lundi 29 mai
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro B > Pro B : Coombs et Doreau à Saint-Etienne

Pro B : Coombs et Doreau à Saint-Etienne

samedi 15 juillet 2006, par Christophe Blandin

Saint-Etienne vient de démarrer son recrutement avec les signatures de l’ailier français Julien Doreau (1,98 m, 23 ans) qui évoluait à Bourg cette saison et du pivot américain Aaron Coombs (2,07 m, 24 ans) qui avait fait ses débuts professionnels avec le club de Saint-Chamond en N1. Le SEB pourra aussi compter sur un autre bressan en la personne du jeune ailier Philippe Haquet (2,00 m, 19 ans).

Aaron COOMBS

JPEG - 54.6 ko
Aaron Coombs

Originaire de Charleston, Coombs est passé par le lycée de Fort Bend Austin avant d’intégrer la petite université de NC-Wilmington. Avec les Seahawks, Coombs aura fait progresser ses stats chaque année et est finalement sorti de cette fac en 2005 avec une ligne de stats correcte : 8,7 pts à 51,3 %, 4,8 rbs et 0,7 pds en 26 min.

Cette année, Coombs a donc effectué ses débuts dans le monde pro en rejoignant la formation de Saint-Chamond en N1. Coombs y aura réalisé une belle saison et quelques belles sorties en fin de championnat (23 pts et 16 rbs face à Poissy par exemple) : 17,0 pts à 58,5 %, 7,9 rbs et 0,4 cts en 31 min.

Joueur très solide physiquement, Coombs arrive à Saint-Etienne pour y remplacer le cotonou Mark Dean et formera la raquette stéphanoise avec George Philipps, désormais français et auteur d’un retour très prometteur en fin de saison dernière.

- La fiche d’Aaron Coombs

Julien DOREAU

Originaire du Creusot, Doreau est passé par Chalon avant d’intégrer le Centre Fédéral où il reste de 1998 à 2001. Doreau signe ensuite son premier contrat professionnel avec Le Havre pour la saison 2001-2002 avant d’obtenir une médaille de bronze au championnat d’Europe des moins de 20 ans durant l’été 2002.

A son retour au Havre, Doreau réalise une prometteuse saison 2002-2003 : 4,6 pts et 2,1 rbs en 14 min. Mais depuis, Doreau n’a pas vu ses responsabilités véritablement augmenter et sa ligne de stats a stagné : 4,9 pts et 2,4 rbs en 17 min durant la saison 2003-2004 puis 4,4 pts à 40,8 % et 2,0 rbs en 18 min la saison suivante.

Cette année, Doreau avait rejoint Bourg-en-Bresse afin de se relancer. Mais une nouvelle fois, Doreau n’aura pas pleinement répondu aux attentes : 3,4 pts à 32,0 % et 1,9 rbs en 13 min.

Disposant de solides qualités athlétiques, Doreau a donc choisi de rejoindre l’échelon inférieur pour véritablement s’imposer, gagner du temps de jeu et probablement devenir titulaire au sein de l’effectif d’Alain Thinet.

- La fiche de Julien Doreau