lundi 27 février
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro B > Pro B - 6ème journée : Evreux c’est sérieux

Pro B - 6ème journée : Evreux c’est sérieux

dimanche 7 novembre 2010, par Matthias Duchez

L’ALM Evreux Basket est toujours invaincu après cette sixième journée, au bénéfice d’une victoire tranquille sur le parquet d’Antibes. Solides, collectifs et talentueux, les Ebroïciens sont les seuls à suivre le rythme de Dijon, écoeurant d’intensité défensive. Première victoire pour Aix-Maurienne à Quimper qui lui permet de quitter la dernière place.

Antibes-Evreux : solides comme des rocs !

60-81. « Il y avait un monde de séparation entre les deux équipes ». Les propos de Savo Vucevic sont clairs : Evreux était plus fort. Et si Antibes était considérablement affaibli par les blessures ou méformes, les joueurs de Rémy Valin ont offert une véritable démonstration. Toujours guidé par Philippe Da Silva, auteur d’un énième double-double (13pts, 11pd), Evreux a fait le métier dès le début de troisième quart-temps pour s’assurer une fin de match tranquille. La série se poursuit : 6 sur 6.

Nantes-Lille : Lille fait sauter le verrou !

59-78. Les deux équipes avaient rejoint les vestiaires à égalité (34-34), avant que Lille ne force la décision. Une défense étouffante, seulement 25pts encaissés en vingt minutes, et dans le sillage d’André Harris (21pts, 5rbds) les Lillois décrochaient leur cinquième succès de la saison. L’Hermine a été dominée dans tous les compartiments du jeu et n’a pu confirmer sa victoire de la semaine dernière.

Clermont-Nanterre : tous à l’attaque !

87-98. La décision aurait pu être entendue à la pause (38-54) mais Clermont n’a jamais renoncé et a tout tenté pour revenir. Avec 99 d’évaluation collective et sept joueurs à 9 ou plus d’évaluation, les Clermontois pourront regretter leur deuxième quart-temps manqué. La faute à un Mykal Riley intenable, qui leur aura tout fait : 25pts, 10rbds, 3int, 3pd et 0bp. Nanterre confirme ses bonnes dispositions collectives.

Le Portel-Fos : les Provençaux n’y arrivent pas !

88-76. Fos-sur-Mer ne parvient toujours pas à s’imposer loin de ses terres. Cette fois, c’est Le Portel qui en a profité en accrochant sa deuxième victoire de la saison. Chris Davis avec 30pts et Marcus Campbell avec 21pts et 11rbds en ont fait voir de toutes les couleurs aux Fosséens. Sherman Gay a pourtant proposé une nouvelle prestation de haut niveau avec 24pts à 11/14. Insuffisant.

Dijon-Boulogne : une victoire au diesel !

80-68. Dijon n’a pas spécialement tremblé mais a tout de même mis dix minutes à rentrer dans son match (11-19). Et Jérémy Leloup a sonné la révolte avec ses 19pts, profitant d’un Errick Craven inspiré (15pts, 12pd). Boulogne-sur-Mer n’a pas démérité, loin de là, mais les Dijonnais étaient infranchissables en défense. Et la bande à Darryl Monroe (15pts, 12rbds) s’est faite sanctionnée (32 fautes) à la sirène finale.

Quimper-Aix Maurienne : la première de haute lutte !

77-86. Enfin ! Aix-Maurienne est parvenu a accroché sa première victoire après six journées. Mais que ce fut dur sur le parquet de Quimper, emmené par les 29pts de Marius Runkaukas. C’est finalement au terme d’une prolongation que les hommes de Guillaume Quintard se sont imposés. Simon Darnauzan a cumulé 20pts, Moses Sonko 22pts.

Rouen-Bourg : dur dur !

76-74. Le SPO Rouen a tremblé jusqu’au bout, subissant les assauts bressans dans les ultimes minutes. Finalement les Rouennais ont conservé deux petits points d’avance, et ont pu compter sur la bonne réaction de Pierrick Poupet (14pts) et l’activité de Devonne Giles (14pts, 7rbds). Grosse déception pour Bourg-en-Bresse, qui était proche d’un exploit à l’extérieur, grâce à une belle adresse longue distance (7/17). Mais le déficit de rebonds (28 contre 39 dont 20 offensifs) aura été décisif.

Châlons-Saint Vallier : un promu solide !

83-79. Avec 10pts et 16rbds, Nouha Diakité a montré le chemin à ses partenaires. L’entente a gagné pour la troisième fois de sa saison dans sa salle, face à Saint-Vallier, équipe surprenante de ce début de saison. Les Drômois pourront regretter leur départ raté et surtout leur maladresse aux lancers-francs (13/21). David Denave a de nouveau été de tous les combats avec 15pts, 5rbds et 7pd.

Charleville-Boulazac : une opposition décousue !

67-62. Une entame de feu (30-18) et Charleville aurait pu gérer. C’était sans compter sur Boulazac, qui se réveillait avant la pause (14-26). La deuxième mi-temps sera un vrai poker menteur, avec des adresses restées aux vestiaires et des défenses reines sur le parquet. Avec un petit, tout petit 10-9 dans la dernière période, Charleville accrochait la victoire face à Boulazac toujours irrégulier en ce début de saison.

Matthias Duchez