vendredi 18 août
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro B > Pro B : Andrew Lovedale à Quimper

Pro B : Andrew Lovedale à Quimper

mardi 21 juin 2011, par Christophe Blandin

L’UJAP Quimper a bouclé son recrutement intérieur avec la venue du pivot nigérian au passeport anglais Andrew Lovedale (2,03 m, 26 ans) qui formera donc la raquette finistérienne aux côtés des restants Grégory Lessort et William Molas ainsi que l’autre recrue en provance du CSP Limoges, Aurélien Salmon. Pour Lovedale, il s’agit d’un retour au sein du club breton puisque cet intérieur physique avait réalisé une très belle seconde moitié de saison en 2009-2010 avec l’UJAP.

JPEG - 50.1 ko
Andrew Lovedale

Originaire de Benin City au Nigeria, Lovedale a ensuite grandi en Angleterre. Et c’est outre-Manche à l’âge de 16 ans qu’il effectue ses premiers dribbles, plus précisément au sein du Amaechi Basketball Centre (du nom de l’ancien joueur NBA passé par Cholet et Limoges) à Manchester. Pour parfaire sa formation basket, il quitte ensuite les Manchester Magic et franchit l’Atlantique pour rejoindre l’université de Davidson. En 2005-2006, pour sa première saison avec les Wildcats, il n’est qu’un joueur du bout du banc et n’obtient donc qu’un temps de jeu très limité : 1,4 pt à 28,6 % et 2,1 rbs en 6 min. La saison sophomore lui permet d’afficher ses progrès et ainsi de rentrer à 2 reprises dans le cinq majeur de sa formation : 4,9 pts à 46,4 % et 5,9 rbs en 18 min.

La saison suivante confirme sa montée en régime et il s’impose dans la deuxième moitié de saison comme un indiscutable titulaire participant grandement au bon parcours de sa formation lors du tournoi final NCAA : 6,8 pts à 54,1 % et 5,4 rbs en 22 min. En 2008-2009, il a conclu son parcours universitaire de manière brillante avec une ligne de stats en nette progression : 12,5 pts à 50,4 % (59,1 % aux LF), 8,7 rbs et 1,5 ct en 30 min.

Pour débuter sa carrière professionnelle, il choisit alors Le Havre où son passeport anglais lui permet d’évoluer en tant que joueur bosman. Mais son adaptation à la Pro A se révèle difficile et le club normand se sépare de lui après 15 rencontres : 3,3 pts et 3,7 rbs en 13 min. Il rebondit rapidement du côté de Quimper en Pro B où il termine la saison en démontrant toutes ses possibilités : 13,5 pts à 52,2 % et 8,1 rbs en 32 min.

Cette année, il a disputé quelques rencontres à la fin de l’année 2010 en faveur du club suisse de Monthey où il assurait l’intérim durant la blessure du sénégalais Jules Aw. Mais du fait de prestations décevantes (7,8 pts et 3,6 rbs en 19 min en 5 rencontres), il ne fut pas conservé pour la suite de la saison.

Sur le site officiel de l’UJAP, l’entraîneur Olivier Cousin réagit à cette arrivée : "Il reste sur une saison où il n’a pas beaucoup joué, hormis quelques matchs en Suisse, mais on sait qu’il a continué à travailler pendant cette période. C’est un joueur que l’on connaît, qui arrive avec beaucoup d’envie et qui a faim ! Et puis on va gagner du temps car il connaît la maison quimpéroise".

Athlétique, gros rebondeur et bon défenseur, Lovedale, s’il parvient à retrouver son niveau d’il y a 2 saisons, pourrait s’avérer être une excellente pioche pour le coach Olivier Cousin qui a ainsi constitué un duo complémentaire dans sa raquette avec l’ancien limougeaud Aurélien Salmon au poste 4.

- La fiche d’Andrew Lovedale