jeudi 20 juillet
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro B > Pro B : Arnaud Kerckhof à Antibes

Pro B : Arnaud Kerckhof à Antibes

mercredi 15 juillet 2009, par Christophe Blandin

Après la signature de l’ailier Max Kouguere, l’Olympique d’Antibes poursuit son recrutement avec l’engagement pour une saison du meneur français Arnaud Kerckhof (1,93 m, 25 ans). Après 2 saisons correctes sans plus avec la JSF Nanterre, le Nordiste se voit ainsi offrir l’occasion de se relancer sur la Côte d’Azur.

JPEG - 50.1 ko
Arnaud Kerckhof
Photo : Xavier Beaurain

Natif de Calais, Kerckhof a été formé au BCM Gravelines. Considéré comme l’un des grands espoirs du club maritime, il n’aura cependant jamais pu s’imposer au sein de l’effectif pro du BCM tout comme un autre ancien grand espoir du club, Tahirou Sani. All Star Espoir en 2003, il a également été sélectionné en équipe de France Juniors puis -20 ans.

Doublure de Laurent Sciarra durant la saison 2004-2005 (2,3 pts à 52,2 % et 1,0 pds en 10 min), il évoluait la saison suivante en rotation derrière le meneur américain Tyson Wheeler puis son pigiste David Bailey. Dur dans ces conditions de trouver du temps de jeu : 1,9 pts à 50,0 %, 1,7 rbs et 1,2 pds en 11 min.

Ce meneur de grande taille pouvant également évoluer au poste d’arrière avait alors choisi la Pro B et Châlons pour obtenir davantage de responsabilités. Avec l’ESPE, il réalise une belle saison 2006-2007 en étant une des révélations françaises de Pro B : 9,6 pts à 44,7 %, 3,9 rbs et 4,1 pds en 29 min.

Il rejoint ensuite la JSF Nanterre où il forme un duo de jeunes meneurs français avec Etienne Plateau. Dans la banlieue parisienne, il livre 2 saisons correctes à défaut de pleinement exploser dans l’anti-chambre de l’élite : 4,1 pts à 42,0 %, 3,4 rbs et 3,5 pds en 25 min en 2007-2008 puis 5,9 pts à 45,5 % (26,1 % à 3 pts), 3,6 rbs et 3,0 pds en 24 min la saison dernière.

Bon shooteur, disposant d’une conduite de balle sûre et d’une belle lecture de jeu, Kerckhof devra monter en régime sous le maillot azuréen et s’imposer ainsi comme l’un des meilleurs meneurs français de la division.

- La fiche d’Arnaud Kerckhof