jeudi 27 juillet
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro B > Pro B - 29ème journée : Clermont avance à fond

Pro B - 29ème journée : Clermont avance à fond

lundi 20 avril 2009, par Matthias Duchez

"Le Stade Clermontois joue le maintien". C’est par ces mots que Régis Racine avait ouvert la saison. Aujourd’hui, son équipe occupe la troisième place, et se positionne comme le poil à gratter de la division. Derrière, Limoges et Bourg-en-Bresse perdent du terrain. A noter que sur les huit premiers, seules trois équipes se sont imposées lors de cette journée.

Il y a trois semaines, Limougeauds et Poitevins avaient ouvert les hostilités en match avancé. Au terme d’un match de qualité, Poitiers avait fini par faire plier Limoges, 78-72. Un succès de prestige bien mené par le duo US Wright-Younger, auteur de 48pts.

Paris-Levallois avait donc l’occasion de creuser à nouveau l’écart en prenant trois succès d’avance. Mais beaucoup trop laxistes, les hommes de Jean-Marc Dupraz ont subi la loi d’Antibes, 94-87. Dans un match ultra-offensif, les Parisiens n’ont rien pu faire face à des Antibois en grande forme. Avec 115 d’évaluation, dont 31 au seul McCord, auteur de 22pts, 8rbds et 8pd, Antibes a sorti le grand jeu.

C’est finalement Clermont qui a fait la bonne opération, en venant difficilement à bout de l’équipe en forme du moment, Nantes. L’Hermine, qui menait de onze points à dix minutes de la fin, a craqué sous la pression défensive clermontoise (10pts en dix minutes) et voit donc sa série victorieuse interrompue. Clermont peut remercier Lesly Bengaber, auteur de 21pts, avec un 4/6 à 3pts.

Bourg-en-Bresse a pour sa part une nouvelle fois chuté, et ne cesse de dégringoler au classement. Transparents lors du premier quart-temps (11-24), les Bressans ont craqué sous les coups de bouttoirs incessants de Chris Dunn. Le grand bonhomme de ce week-end a cumulé 32pts à 12/15 aux tirs, 8rbds et 5int, pour 42 d’évaluation. Bourg est désormais cinquième, et provisoirement privé d’avantage du terrain pour les play-offs.

Dans le chassé-croisé pour la sixième place, Charleville est repassé devant Saint-Etienne. Les Ardennais sont allés gagner à Saint-Quentin 71-66, grâce à une forte domination aux rebonds (46 prises). Chris Davis a cumulé 18pts et 11rbds. Du côté de Saint-Quentin, la situation s’aggrave, puisque que les partenaires de Shaun Fein, passé au travers ce week-end (9pts à 3/14 aux tirs !), sont toujours premiers relégables.

Saint-Etienne a pour sa part déraillé à Nanterre, 94-76, se heurtant de plein fouet à l’adresse des banlieusards parisiens. Le duo Cissé-Jackson offrant un savoureux 9/14 à 3pts. Les coéquipiers de Terry Williams, à l’image de leur meneur (6pts, 1pd), ont terriblement souffert physiquement, n’ayant pas tout à fait digéré leurs trois superbes prestations d’affilée offertes face à Clermont, Aix-Maurienne et Limoges.

Dans les autres rencontres, Brest en s’imposant face à Boulazac 90-81 a assuré son maintien. Les Finistériens peuvent remercier Sherman Gay, auteur de 35pts en 32min. Boulazac devra encore lutter pour se sauver définitivement. Tout comme Le Portel, qui a replongé à la maison, en s’inclinant 67-70 face à Evreux, un concurrent direct, dans une rencontre d’une rare pauvreté. Saint-Vallier s’est rassuré pour sa part en battant la lanterne rouge Quimper 90-74. Ecrasés aux rebonds (25 à 42) par la force collective de Saint-Vallier (110 d’évaluation à 76), les Quimpérois ont néanmoins fait honneur au maillot, en ne craquant qu’en deuxième mi-temps. Quimper est désormais mathématiquement condamné.

La prochaine journée sera marquée par un seul choc, et pas des moindres, Bour-en-Bresse/Limoges. Une rencontre capitale en vue de l’avantage du terrain...