dimanche 19 novembre
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro B > Pro B - 2ème journée : Brest confirme

Pro B - 2ème journée : Brest confirme

lundi 2 octobre 2006, par Christophe Blandin

A l’issue de cette 2ème journée de Pro B, 5 équipes restent encore invaincues. La JA Vichy n’a pas rencontré de grosses difficultés pour venir à bout d’Angers (81-68), Boulazac a confirmé après sa victoire sur Limoges en allant l’emporter sur le parquet de Levallois (65-79), Rouen s’est aussi imposé à l’extérieur à Nantes (85-94) avec une adresse retrouvée, Brest a su écarter l’un des favoris Châlons à domicile (93-86) et enfin Nanterre l’emporte chez le promu poitevin en polongation (85-88).

Privée de son pivot américain Zach Moss (blessé la semaine dernière), la JA Vichy l’a emporté face à Angers en creusant l’écart dans le 3ème quart-temps alors qu’elle ne menait que de 2 pts à la mi-temps. L’entraîneur auvergnat Jean-Louis Borg a pu compter sur un excellent Prosper Karangwa auteur de 21 pts, 8 rbs et 3 int (évaluation de 28) alosr qu’en face, pour son premier match, Chuck Bailey signait 17 pts et 11 rbs mais perdait 6 ballons. L’autre américain de l’ABC, Derrick Russel, passait complètement à côté avec 1 pt et 4 rbs en 15 min.

Alors que le tableau d’affichage indiquait une égalité parfaite au terme du 3ème quart-temps (56-56), les joueurs de Boulazac ont su faire la différence dans le dernier quart-temps pour s’imposer dans la salle de Levallois malgré les efforts de la paire locale JJ Miller - Steve Ross (34 pts, 7 rbs et 6 int à eux deux). Boulazac a pu s’appuyer sur un tandem Alonzo Richmond (22 pts et 3 rbs) - Ivan Almonte (22 pts et 7 rbs) pour faire la différence.

Première victoire à l’extérieur pour Rouen à Nantes. Les Rouennais ont pris d’entrée de jeu le commandement du match et ont connu une grosse adresse extérieure (11 sur 20 à 3 pts au final) face à une défense nantaise dépassée, en témoignent les 52 pts inscrits en 1ère mi-temps par Rouen (44-52). Les Rouennais ont ensuite su gérer leur avance alors que Chez Marks retrouvait sa patte (21 pts à 9 sur 12) tout comme Chris Bracey (19 pts et un joli 5 sur 6 à 3 pts).

Gros choc dans le Finistère puisque l’ambitieux Etendard de Brest rencontrait l’un des favoris de la saison, l’ESPE Châlons. Dominés en 1ère mi-temps par les derniers finalistes de Pro B, les Brestois resserraient leur défense après la pause et prenaient l’avantage dans le 3ème quart-temps avant de s’assurer le gain du match dans l’ultime période. A la mène, le jeune croate Petar Cosic se sera montré brillant (19 pts et 3 pds) face à un Arnaud Kerckhof qui revit en Pro B (22 pts et 3 pds).

Dernier club invaincu : Nanterre. Après avoir dominé Nantes à domicile, les banlieusards sont allés s’imposer dans la salle de Poitiers. Les coéquipiers de l’intérieur américain Steffon Bradford (20 pts et 7 rbs) auront cependant eu besoin d’une prolongation pour l’emporter. Malgré le nouveau gros match du pivot croate Ivan Krolo (16 pts et 14 rbs), les Poitevins regretteront leur adresse défaillante à longue distance (2 sur 20 à 3 pts).

Dans les autres rencontres, on rencontrera la véritable correction reçue par Saint-Quentin à Limoges. Pour leur retour en Pro B devant leur public venu en nombre, les Limougeauds l’ont emporté de 47 pts (85-38) limitant les Picards à seulement 38 pts ! Côté SQBB, seul Kenny Whitehead a surnagé (17 pts et 11 rbs) alors que les joueurs du CSP se régalaient (11 pts et 12 rbs pour Latimore, 17 pts et 5 pds pour Bucknor, 14 pts et 6 rbs pour Gouez etc...).

Après sa défaite initiale à Saint-Quentin, Mulhouse a bien réagi devant son public pour écarter (82-65) une équipe de Quimper plutôt décevante en ce début de saison. Belle prestation de Charly Bronchard dans la raquette (16 pts et 7 rbs) et belle adresse à 3 pts des Alsaciens (12 sur 28 à 3 pts).

Aix-Maurienne a fait la différence au retour des vestiaires pour empocher sa première victoire (86-80) de la saison face à Saint-Etienne malgré le carton du meneur stéphanois Bobby Dixon (30 pts et 6 pds). En face, l’ailier américain Willie Jenkins montre qu’il est bien plus à l’aise en Pro B qu’en Pro A : 27 pts et 5 rbs.

Dans la dernière rencontre, Evreux n’est pas parvenu à l’emporter dans sa salle face à l’Olympique d’Antibes (78-85) version Delaby. Dans un match serré de bout en bout, les Antibois ont réussi une bonne affaire en l’emportant en prolongation porté par un très bon Lennox McCoy (20 pts et 7 pds).