dimanche 25 août
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro B > Pro B : Deuxième défaite pour Brest, Rouen impressionne

Pro B : Deuxième défaite pour Brest, Rouen impressionne

dimanche 30 janvier 2005, par Aurélien Hipp

C’est décidément plus difficile pour Brest en ce début 2005, l’équipe étant cependant privée actuellement de Cologer (son meilleur contreur) et de Jimmy Vérove, autre bon défenseur. Rouen a maîtrisé tranquillement contre St-Etienne, reléguant un adversaire direct à 18pts.Mulhouse s’effondre à Nanterre, alors qu’une bonne opération au classement était envisageable.

Les meilleures performances individuelles de la journée sont disponibles en cliquant ici.

Nantes (9-10) / Brest (17-2) : 104-95

Entre deux des meilleures attaques du championnat, la partie s’annonçait sur un rythme très rapide. Nantes doit courir et marquer beaucoup de points pour espérer s’imposer, ce que Brest l’a beaucoup trop laissé faire. Ainsi, chaque Nantais a évolué à son niveau, même si Hay a encore besoin de temps pour revenir.Avec ses deux meilleurs défenseurs sur le flanc, l’Etendard s’est laissé piéger par cette partie offensive. Deuxième défaite de la saison, heureusement compensée par la défaite sur le fil d’Evreux à Orléans. Avec un peu plus de réussite, Evreux pourrait actuellement pointer à 2 petits matches des bretons !
A noter l’entrée en jeu de Streten Cabarkapa 1 minute avant la fin, qui restera malheureusement oubliée, les statisticiens nantais s’étant concentrés sur les passes décisives(31) et ne creditant le pauvre serbe de 0sec de temps de jeu...l’émotion sans doute !

Kendrick Warren 20pts 13rebds 4ast / Adamou 15pts 9rebds 4int
- Les stats du match

Nanterre (10-9) / Mulhouse (12-7) : 92-74

S’ils avaient eu le mérite de se battre à Evreux (un -18 effacé en 1 quart-temps), les Mulhousiens ont sombré corps et âme à Nanterre. Les franciliens menaient déjà de 14pts à la fin de la première période, un écart qui n’a cessé d’enfler, avant une petite réaction alsacienne en fin de match. Le duel des pivots (Ford vs Owens) a été de toute beauté, tandis que Thomas Darnauzan excellait dans son rôle de "faux" meneur, délivrant 11pd.Sylvain Maynier est quant à lui meilleur marqueur de son équipe. Le scoreur du match s’appelle bien sûr Mario Porter, mais il a manqué de soutien au scoring pour que son équipe puisse espérer quelque chose.Nanterre se replace ainsi dans la course aux playoffs, et peut toujours y croire.

John Ford 14pts 15rebds 4co / Geoff Owens 15pts 18rebds
- Les stats du match

Orléans (9-10) / Evreux (13-6) : 86-83

Deux très courtes défaites en 1 semaine pour l’ALM. Après le 3pts du milieu du terrain de Fellah à St-Etienne, c’est cette fois Yohan Blot qui donne la victoire aux siens sur un tir à 3pts en fin de match. Orléans se fait ainsi une spécialité de battre les gros chez lui, et aurait très bien pu repartir de Mulhouse avec une victoire ! Evreux rate une nouvelle fois une occasion de revenir sur Brest, mais reste à portée de fusil et peut espérer des jours meilleurs après ces deux déplacements extrêmement difficiles.

