirigeants stellistes ont ainsi obtenu les prolongations de contrat de l’intérieur américain Zach Gourde (1 an) et de l’intérieur Guillaume Leburgue (2 ans) ainsi que celle du meneur titulaire Maxime Boire. Côté recrutement, Le Portel comptera sur des ailes entièrement revues avec les signatures de l’arrière cotonou José Olivero (1,86 m, 23 ans) et de l’ailier américain Willie Jenkins (1,98 m, 26 ans) auteur d’une courte pige cette saison à Limoges. En rotation, le coach Arnaud Ricoux pourra compter sur Cédric Beesley (1,95 m, 25 ans) qui retrouve la Pro B après une saison passée en N2 à Mont-de-Marsan.

JPEG - 20.8 ko
Willie Jenkins

Natif de Memphis, Jenkins est passé par le lycée de Fairley dans sa ville natale avant d’intégrer en 2000 la prestigieuse université de Massachusetts. Jenkins ne restera finalement que 2 saisons à U-Mass car son temps de jeu y était trop limité ce qui le poussa à rejoindre une autre fac.

Jenkins opta donc pour l’université de Tennessee Tech où il termina son cursus NCAA. Comme le veulent les règles NCAA, Jenkins passa tout d’abord une saison sans jouer. Pour son retour à la compétition, en 2003-2004, Jenkins s’imposa de suite comme le leader de Tennessee Tech en étant à la fois le meilleur marqueur et rebondeur de sa formation : 19,5 pts à 47,4 % et 7,2 rbs en 33 min. La saison suivante, pour son année senior, Jenkins a présenté des stats quasiment similaires : 19,7 pts à 45,9 %, 6,8 rbs et 2,3 pds en 33 min.

Non drafté malgré un passage par le camp d’avant-draft de Portsmouth, Jenkins devait débuter sa carrière professionnelle lors de la saison 2005-2006 en Turquie. Remercié avant le début de la saison, Jenkins trouva alors refuge en Israël où il disputa 3 matches avec le club d’Elizur Ashkelon pour des stats anecdotiques : 3,0 pts et 2,7 rbs en 16 min.

Il rejoint ensuite le STB Le Havre où il finit cette saison 2005-2006 sans vraiment briller avec notamment un maigrelet pourcentage de réussite aux tirs : 8,8 pts à 35,4 % et 4,1 rbs en 27 min.

La saison suivante, Jenkins choisit alors de se relancer en Pro B avec la formation d’Aix-Maurienne. En Savoie, il retrouve de bonnes sensations offensives à un niveau qui semble mieux lui correspondre : 14,6 pts à 43,6 % (36,6 % à 3 pts) et 4,8 rbs en 34 min.

La saison dernière, Jenkins évoluait en Allemagne dans les rangs du BG 74 Göttingen où il a contribué au maintien de ce club et réalisé une saison correcte comme le montre sa ligne de stats : 12,4 pts à 38,1 % et 3,5 rbs en 23 min.

Il avait ensuite rallié le CSP Limoges pour la fin de saison et les play-offs en tant que pigiste médical du jamaïcain Jerome Robinson : 14,0 pts à 35,5 % et 4,0 rbs en 29 min et 2 rencontres de saison régulière.

Redoutable scoreur en NCAA, fort en pénétration, capable d’apporter aux rebonds, Jenkins devra apporter son scoring et sa polyvalence sur les ailes du club portelois.

- La fiche de Willie Jenkins

JPEG - 21 ko
José Olivero

Originaire de Fairfax, José Olivero est d’abord passé par le lycée de W.T. Woodson. Il a ensuite effectué l’intégralité de son cursus NCAA au sein de la modeste fac de Lehigh. Dès la saison 2003-2004, il montre de belles dispositions offensives (11,6 pts à 37,8 %) qu’il confirme durant son année sophomore malgré une adresse douteuse (13,0 pts à 32,6 %).

Sa saison junior est des plus accomplies ce qui lui vaut d’être nommé dans la "First-Team All-Patriot League" : 17,1 pts à 43,6 % (40,8 % à 3 pts), 3,2 rbs et 2,9 pds. Il a finalement quitté les Mountain Hawks au printemps 2007 au terme d’une saison senior où sa réussite à 3 pts aura sérieusement baissé : 16,4 pts à 38,5 % (28,8 % à 3 pts), 3,4 rbs et 2,3 pds en 33 min.

Il débute alors sa carrière professionnelle en rejoignant la formation lituanienne de Siauliai avec qui il prend part à la coupe ULEB : 8,0 pts, 1,5 rbs et 1,6 pds. Il termine la saison du côté du championnat letton et du du SK Valmiera où il apporte 11,0 pts et 4,2 pds en moyenne.

Joueur explosif, doué offensivement, Olivero dispose d’un passeport dominicain qui lui permet d’évoluer en qualité de cotonou. L’entraîneur de l’ESSM, Arnaud Ricoux, comptera donc sur lui pour apporter principalement ses qualités offensives.

Cédric Beesley apportera quant à lui son adresse et sa défense en sortie de banc. Le Landais d’origine est passé dans les rangs du centre de formation de Pau-Orthez avant de rejoindre la Pro B et Antibes pour la saison 2003-2004. La saison suivante, il connaît sa saison la plus productive en Pro B : 9,3 pts à 48,1 % (36,6 % à 3 pts) et 2,1 rbs en 28 min.

Il est alors recruté par Boulazac où il évoluera l’espace de 2 saisons de 2005 à 2007 dans un rôle de rotation extérieure : 4,3 pts à 41,1 % (34,5 % à 3 pts) et 1,1 rbs en 16 min lors de la saison 2006-2007.

En fin de contrat l’été dernier, il ne retrouve pas de club pro et choisit alors de revenir aux sources en s’engageant en faveur de Mont-de-Marsan qui évoluait dans la poule B de N2.

Après une saison en N2, Beesley se voit donc offrir une chance de relancer sa carrière en Pro B au Portel.

- La fiche de Cédric Beesley