vendredi 18 août
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro B > Pro B - 33 et 34èmes journées : Paris en Pro A, les play-offs (...)

Pro B - 33 et 34èmes journées : Paris en Pro A, les play-offs connus

mercredi 13 mai 2009, par Matthias Duchez

Grâce à deux succès lors des deux derniers matchs, le Paris-Levallois termine premier de la saison régulière, et monte directement en ProA. Pour les play-offs, le suspense a été sensationnel, puisque toutes les positions ont changé lors de l’ultime journée. Ce qui promet des phases finales alléchantes.

Grâce à sa victoire écrasante sur le parquet d’Aix-Maurienne ce week-end 93-68, le Paris-Levallois avait officialisé sa remontée à l’échelon supérieur. Une première place accentuée cette semaine en dominant à la maison Limoges, pour un final en apothéose. Sérieux, appliqués et collectifs, les Parisiens ont dominé de la tête et des épaules cette saison 2008-2009 de ProB, sans pour autant se montrer exceptionnels. Le club de la capitale a donc le temps de préparer sa prochaine saison. Une seule question demeure : le groupe de Jean-Marc Dupraz aura-t-il la force de lutter pour le titre de champion de France de ProB ? La réponse devrait vite intervenir, avec la confrontation face à Saint-Etienne.

Car ce sont désormais les play-offs qui intéressent tout le monde. Et les supporters risquent de ne pas être déçus. Lors de l’avant-dernière journée, les choses n’avaient pas évoluer, puisque Bourg-en-Bresse avait conservé l’avantage du terrain aux dépends de Limoges. Mais mardi, tous les pronostics ont été déjoués. Si Poitiers était assuré de sa deuxième place, et de l’avantage du terrain jusqu’à Bercy, rien n’était joué pour les six autres concurrents.

Clermont peut en témoigner, car même s’il a laissé au repos son duo Bing-Craven, Régis Racine en a perdu sa troisième place, au profit de... Bourg-en-Bresse, sorti de la forêt. En grosse difficulté en cette fin de saison, les Bressans ont terminé en trombe, en retrouvant toutes leurs qualités offensives, et coiffent tout le monde sur le poteau. Ce qui veut dire que l’affiche des quarts de finale sera Clermont-Limoges.

Dans la partie basse du tableau, seul Charleville-Mézières a conforté sa sixième place, grâce à sa sixième victoire consécutive à la maison. Les Ardennais affronteront donc l’autre équipe en forme du moment, Bourg-en-Bresse.

C’est juste en-dessous que les choses changent, puisque Nantes devance d’un cheveu Saint-Etienne, battu à deux reprises lors des deux derniers matchs. L’Hermine de Cédric Ferchaud aura la lourde tâche d’affronter Poitiers, le favori incontesté pour la montée. Du côté stéphanois, si les blessures devraient se résorber d’ici dix jours, la défaite (encourageante) à Poitiers laisse entrevoir de bonnes choses face au Paris-Levallois. A l’image de Rouen l’année dernière, qui avait laisser filer les phases finales, Saint-Etienne pourrait se retrouver en position de force pour atteindre Bercy. Mais il faudra battre Paris. Quel Paris ? Toutes ces réponses, lors du premier chapitre des play-offs, les 22 et 23 mai prochains.

Il va y avoir du sport !