dimanche 24 septembre
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro B > Pro B - 24ème journée : Les leaders au tapis !

Pro B - 24ème journée : Les leaders au tapis !

dimanche 12 mars 2006, par Christophe Blandin

Cette 24ème journée de Pro B aura été marquée par de nombreuses surprises. Ainsi, le trio des leaders, Vichy, Besançon et Orléans, a chuté tout comme le 4ème du classement, Châlons. Du coup, c’est Angers qui fait la bonne affaire en rejoignant l’ESPE à la 4ème place de Pro B (à seulement une victoire des 3 équipes de tête) à la faveur de sa victoire en déplacement à Orléans.

- Les meilleures performances individuelles de la journée

Restant sur une série de 5 victoires qui lui a permis de recoller à la 1ère place, Vichy partait confiant mais redoutait malgré tout ce déplacement périlleux à Levallois. Après un bon départ dans le 1er quart-temps (17-25 après 10 minutes de jeu), les Auvergnats auront ensuite baissé d’intensité permettant aux banlieusards parisiens de passer devant à la pause (40-35). Mais les coéquipiers de Laurent Cazalon (24 pts et 5 rbs) se reprenaient au retour des vestiaires terminant la 3ème période en tête (52-55). Dans l’ultime quart-temps, Levallois montait en régime et creusait un écart dans les dernières minutes pour empocher une victoire précieuse dans l’optique du maintien. Côté Levallois, on notera l’impact offensif de l’intérieur américain Ronnie Burrell (26 pts à 11 sur 13), l’adresse de Jean-Christophe Nivière (21 pts et 3 sur 6 à 3 pts) et enfin la vista à la mène de Dave Fergerson (16 pts, 4 pds et 3 int). Pour la JAV, l’intérieur américain Tim Mason réalise un match solide comme à son habitude avec 18 pts et 5 rbs alors que son compatriote Curtis Nash passe à côté avec 9 pts et une évaluation de 5 en 25 minutes tout comme Laurent Pluvy (évaluation de 0 pour 26 minutes de jeu).

Orléans ne profite pas de ce faux pas vichyssois et reste dans sa spirale de défaites. 4ème défaite consécutive pour l’Entente ! Après Nantes il y a 15 jours, c’est Angers cette fois-ci qui est venu s’imposer dans le Loiret. Dominés de bout en bout du match, les Orléanais se sont cependant rapprochés en seconde mi-temps sous l’impulsion de Laurent Bernard (17 pts et 5 pds en 26 min) mais les Angevins tenaient bon et repartaient avec la victoire. Une nouvelle fois, l’intérieur américain Scott Emerson a marqué les esprits : 25 pts et 11 rbs pour le MVP potentiel de la Pro B. Emerson a bien été soutenu par le pivot Terrence Durham (12 pts et 9 rbs) et l’ailier Raphaël Desroses (14 pts et 10 rbs) qui a resigné pour 2 ans en faveur de l’ABC. Angers est le grand bénéficiaire de la soirée et remonte à la 4ème place de la Pro B à hauteur de Châlons. Quant à Orléans, les joueurs de Philippe Hervé ont certes réagi après leur déroute à Châlons le week-end dernier mais cette 4ème défaite de suite, à domicile de surcroît, fait tâche avant un déplacement très périlleux à Vichy la semaine prochaine.

La veille, Besançon avait également été surpris dans sa salle par Nantes. L’Hermine restait pourtant sur une défaite à domicile face à Saint-Etienne mais les coéquipiers d’Armand Charles (20 pts et 7 rbs) ont réalisé une très belle prestation dans le Doubs menant largement en 1ère mi-temps (41-53 à la pause) avant de voir les Bisontins revenir après la pause. Cette rencontre aura été marquée par le duel de 2 pistoleros : pour l’Hermine, Tony Stockman aura mis les siens sur les bons rails en 1ère mi-temps et termine la rencontre avec 26 pts et 6 int, pour le BBCD, Cedrick Banks fait encore mieux en scorant 42 pts (6 sur 8 à 3 pts !) et y ajoute 10 rbs pour une évaluation de 43. Banks signe ainsi le plus gros carton individuel de la saison mais ne parvient pas à faire gagner son équipe malgré le soutien du pivot John Ford (27 pts, 6 rbs et 4 cts). Menés 91-90 dans la dernière minute, les Nantais l’emportent finalement sur un 3 pts de l’ailier croate Zoran Huljev (11 pts et 3 sur 6 à 3 pts).

Qu’on se le dise, Saint-Etienne est l’équipe en forme du moment ! La formation stéphanoise signe sa 3ème victoire consécutive et poursuit sa remontée au classement. A domicile, les Stéphanois sont venus logiquement à bout de Châlons menant d’une dizaine de points durant l’ensemble de la partie. Le meneur américain Kelley McClure signe 14 pts, 6 pds et 4 int alors que le pivot cotonou Mark Dean ajoute 12 pts et 12 rbs. Pour Châlons, les coéquipiers de Karim Ouattara (12 pts et 11 rbs) restaient sur 2 victoires (dont une d’importance face à Orléans le week-end dernier) et voient revenir Angers à leur hauteur au classement.

A la 6ème place de ce classement, on retrouve 4 équipes : Saint-Quentin, Quimper, Boulazac et Nantes. Ces équipes se sont imposées ce week-end à l’exception de Quimper en déplacement à Mulhouse. Très peu performante à l’extérieur (seulement 1 victoire), la formation alsacienne est en revanche très solide à domicile où seules 2 équipes se sont imposées dans sa salle. Ainsi, l’UJAP est repartie bredouille malgré les bons débuts du pigiste Jerome Robinson (24 pts et 3 rbs). A domicile, Saint-Quentin n’a pas tremblé face à Nanterre. Les Picards ont mené au score durant l’intégralité du match et l’emportent finalement de 5 pts pour rester ainsi dans la course aux playoffs. Enfin, Boulazac recevait Aix-Maurienne ce samedi soir et les Périgourdins se sont imposés au finish après avoir remonté un débours de 11 pts dans le 4ème quart-temps (49-60 après 30 minutes de jeu).

En fin de classement, Charleville réalise une très belle affaire en l’emportant à domicile face à Golbey-Epinal qui encaisse là sa 5ème défaite consécutive. Première victoire donc pour le coach Youssou Cissé qui a pu compter sur une très efficace paire d’extérieurs : 21 pts et 5 rbs pour Thioune et 25 pts pour Yatzkan (7 sur 10 à 3 pts pour le shooteur israëlien !). Charleville revient donc à seulement une longueur de son adversaire du soir. Enfin, Antibes se retrouve désormais seul à la dernière place du classement. Les Antibois ont subi une grosse défaite à Evreux malgré tous les efforts de Fred N’Kembé (27 pts et 4 rbs). Pour Evreux, on peut constater que les dernières recrues se sont parfaitement adaptées à la Pro B : 19 pts, 5 rbs et 6 pds pour Bob Menama et surtout 33 pts à 9 sur 12 pour le shooteur américain Paul Marigney (dont un magnifique 7 sur 8 à 3 pts ! plus fort que Yatzkan ! ;)).