vendredi 24 février
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro B > Pro B - 24ème journée : Clermont et Quimper en fâcheuse position

Pro B - 24ème journée : Clermont et Quimper en fâcheuse position

lundi 8 mars 2010, par Matthias Duchez

La saison difficile qu’est en train de vivre Quimper pouvait être envisageable en début d’exercice. Mais la position de Clermont est elle beaucoup plus préoccupante voire dramatique. Encore en ProA il y a trois ans, les Clermontois sont au bord de la descente aux enfers.

Et comme un malheur n’arrive jamais seul, Clermont se rendait à Limoges ce week-end, pour la première sortie à domicile du néo-meneur Kevin Braswell. Et l’Américain a fait très très mal à Beaublanc : 26pts à 6/7 à 3pts et 11pd. Il n’en fallait pas plus pour que les Limougeauds retrouvent des couleurs (92-73). En face, Justin Ingram n’a pas démérité mais c’était trop insuffisant pour contester la domination collective du CSP. Les prochaines semaines seront vitales pour Clermont, avec pas moins de trois confrontations face à des concurrents directs, Brest, Fos et Bordeaux.

Pour Quimper la situation est assez semblable, voire pire, d’autant que le calendrier à court terme sera compliqué. La venue d’Aix-Maurienne n’a pas offert de répit aux Quimpérois, qui ont pris l’eau face à l’armada collective visiteuse (92-73). Une descente en N1 pourrait avoir lieu, un an après un repêchage en ProB.

Deux défaites des deux derniers qui ont profité à Bordeaux et Brest, vainqueurs à domicile. Les JSA l’ont emporté face Charleville (74-67), dans le sillage d’un très bon Sami Driss (22pts). Les Brestois d’Hugues Occansey sont venus à bout de Nanterre (84-78), avec un duel remarquable dans la peinture. Ousmane Cissé (17pts, 13rbds) l’emportant finalement sur Nate Carter (31pts).
Sans oublier Fos-sur-Mer, qui a eu la bonne idée de dominer Lille, au profit d’une très bonne deuxième mi-temps (80-68).

Antibes a fait de son côté un pas important vers le maintien, en dominant Bourg-en-Bresse, pourtant deuxième du classement (73-59). Un dernier quart-temps remarquable, dans la roue d’un Luc-Arthur Vebobe monstrueux, auteur de son cinquième double-double consécutif (17pts, 10rbds) a suffit.

Saint-Vallier a dominé Le Portel, littéralement étouffé par la défense locale (80-56). Les Drômois se sont appuyés sur un McKenzie intenable (24pts, 12rbds) et un McIntosh de retour aux affaires depuis plusieurs matchs (20pts).

La performance du week-end est encore venue d’Evreux, qui a "mangé" Boulazac dans sa salle (82-66). Papy Philippe Da Silva a été assez fantastique, une nouvelle fois : 9pts, 9rbds et 15pd. Ces 10 ballons perdus reflétant une générosité et une envie incroyable de faire jouer ses partenaires. Les Ebroïciens ne sont plus une surprise et s’imposent comme un favori pour aller à Bercy.

Un objectif que devrait partager Pau-Orthez, toujours un peu plus proche de la remontée directe, après un gros succès à Nantes (98-89). Si l’écart n’est pas aussi large que d’habitude, la faute en revient à l’Hermine, insolente à 3pts dans les dix dernières minutes. Mais Teddy Gipson a mis le coup de rein décisif (21pts) pour conserver quatre points d’avance en tête du classement. De quoi aborder sereinement le "classique" des années 90 face à Antibes la semaine prochaine.

L’aventure continue...