Eric Freeman 24pts 9rebds /Damien Kinloch 21pts 6rebds 3ast
- Les stats du match

Rouen (13-6) / St-Etienne (12-7) : 78-59

Entre les deux équipes qui ne perdent jamais chez elles, c’est logiquement celle qui recevait qui avait l’avantage. Rouen s’impose donc, mais avec une marge qui rend cette victoire impressionnante ! St-Etienne n’a jamais vraiment été dans le match, et n’a pas su trouver la clé de la défense rouennaisse (24/53 aux tirs, 1/11 à 3pts).Contre une de ses anciennes équipes, Trazel Silvers a fait le job (30 d’eval), tandis que son vis à vis Fred Perry passait à coté. Rouen impressionnant donc, avec une tête d’affiche nommée William Soliman, régulier au dessus des 20 d’évaluation ces dernières semaines.St-Etienne a donc manqué d’argument offensifs, puisque seuls 2 joueurs ont passé la barre des 10pts.

Silvers 25pts 8rebds 4int / George Philipps 15pts 4rebds
- Les stats du match

Aix-Maurienne (10-9) / Beauvais (5-14) : 97-78

Victoire aisée pour Aix-Maurienne, qui en a profité pour "faire des stats", avec un joli 128 d’evaluation au final. Beauvais a bien fait illusion au premier QT, mais n’a rien pu faire une fois que la machine savoyarde s’est mise en route. Ekanga a joué 26 minutes, williams 16, autant dire que le COB a vite compris... Un COB qui avait peut-être, et c’est bien compréhensible, la tête loin du terrain, puisque l’avenir du club est en train de se jouer. Aix-Maurienne a su en profiter, tant mieux pour la course aux play-offs.McFarlan termine avec un énième match à plus de 30 d’évaluation, tandis que Vukicevic se réveille avec un match "all-around" 18pts 16rebds 6ast ! Avec sa nouvelle équipe, Maurienne n’a semble-t-il pas encore dit son dernier mot.

Ognjen Vukicevic 18pts 16rebds 6ast et B.J. McFarlan 26pts 8rebds 4co / Jeronimo Sarin 21pts 3rebds 4ast
- Les stats du match

Antibes (4-15) / Charleville (3-16) : 79-76

Un match qui aurait "de la mort" s’il y avait encore eu du suspense pour le maintien. Mais comme officiellement il y en a encore...Antibes s’en sort de justesse, car Romain Tillon avait le tir pour la prolongation. Les deux anciens Rueillois ont fait leurs premiers pas dans leurs équipes respcectives.Meilleur joueur côté Antibois, Ivo Kresta, qui s’éclate avec ses nouvelles responsabilités offensives.De l’autre côté, l’attaque ardennaise a essentiellement reposé sur Thioune (21pts) et Davidson( 18).

Ivo Kresta 25pts 6rebds /Marc Davidson 18pts 13rebds
- Les stats du match

St-Quentin (11-7) / Besançon (10-8) : 97-101

Excellente opération que celle réalisée par Besançon, qui revient en boulet de canon en ce début d’année 2005.Dans un match très (trop ?) offensif, Kelley McClure a dominé, comme régulièrement depuis quelques semaines. Il signe son second match à plus de 30pts.Cédric Mélicie, très motivé face à son ancien club, n’a presque rien raté, mais n’a pu compenser le petit match de son coéquipier Eric Joldersma.Besançon regarde à nouveau vers le haut du classement, et continuera de remonter si un tel niveau de forme est maintenu. Après la défaite à domicile contre St-Etienne, c’est un nouveau petit coup d’arrêt pour SQBB face à un concurrent direct.

Mélicie 27pts 4rebds / McClure 32pts 7rebds
- Les stats du match

Angers (4-15) / Golbey-Epinal (6-13) : 86-72

Grâce à cette victoire, Angers quitte la dernière place qu’il laisse à Charleville.Eric John sort le match de l’année (37 d’eval, MVP de la journée), tandis qu’Epinal a du jouer sans Gardner et Ninkovic. Nouveau bon match d’Abbas Sy, très à son aise depuis qu’il est arrivé à Angers, et un des acteurs principaux du léger mieux dont bénéficie Angers depuis qq temps.

Eric John 24pts 14rebs 4ast/ Koita 10pts 8rebds
- Les stats du match