vendredi 24 février
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro B > Pro B - 27ème journée : Encore des surprises...

Pro B - 27ème journée : Encore des surprises...

lundi 6 avril 2009, par Matthias Duchez

Le championnat de Pro B continue de tenir toutes ses promesses, avec des renversements de situation incessants, des matchs d’une grosse qualité et un suspense intenable. A sept journées de la fin, on y voit un peu plus clair. Mais rien n’est définitif...

La 27ème journée de Pro B a été d’une rare homogénéité. Neuf rencontres, neuf vainqueurs au terme de neuf confrontations d’une grande qualité. La Pro B prend une nouvelle dimension.

Première indication, le retour aux affaire du Paris-Levallois. Après deux revers de rang, le club de la capitale a parfaitement réagi, en assommant Charleville-Mézières, pourtant septième. Une victoire sans appel 89-60, symbole qu’une classe d’écart sépare les deux formations : 109 d’évaluation pour Paris, 54 pour Charleville. Une très bonne opération pour le P-L, qui profite de la défaite de Poitiers à Clermont pour respirer.

En match avancé, Clermontois et Poitevins ont offert un spectacle exceptionnel. Largement en tête à l’orée du quatrième quart-temps (64-48), Clermont a bien failli se faire doubler sur le fil, la faute à une prestation titanesque de Rasheed Wright. Avec ses 35pts et un 6/12 à 3pts, l’Américain a mené les siens dans une remontée fantastique. Malgré 40pts inscrits dans l’ultime période, Poitiers a dû rendre les armes 88-90. Les deux équipes terminant avec une évaluation similaire de 83, preuve d’un duel acharné.

C’était donc l’occasion pour Bourg-en-Bresse et Limoges de recoller au trio de tête. Les Bressans ont failli à Brest, avec une maladresse rédhibitoire (33%). Malgré 13 rebonds offensifs, ils n’ont pu rivaliser avec le collectif de l’Etandard (six joueurs à plus de 10 d’évaluation), bien emmené par Obbie Trotter (20pts). Une victoire qui rapproche les Finistériens du maintien.

Limoges par contre, a déroulé face à la lanterne rouge quimpéroise, étrillé 97-58. Le match était déjà plié après dix minutes, les Limougeauds menant 31-9 ! Alhaji Mohammed en a profité pour soigner ses stats (29pts), suivi par tous ses coéquipiers (sept joueurs à plus de 12 d’évaluation !). Quimper s’enfonce pour sa part dans le ridicule, et ses 42 d’évaluation sonnent comme une punition.

Une situation catastrophique que cultive Le Portel, une nouvelle fois battu, 63-58, à Nanterre cette fois-ci. Antonio Grant a cumulé 22 des 63pts de son équipe, qui a presque assuré son maintien.

Un maintien de plus en plus hypothétique pour Saint-Quentin, et ce malgré une prestation de grosse facture (102 d’évaluation). Mais l’Hermine de Nantes est actuellement "infernale", et enchaîne avec un septième succès de rang. La bande à Labeyrie a été plus adroite à 3pts qu’à mi-distance, et son 10/17 à 6m25 a été fatal.

La dernière formation potentiellement qualifiée pour les play-offs n’est autre que l’autre équipe en forme du moment : Saint-Etienne. Après avoir glané le derby face à Clermont, les Loups Verts sont allés s’imposer chez le voisin Aix-Maurienne, 87-74. Terry Williams, le meneur stéphanois, n’est autre que l’homme de cette 27ème journée : 18pts à 5/8 à 3pts et 12p.d. L’Américain fait jouer à merveille ses partenaires, qui seront de vrais outsiders avec les Nantais dans cette fin de saison.
Antibes a pour sa part dominé Boulazac, 86-73, mais les play-offs semblent désormais bien loin. Yann Mollinari s’est distingué avec 23pts, à 5/6 à 6m25.

Enfin, dans le duel pour le maintien, Evreux a réussi un petit exploit sur le parquet de Saint-Vallier (80-74), alors qu’ils étaient menés de sept points à dix minutes de la fin. Da Silva a montré la voie aux siens avec 10fp, et un 11/15 aux lancers-francs.

Finalement, cette 27ème journée nous donne quelques précisions : Paris n’est pas malade, ses poursuivants sont trop nombreux pour l’inquiéter, la course aux play-offs est presque close (deux points d’écart entre le 8ème et le 9ème), et ils ne sont plus que cinq à lutter pour le maintien.

La suite des réjouissances est pour ce week-end, avec de gros chocs en perspective : Le Portel-Saint-Vallier et Boulazac-Saint-Quentin sentiront le roussis en bas de classement. Bourg-Clermont et Saint-Etienne-Limoges en haut de tableau seront alléchants. Paris-Levallois pourrait en profiter sur le terrain d’Evreux.
Patience, plus que cinq jours avant de retrouver l’ambiance des salles de ProB !